Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 12:36

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/1b/Circumcision_central_Asia2.jpg/800px-Circumcision_central_Asia2.jpgEmoi dans la communauté : la définition de la circoncision des enfants, souvent des bébés comme une «violation de l'intégrité physique» par le Conseil de l'Europe, ne passe pas.

 

Après que l'Etat d'Israël l'ait imméditament condamnée comme stigmatisation de la communauté juive, les juifs se positionnent contre cette résolution du Conseil de l'Europe du 2 octobre qui définit la circoncicion des garçons pour motifs religieux, pratiquée dans le judaïsme et l'islam, comme une «violation de l'intégrité physique».

 

C'est à raison que le Conseil de l'Europe a pris cette résolution. Ceux qui s'y opposent, en avançant divers arguments ayant trait pour l'essentiel à la liberté de culte, se trompent. Ils expliquent - on ne voit pas bien comment ils peuvent dire cela - que cette décision est «étonnamment stupide» ! (Voir: " Après l’excision, faut-il interdire la circoncision ?" par Gilles-William Goldnadel). Pour étayer leurs dires, ils avancent quatre ou cinq arguments qui pour le coup, eux, sont d'une stupidité sans nom... Les voici ci-dessous (en gras).

 

 « Je la trouve (la résolution) étonnamment stupide. [...] [Q]u’on se donne la peine de légiférer en la question, en entendant interdire le droit à l’exercice de sa religion ou de sa reconnaissance identitaire, me paraît être d’une terrible vanité intellectuelle. »

 

L'interdiction du droit à l'exercice de sa religion, n'est-ce pourtant pas ce que pratique actuellement, et à grande échelle, le gouvernement Obama qui, durant la fermeture de l'administration américaine, interdit aux prêtres des armées de dire la messe (!) mais pas aux policiers de les arrêter s'ils la font ?! Cette décision d'Obama est "étonnamment stupide" pour le coup car elle vise, elle, à interdire de célébrer le culte chrétien, ce qui dans une démocratie n'est pas autorisée normalement... En quoi interdire la circoncision s'assimile-t-il à une interdiction de célébrer le culte "juif" ? On aimerait savoir. Le culte juif se réduirait-il à la circoncision ? La circoncision serait-il le point central du culte juif comme l'est la messe chez les chrétiens ? Cela n'est-il pas d'une stupidité gigantesque que de considérer qu'une mutilation d'un enfant, parfois d'un bébé (!), puisse être le culte central d'une religion ? Cette revendication juive n'est-elle pas d'une incroyable audace, en même temps que d'une stupidité sans nom ?

 

Rappelons qu'il est arrivé que le bébé meurt quinze jours après avoir été circoncis parce qu'il a attrapé un herpès. Le rituel de la circoncision s'accompagne en effet de la tradition pour le rabbin de sucer le sexe circoncis de l'enfant. À lire par exemple, sur LeProgrès.fr : "Santé. Un rituel juif de circoncision à l’origine de la mort de deux bébés aux Etats-Unis". "Deux nouveau-nés sont morts ces dix dernières années à New York d’herpès transmis pendant une cérémonie juive de circoncision, lors de laquelle l’officiant a recueilli dans sa bouche le sang du bébé. En outre, onze enfants ont été atteints du HSV-1, le virus responsable de la plupart des herpès oro-faciaux. Ces cas ont tous été recensés dans le même quartier de New York, entre 2000 et 2011. L’un des deux nouveau-nés décédés avait été circoncis en même temps que son frère jumeau au cours d’une cérémonie traditionelle pendant laquelle le "mohel", chargé de l’opération, a procédé à l’ablation de son prépuce, puis sucé le sang de son pénis." Source: http://www.leprogres.fr/sante/2012/06/07/un-rituel-juif-de-circoncision-a-l-origine-de-la-mort-de-deux-bebes-aux-etats-unis

 

 

 

 «  Là, nous sommes dans la stupidité la plus totale puisque la circoncision n’a jamais empêché le plaisir sexuel. »

 

Sans rentrer dans le détail de cette argumentation contradictoire relevant du pilpoul talmudiste s'ingérant dans la sexualité, d'aucuns disent au contraire que le plaisir sexuel est amoindri du fait de la circoncision. Aux Etats-Unis, les médécins puritains conseillent même la circoncision, mais dans un but inverse à celui présenté par Goldnadel. Ils pensent qu'elle contribue à faire baisser le désir sexuel.


Tentons de comprendre le raisonnement dans lequel d'autres juifs vont plus loin que Goldnadel: la circoncision permet d'avoir plus de plaisir charnel. Dieu aurait créé l'homme avec son prépuce afin de l'empêcher d'avoir du plaisir pendant l'acte d'amour charnel. Ce serait donc une création imparfaite. Pour avoir du plaisir, il faudrait lui enlever ce prépuce ! Paradoxal non ? Dieu serait un dieu méchant qui aurait fait une création imparfaite qu'il s'agirait de corriger... ! Supprimer ce que Dieu a créé serait un acte pieux ! Ce serait rendre un culte agréable à Dieu ! De qui se moque-t-on ? Il y a quelque chose qui tourne pas rond chez les rabbins ! 

