Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 09:05

Une petite video suisse originale, pour nous changer des "moyens plus contraignants" de Sarkozy et autres obscénités républicaines obligatoires.


Pragelchörli mini

Wenn alles blüeht, gesungen von Jenny, Chantal und Gina  

Quand tout fleurit, chanté par Jenny, Chantal et Gina.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Julien Gunzinger 07/12/2009 14:04



De bout en bout l'Europe est une construction destinée à servir les intérêts américains. Pour y parvenir les Usa ont pratiqué un stratagème classique inventé par les chinois « la stratégie des
chaînes ». Elle leur permit aux de contrôler la construction européenne en la confinant dans un système absurde autobloquant. Par ce processus les nations européennes ont en fait consenti à
abandonner leur souveraineté pour que le projet mondialiste puisse se déployer. La France, en ce sens était, le verrou qui empêcha longtemps le projet des élites transnationales. Même après le
départ de De Gaulle, son héritage n'a pas pu être liquidé d'un bloc. Il a fallu beaucoup de concessions progressives, lentes pour qu'avec Sarkozy la France soit, au niveau de l'appareil d'Etat,
entièrement converti au mondialisme. Mais le peuple, à mon avis réserve une belle surprise à ses élites décadentes.
Le projet européen participe du projet de neutralisation de la démocratie, formulé par la commission trilatérale en 1975 consacré à la gouvernabilité des sociétés modernes ( the crisis of
democraty, 1975)(*).
Dans ses mémoires, Jacques Delors a vendu la mèche, il y reconnaît que la construction européenne, en effet, est « une sorte de doux despotisme éclairé. » M. Tommaso Padoa-Schioppa, qui
dirige un important think-tank européiste, qui milita ardemment pour le reconversion du Traité constitutionnel, qui fut ministre de l’économie et des finance sous Prodi et qui fut membre du
directoire central de la banque européenne , bref un des éléments moteurs de la construction européenne, est lui carrément passé aux aveux dans le numéro 87 de la revue "Commentaire" : «
L'aventure européenne a également fait émerger, tout en montrant leur efficacité, des modes d'action politique bien différents de ceux qui caractérisent les démocraties contemporaines, fondées
sur les partis, les élections, des procédures et structures préétablies, le cadre national et la professionnalisation de la politique. (…) A côté du politicien de métier, existent ceux qui
conçoivent la politique comme une lutte dont le but est de créer un pouvoir différent, tout en sachant que, une fois créé, ce pouvoir sera, presque à coup sûr, pris par d'autres (…) La construction
européenne est une révolution, même si les révolutionnaires ne sont pas des conspirateurs blêmes et maigres, mais des employés, des fonctionnaires, des banquiers et des professeurs (…) L'Europe
s'est formée en pleine légitimité institutionnelle. Mais elle ne procède pas d'un mouvement démocratique (…) Entre les deux pôles du consensus populaire et du leadership de quelques gouvernants,
l'Europe s'est faite en suivant une méthode que l 'on pourrait définir du terme de despotisme éclairé".

Cependant vous avez raison. Les USA n’ont plus la puissance de contrôler le monde. Mais les USA ne sont eux-mêmes qu’une étape dans le projet mondialiste. Le projet mondialiste ce n’est pas
l’extension du pouvoir américain à toute la planète. Les gauchistes se trompent lourdement en pensant que le mondialisme consiste en un asservissement des nations à la puissance impériale
américaine. Le projet mondialiste a pour visée ultime la dissolution de la souveraineté de toutes les nations, y compris la nation américaine, dans les instances de gouvernance mondiale.

(*)Ce rapport constitue la matrice idéologique du nouvel ordre mondial. Dès son chapitre introductif il oppose les intellectuels qui se déterminent en fonction de valeurs, et dont l'activité met
donc en péril les équilibres fondateurs de la société libérale, et ceux qui se cantonne à une approche purement technique et politique des problèmes de la société induistrielle avancée..


Huscarl 03/12/2009 17:31


Je ne suis pas suisse, mais je peux vous dire que "blüeht" veut dire "fleurit", du verbe blühen, fleurir.