Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 16:46

http://medias-presse.info/wp-content/uploads/2013/12/ukraine-manif-2-MPI-300x168.jpgFace à la tentative atlantiste de déstabilisation de l'Ukraine,

 

"les orthodoxes ukrainiens, quant à eux,  prévoient d’effectuer le samedi 6 décembre une procession « contre l’expansion euro-sodomite » (sic). Affirmant que « l’Ukraine, la Russie et la Biélorussie font ensemble la sainte Russie », les organisateurs de la procession y inviteront les participants à solliciter la protection de saint Alexandre Nevski. L’enjeu n’est pas qu’économique, géopolitique et électoral, il est aussi spirituel et moral.

Où va l’Ukraine ? De multiples issues sont possibles, aux conséquences pouvant dépasser les frontières de l’Ukraine. Un Ianoukovitch parvenant à se maintenir au pouvoir et qui s’émancipe définitivement des oligarques qui lui ont récemment tourné le dos pour embrasser l’Occident ? Des élections anticipées portant au pouvoir des européistes ? Dans ce cas, quelle sera la réaction de la population russophone du sud et de l’est du pays ? L’Ukraine se dirige-t-elle vers une partition ? Pour le moment, tout paraît possible."

 

Baudouin Lefranc

 

 

Source: http://medias-presse.info/ou-va-lukraine-les-euro-atlantistes-tentent-le-coup-de-force-face-a-eux-une-procession-contre-lexpansion-euro-sodomite-devrait-sorganiser-samedi/3363

 

 

. Nouvelle révolution orange en Ukraine ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

R

Les "pro-"européens" Ukrainiens manifestent en Ukraine pour resserrer les liens avec l’ "Europe". Quel genre d’Europe ? L’ "Europe" qui,
par son euro, fait se développer en "Europe" un chômage massif, la marche vers la faillite de nombreux pays écrasés par l’usure, l’Europe asphyxiée par les bulles financières stériles, l’
"Europe" de la régression, du désespoir et de l’appauvrissement généralisé et fatal, l’ "Europe" du triomphe de la minorité des fortunés entretenue par des créations massives de monnaie par les
banques centrales, ce qui ne sert qu’à soutenir les plus grandes banques et rassurer les sacro-saints marchés, et eux seuls, avec cet argent créé à partir de rien par les banques centrales à un
taux presque nul, mais n’allant presque JAMAIS dans les circuits de l’économie normale et saine, mais engraisse davantage les usuriers. Bel exemple !!
Il est bien désagréable de voir la façon dont des média français présentent les soubresauts politiques en Ukraine. Certes, l’Ukraine a eu
énormément à souffrir de la mainmise soviétique et peut encore souffrir de l’influence russe, mais cette influence russe est historique et date de bien avant 1917. Et l’on sait que l’Empire Russe
est né en Ukraine. De même, il n’y a pas, que je sache, de bornes frontière entre la Russie et l’Ukraine, les deux pays vivant à peu près en symbiose. Mais ne voit-on pas le Titanic-"Europe" qui
sombre et la galère en "Europe" pour les populations productives ? Des populations toujours plus écrasées par un système financier usuraire et inique ! La précédente ’révolution orange’ en Ukraine a été ’facilitée’ par les tenants
pro-américains et pro-européistes dont l’attitude nocive et l’iniquité du système du système financier imposé mondialement à partir de la City de Londres et de Wall-Street se voit maintenant de
toutes parts dans le monde. Voilà un bel exemple de plus du pseudo  "élan démocratique" conçu par les les agents atlantistes et européistes et les financiers des ces mêmes puissances. Les
atlantistes cherchant à affaiblir la Russie qui les gêne sur divers théâtres d’opérations dans le monde, spécialement en Syrie. La commission "européenne", dont il n’est pas difficile de
s’apercevoir qu’elle elle est pro-atlantiste, n’est sûrement pas neutre en la matière. Les ’grosses ficelles’ du présent système, qui est en grande difficulté, se perçoivent de plus en
plus. Rappel important ci-dessous:
source : http://www.horizons-et-debats.ch/
— Soros se glorifie d’avoir contribué à la réussite de révolutions.
Dans son livre intitulé « Pour l’Amérique contre Bush », Soros se targue de ce que ses fondations ont contribué aux changements de
pouvoir en Slovaquie (1998), en Croatie (1999) et en Yougoslavie (2000) et ont incité la société civile à démettre de leurs fonctions Vladimir Meciar, Franco Tudjman et Slobodan Milosevic. La
mission de ses fondations consiste selon lui à accompagner et à promouvoir la transition de sociétés fermées à des sociétés ouvertes. Lors d’une manifestation de la Fondation Soros à Kiev, le 17 février 2002, l’ex-ministre
des Affaires étrangères et présidente de l’Institut national démocratique Madeleine Albright a demandé aux nom­breuses ONG qui œuvrent en Ukraine de faire bloc contre le gouvernement en place
parce qu’il collaborait trop étroitement avec la Russie et qu’il ne travaillait pas assez à la privatisation en faveur des investisseurs occidentaux. Il fallait donc apporter une « aide à la
démocratisation » afin de favoriser le passage de l’Ukraine d’une société fermée à une société ouverte. C’est ainsi que d’énormes sommes d’argent ont été versées à la « Révolution
orange », ce qui a amené au pouvoir Iouchtchenko, la marionnette des Etats-Unis, à la fin de 2004. Le gouvernement américain à lui seul a versé 3,3 milliards de dollars jusqu’en 2005. A peu
près deux tiers de cette somme ont été remis par l’intermédiaire de l’Agence américaine pour le développement international (USAID).2 Après juillet 2006, une autre somme importante a été mise à
disposition afin de renverser le nouveau Premier ministre Ianoukovitch élu par le Parlement en août 2006. En outre, des cen­taines de millions de dollars et d’euros ont été accordées jusqu’en
2005, puis de nouveau à partir d’août 2006, par l’Union européenne au titre de l’aide à l’Ukraine afin de soutenir les « forces de l’opposition » mais qui sont vouées en réalité à des
activités subversives. Et des moyens financiers considérables ont été consacrés à influencer les médias. —
Répondre
J

http://konigsberg.eklablog.com/debut-du-massacre-des-rennes-par-les-muslims-en-norvege-pour-en-faire--a104055100
Répondre