 

«  une bêtise antireligieuse pouvant se déguiser derrière la protection des enfants ou des femmes »

 

Lorsqu'il s'agit de défendre les droits à l'intégrité de leurs corps des femmes ou des enfants, je ne vois pas très bien en quoi ceci peut être assimilé à une "bêtise antireligieuse" (sic) qui attenterait au culte

 

« Je suis sûr que s’il s’était agi de brider ou d’interdire une pratique purement musulmane, ces gens-là se seraient bien gardés d’agir de peur d’être taxés d’islamophobes. »

 

Encore une argutie et une position victimaire communautaire ! Il suffit ! La pratique de la circoncision n'est pas de foi dans la religion musulmane, en revanche, elle l'est dans la religion juive pharisaïque !

 

« En légiférant sur ce sujet, l’Europe s’ingère dans le domaine religieux. Dans quelle mesure le droit peut-il intervenir dans cette sphère privée ? ... Je crois qu’on peut parfaitement assumer son opinion religieuse, son culte, sa foi, sans jamais attenter aux lois d’une civilisation démocratique. La seule limite demeure alors la liberté de ne pas avoir à empêcher l’athéisme ou la laïcité de l’autre. Je comprends parfaitement qu’on puisse s’interroger sur tous les rites religieux, mais je ne peux pas supporter qu’on puisse empêcher l’exercice de ce culte. »

 

Là encore, en quoi interdire la cinconcision interdit la pratique d'un culte ? En quoi convoquer la démocratie ou la laïcité de l'Etat est-il un argument quand il s'agit de protéger l'intégrité physique et parfois la vie des enfants ? Justement, quitte à parler de laïcité, autant supprimer le remboursement par la sécurité sociale de l'acte de circoncision ! La laïcité c'est la distinction des pouvoirs temporel et spirituel, ce n'est pas empêcher l'Etat d'intervenir dans la suppression de pratiques barbares parfois mortelles qui n'ont rien à voir avec le fait de rendre un culte à Dieu. 

 

 

Conclusion

 

Les cinq arguments ci-dessus n'en font en réalité que deux (soulignés) : (1) l'atteinte à la liberté de culte dont on a vu qu'il n'en est rien, (2) la position victimaire communautaire... C'est d'une pauvreté intellectuelle sans nom...
 

 

La religion n'a rien à voir avec ce qu'il faut avouer être une mutilation de l'enfant, souvent du bébé et qui entraîne parfois sa mort.

 

Sur Boulevard Voltaire qui a publié cette tribune de Gilles-William Goldnadel, nous nous félicitons de voir que les gens réagissent bien, rationnellement, avec cohérence. Ainsi peut-on lire, entre autres nombreux bons commentaires (je cite):

 

* "Que des adultes trouvent une élévation spirituelle, identitaire dans le piercing, les mutilations, l'ablation des seins, les femmes à plateau ou la circoncision et l'excision...c'est leur problème mais on ne doit pas accepter que des pratiques primitives violentes et irréversibles soient imposées à des enfants ou adolescents en totale dépendance. Dans le cas de la circoncision, elle n'est nullement obligatoire pour les musulmans, les juifs l'ont adopté ou rejeté selon les pays et époques et il faut savoir qu'elle est parfois accomplie d'office dans certains pays sans qu'on demande l'avis des parents. En 2013 et pour les rabbins libéraux, elle est un acte purement virtuel. Invoquer la démocratie ou l'antisémitisme pour une mesure qui concerne plusieurs religions (même les minorités coptes de l'Europe de l'Est) est donc assez comique mais témoigne aussi d'un rejet de l'assimilation et d'un communautarisme inquiétant."

 

* "une question... est ce que la circoncision (acte chirurgical) est remboursée par la sécurité sociale ?" (Oui ! Cette pratique barbare est donc financée avec votre argent ! NdCR.)

 

* "Une atteinte à l'intégrité physique doit être interdite, point! Imaginons un gosse qui ne souhaite pas à l'adolescence, pour des raisons philosophiques, s'attacher à une religion, et bien dans ce cas, il est marqué à vie! Je me souviens du catholique voulant se faire debaptise il y a à qq jours et cela me semblait excessif, mais dans le cas de la classe circoncision, c'est physiquement que la marque est faite! On neolaisse aucun choix au gosse, c'est autoritaire et inadmissible, même pour des traditions. On demande sans cesse aux catholiques d'évoluer, alors stopper la schizophrénie!"

 

* "Mes parents ne m'ont jamais rien interdit. Mais discutez avec des enfants musulmans ou juifs, ils n'ont que le mot « interdit » à la bouche."

