Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 09:22

À kiev, quelques centaines de manifestants pro-atlantistes sodomites (l'Afp évoque "plus de 10000 personnes") ont été délogées de la place de l'Indépendance ce matin. L'assaut des forces de l'ordre, "qui s'est déroulé en grande partie dans le calme" selon le Figaro, « a toutefois fait plusieurs blessés, dont un député d'opposition. Onze personnes ont été arrêtées, a ajouté ce député. La police a affirmé pour sa part avoir interpellé huit manifestants et indiqué que dix des leurs avaient été blessés. »

 

[L]a chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton, qui a rencontré hier le président Vitkor Ianoukovitch, a déclaré : «J'observe avec tristesse que la police fait usage de la force pour déloger des gens pacifiques». La délégation de l'UE en Ukraine a indiqué «tenter de contacter» les autorités «afin d'empêcher l'usage de la violence contre des citoyens ordinaires».


De son côté, le secrétaire d'État américain, John Kerry, a exprimé son «dégoût» face à une décision «ni acceptable ni bonne pour la démocratie». «La vie humaine doit être respectée. Les autorités ukrainiennes portent l'entière responsabilité de la sécurité du peuple ukrainien», a averti le chef de la diplomatie américaine.

L'opposition, qui a mobilisé dimanche des centaines de milliers de personnes à Kiev, accuse le président Ianoukovitch de préparer en secret l'entrée de l'Ukraine, en grande difficulté économique et financière, dans l'Union douanière établie par Moscou avec d'anciennes républiques soviétiques. Leur mobilisation avait été galvanisée par les violences des forces anti-émeutes contre de jeunes manifestants le 30 novembre.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2013/12/11/01003-20131211ARTFIG00349-ukraine-la-police-tente-de-deloger-les-manifestants.php

 

Sans compter que préparer et monter en secret et sans débat des opérations de trahison des peuples européens (Ex: l'introduction en douce de la théorie du genre à l'école; le passage en force du vote de la loi Taubira, le passage en force du Traité de Lisbonne par voie parlementaire sous Nicolas Sarkozy, un traité refusé à 55% par referendum en 2005 en France, ainsi qu'aux Pays-Bas, des Irlandais et des Danois contraints à revoter jusqu’à ce qu’ils disent oui...) est l'un des passes-temps favori des oligarques mondialistes, les violences policières font l'objet d'un deux poids deux mesures spectaculaire dès lors qu'il s'agit des Français ou des Ukrainiens. Alors qu'en Ukraine en effet, on apprenait donc ce matin que la police déclarait que "dix des leurs" avaient été blessés, jusqu'ici en France, les opposants de la MPT n'ont pas fait même un seul blessé dans les rangs de la police. Les forces de l'ordre, en renvanche, ont fait de nombreux blessés parmi les opposants français. Ceci montre que les opposants ukrainiens qui ont fait des blessés dans la police sont beaucoup plus violents que les opposants français MPT et que la police française  est beaucoup plus violente que la police Ukrainienne. Pourtant ce n'est pas la France que blâme Catherine Ashton, non c'est l'Ukraine à qui elle demande d'"empêcher l'usage de la violence contre des citoyens ordinaires", des gens qu'elle qualifie de "pacifiques".

 

http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e2019b0275eaef970d-pi

Mères veilleuses pacifiques bloquées et violentées le 9 décembre 2013, rue Saint Dominique à paris, alors qu'elles voulaient se rendre au ministère de la famille déposer une lettre à madame Bertinotti.

 

Ainsi, elle était où Catherine Ashton quand les forces de l'ordre françaises gazaient des personnes âgées, des femmes et des enfants pacifiques le 24 mars 2013 à Paris, faisant des dizaines de blessés, une femme sciemment écrasée par un camion de police, une parlementaire et ancien Ministre blessée ? Elle était où Catherine Ashton quand on a des photos qui montrent que ce jour-là des policiers en civil provoquaient volontairement des incidents; Elle était où quand Nicolas Bernard Buss a fait deux mois de prison pour avoir contesté le "mariage" homosexuel ? Elle était où quand la police mettait des PV à des dizaines de personnes portant des sweats au logo de la Manif pour tous ? Elle était où quand il y eut plus de 700 arrestations à Paris en 3 mois dans le cadre des Manifs pour tous en 2013 ? Elle était où quand le Conseil de l'Europe a condamnné la France pour les atteintes aux "droits de l'"homme" et à l'"Etat de droit" (résolution 13255), rappelé à l'ordre Paris à propos des "menaces pour la liberté de réunion, la liberté des médias et la liberté d'expression" (résolution 1947 2013) ? Elle était où quand des mères veilleuses, dont des femmes enceintes, des jeunes mamans avec nourrisson, des mamans, des grand-mères, ont été bloquées et violentées avant-hier, le 9 décembre, rue St Dominique, par une compagnie de CRS au niveau du 72 (avant l'avenue de la Tour Maubourg) ? Une compagnie de CRS a foncé sur des Mères veilleuses, les bousculant dont une poussette avec un enfant dedans, faisant un croc-en-jambe à l'une d'entre elles en la projetant au sol, tout en lui déclarant qu'elle est tombée toute seule. Les CRS les ont violemment bousculées, encagées et repoussées de la rue St Dominique en les empoignant (vidéo et photos à l'appui). Elle était où Catherine Ashton ? Ils sont où tous ?

 

 

 

 

Manif Mères Veilleuses rue St Dominique le 9 décembre 2013, charge et encerclement par forces de l'ordre "police".

 

 

. Faire le siège des insitutions de l'Oligarchie jusqu'à ce que le gouvernement entre en "dialogue"

. Anne-Marie Le Pourhiet : « L’Union européenne n'a jamais été une institution démocratique »

Partager cet article
Repost0

commentaires