Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 12:55

2013 voit 10 milliards d'euros d'impôts supplémentaires par rapport à 2012 et 2014 ce sera 12,5 milliards de plus qu'en 2013 ! "Le "changement c'est dans 3 ans" !...

 

 

 

Incroyable déclaration de Jean-Marc Ayrault : outre que la promesse de 2012 de F. Hollande candidat de ne pas augmenter les impôts n'a pas été tenue en 2013, mais a vu au contraire une augmentation massive des impôts, la pause fiscale pour 2014 promise le 30 août 2013 par le président dans un entretien au Monde ne sera finalement "effective"... qu'en 2015, a reconnu le premier ministre Jean-Marc Ayrault dans une interview publiée le 17 septembre, sur Metronews.

 

Donc pas de pause fiscale en 2014..., au contraire, la pression fiscale sur les ménages sera supérieure à celle qu'ils ont déjà subi en 2013 !

 

Nicolas Doze donne les chiffres de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale pour l'année 2014:

 

 

« 6,4 milliards d'euros c'est la hausse de la TVA, 1,3 milliards d'euros c'est la hausse des droits de mutation (lorsque vous vendez un bien immobilier), 1 milliard d'euro c'est la baisse du quotient familial, un autre milliard d'euro c'est la suppression des exonérations fiscales sur les complémentaires santé des salariés, 1,7 milliards d'euros correspondant à une majoration de 10% des pensions des retraités qui ont eu une famille nombreuse, 0,15 point de hausse des côtisation retraite dans le cadre de la "réforme des retraites", 500 millions d'euros correspondant à la suppression de la niche sur les enfants scolarisés (5 millions de ménages concernés...), 300 millions d'euros correspondant à l'élargissement des revenus pris en compte dans le calcul de l'ISF, 200 millions d'euros avec la suppression de l'exonération sur les terrains à bâtir au bout de trente ans. L'année 2014 verra également jouer les effets de la fin des heures supplémentaires défiscalisées. Bref, nous arrivons à 12,5 milliards d'euros en 2014 contre 10 milliards d'euros en 2013. Et sur ce chiffre, vous avez quelque chose d'inédit: 3,2 milliards d'euros de taxe sur les gamins.

 

C'est la crédibilité de la parole politique qui est enjeu dans cette affaire : les chiffres démonétisent, invalident totalement le discours du gouvernement. Quand il vous dit 15 milliards de baisse des dépenses, en réalité c'est une moindre hausse des dépenses. Cela veut dire que l'ensemble des dépenses publiques françaises, au lieu de monter mécaniquement de 35 milliards d'euros en 2014, ne monteront que de 20 milliards d'euros, mais elles monteront.

 

Les actes contredisent les mots et cela fait 16 mois que cela dure. À partir de là, il n'y a plus aucune confiance qui est possible, aucun agent économique n'a de repère, de vision, et donc tout le monde met le pied sur le frein, les ménages comme les entreprises: pas de croissance sans confiance. »


 


 

Source video et commentaires https://fr-fr.facebook.com/Hollandouille1er/posts/597056827004811

 

 

. Nicolas Doze décrypte les mensonges de François Hollande lors de son interview du 15 septembre 2013

. Moi président augmente les impôts en 2013 et 2014

. Hollande‬ "doit changer de métier, il faut qu'il soit comique" (Olivier Delamarche‬)

. Sommes-nous condamnés à finir tous SDF ? Impôts locaux : la révision des valeurs locatives va augmenter vos taxes de 300 à 500%

. Un rapport du 10 septembre 2013 propose de taxer les propriétaires sur les "revenus fictifs", des "loyers fictifs" des propriétaires qui occupent leur logement

. Education "nationale" en Hollandie : plus de dépenses pour des résultats médiocres

. Le fiasco budgétaire de François Hollande : les impôts augmentent, le déficit aussi...

. François Hollande augmente la dette sans croissance. Cherchez l'erreur !

Partager cet article
Repost0

commentaires