 

* "On reproche trop souvent au culte mahométan de ne pas évoluer (et même à l'église catholique pourtant beaucoup plus souple quant à son adaptation aux évolutions de la société)et d'être au VIIè siècle pour ne pas faire les mêmes constatations quant aux rites judaïques. On sait très bien que la circoncision, ritualisée religieusement -mais qui sous-entend que la création divine est imparfaite, ce qui n'est pas peu paradoxal- comme les interdits alimentaires ont des origines hygiénistes liées à des conditions locales et temporelles (se laver complètement quand l'eau est rare, pas facile, de même que conserver la viande de porc quand le sel -dont on ne savait peut-être pas l'usage d'ailleurs- l'est tout autant). [...] Notons que la circoncision recommandée pendant longtemps par ce puritanisme prégnant aux Etats-Unis par les médecins tend à diminuer aux USA (j'aiperdu le lien vers la source des statistiques) : les médecins puritains croyaient que la circoncision contrinuait à faire baisser le désir sexuel et les déréglements qu'il provoquait pour eux -ce qui est une idiotie mais quand on voit le nombre de terminaisons nerveuses dans cette zone, ce n'était pas une hypothèse si farfelue..."

 

* "Voilà pourquoi je suis agnostique.et laïque. Je hais toutes ces religions qui prônent la souffrance, que ce soit à l'animal que l'on égorge et qui met 10 minutes à mourir au non d'un dieu qui réclame toujours plus de sang, ou des mutilations sur les femmes ou les enfants. Si Dieu existe, il n'a pas besoins de la souffrance pour exister. Arrêter avec vos meurs qui viennent du fond des âges. L’homme est un barbare imbécile." (Pas complètement faux! NdCR.)

 

* "[C]ette pratique est un rite religieux essentiel dans le judaïsme, ou elle est le signe de l’alliance du peuple de Dieu avec Yahvé. La circoncision est également pratiquée au sein de l’Islam. Non obligatoire, elle constitue une étape initiatique à l’orée de la vie adulte.La circoncision de Jésus n’a jamais été réfutée par l’Église bien que cette pratique ait été abandonnée.Enfin, précisons que la circoncision peut également être réalisée pour des raisons d'hygiène, voire médicales, l'ablation du prépuce évitant l'accumulation de sécrétions sous le prépuce, parfois source d'infections.
Selon Saint-Paul, l'apôtre des "gentils" ou des païens ,elle symbolise l'alliance spirituelle de l'homme avec Dieu; il importe donc que ce soit le coeur qui fut circoncis plutôt que la chair.

La circoncision n'est rien, et l'incirconcision n'est rien, mais l'observation des commandements de Dieu est tout. 1 Corinthiens 7:19. [...] Car en Jésus-Christ, ni la circoncision ni l'incirconcision n'a de valeur,mais la foi opérante par l'amour. Galates 5:6
Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire,qu'il est tenu de pratiquer la loi toute entière. Galates 5:3 .
Si donc l'incirconcis observe les ordonnances de la loi,son incirconcision ne sera-t-elle pas considérée comme circoncision ? Romains 2:26
Voici,les jours viennent, dit l'Eternel ,où je châtierai tous les circoncis qui ne le sont pas de coeur, Jérémie 9:25
"
 

 

* "je considère que la circoncision ou toute formes de violation de l'intégrité physique sur un enfant est inhumain! Pour mes détracteurs, je rappelle qu'un enfant est le cadeau de la VIe et qu'aucune religion n'a le droit de faire subir cela à un enfant! C'est barbare! Je trouve répugnant que le CPAM rembourse ce genre d'intervention surtout s'il s'agit d'une cause religieuse et non pour des raisons purement médicales!"

 

* "Comme dans l'affaire de la viance casher et hallal, il est anormal de faire payer le citoyen pour des pratiques communautaires. On se demande à quoi sert la cour des comptes et les contrôles de la Sécu."

 

 

 

Lire d'autres commentaires ici : http://www.bvoltaire.fr/goldnadel/apres-lexcision-faut-il-interdire-circoncision,37506

 

 


Notre Seigneur Jésus-Christ a répondu à l'avance à Goldnadel : "Vous laissez de côté le commandement de Dieu et vous vous attachez à la tradition des hommes." (Evangile selon Saint Marc 7, 8.)

 

 

L'avis présenté dans cet article n'engage que son auteur. 

 

 

. Circoncision : Israël demande au Conseil de l'Europe de retirer immédiatement une résolution sur la circoncision

. Communautarismes : après Israël, le CFCM condamne la résolution européenne sur la circoncision

. Le pape défend les pratiques religieuses "bien établies" de la circoncision et l'abattage casher

. Abattage religieux : Lettre de Sylvie Goy-Chavent, sénatrice de l'Ain, au président de la République

Partager cet article
Repost0

commentaires