Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 09:20

Les Evêques du Pakistan, réunis à Multan dans le cadre de l’Assemblée de la Conférence épiscopale, ont fortement condamné l’incident de l’autodafé du Coran réalisé voici deux jours aux Etats-Unis par le Pasteur Terry Jones, déjà connu de la presse internationale pour avoir menacé en septembre 2010 d’accomplir ce même geste sacrilège. « En tant qu’Evêques du Pakistan, nous le condamnons fermement. Il s’agit d’un geste qui ne reflète absolument pas les valeurs chrétiennes ni la doctrine de l’Eglise. Nous constatons avec déplaisir que quelqu’un qui se définit pasteur ne connaît ni sa religion ni la normale décence » affirme un communiqué envoyé à l’Agence Fides.
 

« Selon l’authentique message de leur foi, les chrétiens ont l’obligation de respecter les autres fois et les autres peuples » poursuit le texte. « Le fondamentalisme ou l’extrémisme sont déplorables au sein de toute religion et constituent une menace pour la paix et pour l’harmonie entre les croyants de fois différentes. Il existe plus de points communs que de différences entre les croyants des différentes fois ». Les Evêques invitent l’administration des Etats-Unis à prendre les mesures appropriées et demandent à l’ensemble des citoyens du Pakistan, chrétiens et musulmans, d’offrir une réponse civile, « sans jeter d’huile sur le feu ».

 

Shahbaz Bhatti : CNS photo/Faisal Mahmood, ReutersL’événement représenté par l’autodafé du Coran est intervenu durant l’Assemblée des Evêques qui, au cours d’une semaine de travaux (du 20 au 25 mars) discutera entre autre des conditions des chrétiens au Pakistan – et des problèmes pastoraux y afférent –, du « martyr » de Shahbaz Batti [Ndlr. L’assassinat du ministre des Minorités religieuses Shahbaz Bhatti, le 2 mars dernier, avait été revendiqué par « Tehrik-e-Taliban Pakistan », un mouvement fédérant différentes organisations islamistes et réputé proche d’Al-Qaïda. Le ministre pakistanais a été abattu pour avoir pris fermement position contre la loi sur le blasphème, qui prévoit la peine de mort pour quiconque dit du mal de l’Islam.] (les Evêques pourront envoyer une requête formelle au Saint-Siège visant à le faire reconnaître) ainsi que des problèmes liés au dialogue interreligieux.


Une autre nouvelle a fait l’objet, selon des sources de Fides à Multan, d’un commentaire amer et déçu des Prélats : celle du meurtre de deux chrétiens appartenant à « l’Armée du Salut » à Hyderabad. Selon des sources locales, le 21 mars, Younis Masih, âgé de 47 ans, et Siddique Masih, âgé de 45 ans, ont été tués à coup d’armes à feu devant leur église – deux autres chrétiens étant blessés – suite à une diatribe avec un certain nombre de musulmans. En signe de protestation, la communauté chrétienne d’Hyderabad a proclamé une journée de deuil, fermant les écoles et les magasins et défilant dans les rues de la ville en demandant justice.

En réponse à ces épisodes graves, qui démontrent, une fois encore, la condition de souffrance dans laquelle se trouvent les chrétiens, la communauté chrétienne au Pakistan a proclamé trois jours de jeûne et de prière dans l’esprit du Carême, à partir du 23 mars. Dans les églises qui ont étendu l’initiative à tous les hommes de bonne volonté, les fidèles prieront pour la paix et la stabilité dans le pays.

Source : http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=29930&lan=fra

Partager cet article
Repost0

commentaires

J

Saint louis faisait des autodaffés de talmuds, les zévêques vont-ils condamner saint Louis ?


Répondre
D

Pourquoi, les évêques ne jêunent pas en plein Carême ?
Normalement, ils devraient faire jeûne et abstinence pendant 40 jours jusqu'à Pâques, ces guignols de Vatican II !


Répondre