Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 22:59

Napoléon était-il franc-maçon?

L'Ombre d'un doute: Napoléon était-il franc-maçon?

 

Le magazine de Franck Ferrand sur France 3, diffusé mercredi soir 3 octobre avait pour thème les liens qu'entretenait Napoléon avec les francs-maçons.

 

"Pour de nombreux historiens, l’accession au pouvoir et le règne de Napoléon sont étroitement liés à l’essor de la Franc Maçonnerie. Entrées en clandestinité pendant la période révolutionnaire, les loges françaises reprennent force et vigueur sous le Consulat puis l’Empire. Prolongement naturel et spirituel des idées véhiculées par les philosophes des Lumières, la Franc Maçonnerie ... est avant tout le centre d’un formidable réseau occulte d’influence et de pouvoir disséminés dans toute l’Europe. Désireux d’asseoir son pouvoir sur ce qu’il appelait des « masses de granit », Napoléon va s’appuyer sur les « frères », pour mener à bien ses hautes ambitions politiques et assurer ses conquêtes militaires." (1)

 

Cette émission a notamment révélé que le père de Napoléon était franc-maçon, que ses frères l'étaient, que sa femme Josephine de Beauharnais l'était, et que tout le personnel politique et quasiment tous les officiers de l'époque l'étaient...

 

Franck Ferrand commence par évoquer (à partir de 05:45 dans la video ci-dessus) des documents d'archives de loges maçonniques, notamment "ce 'miroir de la vérité dédié à tous les maçons', qui se trouve à la Bibliothèque Nationale de France. Il s'agit d'un périodique à usage interne, imprimé deux ans avant le sacre, et dans lequel les auteurs n'ont pas hésité à accoler au nom de Napoléon Bonaparte, le F de 'frère', suivi des trois points, signe irréfutable d'appartenance"... "Seulement, voilà, précise Franck Ferrand, pour de nombreux auteurs et historiens, il s'agit là d'indices trop minces, ce ne sont pas des preuves suffisantes".

 

Après avoir évoqué la possible initiation de Napoléon lors de la campagne d'Egypte, par une "Loge d'Isis", le magazine se termine par l'évocation d'un Napoléon probablement initié dans sa jeunesse, car considéré comme "louveteau" (fils de franc-maçon dans le langage maçonnique, le louveteau était automatiquement initié.)

 

Seul bémol, au moment de parler de l'ouvrage de l'abbé Barruel, Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme, on apprend évidemment qu'il n'y avait pas de complot... et que le Père Augustin Barruel en somme était un "complotiste"... parce qu'il y avait plusieurs francs-maçonnerie, que la franc-maçonnerie était plurielle et non pas une. Il faudra répéter là encore que si diversités d'opinions (royalistes, républicains, etc.) il y avait (Exemple: Lafayette était plutôt royaliste même s'il a bien servi la Secte pour renverser la Monarchie... Clé: Lire Barruel...), il n'en demeurait pas moins qu'en haut de la pyramide demeurait une seule direction, un seul objectif que l'on pouvait résumer (et qui reste toujours le même) comme étant la destruction de l'alliance du temporel (monarchie) et du spirtituel (Eglise), mais aussi la destruction de toutes religions (là encore, lire Barruel...).

 

Le documentaire évoque pourtant, très brièvement, les "féroces" illuminatis d'Adam Weishaupt et les "Illuminés de Bavière" qui étaient partisans de la "révolution mondiale"... Sujet abordé très brièvement en une minute, à partir de 1:06:05. Rappelons que tout ce que nous savons des Illuminés de Bavière, on le sait ... grâce aux  Mémoires pour servir à l'Histoire du jacobinisme, de l'abbé Augustin Barruel, Mémoires publiés en 1797...

 

Dans ce documentaire, Franck Ferrand évoque la thèse qui veut que Napoléon, plutôt que d'être contrôlé par la Secte s'en serait plutôt servi avant de vouloir la contrôler. Devenant de plus en plus autoritaire (au sens d'indépendant), il aurait fini par gêner la franc-maçonnerie, qui aurait changé de disposition à son égard. La "lune de miel" depuis le Consulat se serait alors transformée en une guerre pour le renverser à partir de 1809. Au point que des généraux l'auraient trahi jusque sur les champs de bataille : les loges, voyant Napoléon "s’éloigner de plus en plus des grands principes républicains, ne sont-elles pas allées jusqu’à provoquer sa chute ?" (2)

 

Note de Christ-Roi. Notre avis (nous retournons la thèse du documentaire) est que les loges se sont bien davantage servies de Napoléon que Napoléon ne s'est servi d'elles. Une fois le travail accompli (code civil maçonnique, propagation des idées modernes et maçonniques à toute l'Europe et notamment l'idée de l'appel au peuple, l'idée de la confiance du peuple, une confiance que l'on contrôle via la démocratie représentative), la Secte s'arrangea pour l'éliminer, estimant sans doute qu'il avait bien travaillé et qu'il était temps de faire le pas en arrière, suivant en cela le principe théorisé plus tard par les bolchéviques du "deux pas en avant, un pas en arrière" (mot de Lénine...)

 

Ainsi, depuis 1789, l'histoire de France avance sous l'effet d'un curieux balancier : Convention nationale (1792), Consulat (1799), Empire (1804), puis Restauration monarchique (le pas en arrière de 1815 à 1830), monarchie de Juillet (monarchie parlementaire, maçonnique et oligarchique de 1830), IIe république, puis Second Empire (le pas en arrière), IIIe république, puis Régime de Vichy (le pas en arrière avec un Philippe Pétain appelé au pouvoir par une assemblée maçonnique), IVe République et Ve république (deux pas en avant). Le prochain coup verra-t-il une pseudo restauration monarchique (en réalité maçonnique?) ou bien une seconde Révolution nationale contrôlée par les Francs-maçons? (La première Révolution nationale ayant été celle du Maréchal Pétain en 1940). Ou bien verra-t-on enfin une Monarchie traditionnelle, décentralisée et à représentation sincère mettre fin au pouvoir de l'Oligarchie cachée ?  


Bibliographie du magazine :

Les francs-maçons, fossoyeurs du 1er Empire, Charles de Flahaut, éditions littéraires et artistiques
Napoléon était-il franc maçon ?, Jean Boisson, Cholet, 1967
Napoléon franc-maçon ?, François Collaveri, éditions Tallandier, 2008
La franc maçonnerie des Bonaparte, François Collaveri, éditions Payot, 1982

 

Retrouvez la vidéo intégrale de l’émission pendant une semaine sur le site : http://programmes.france3.fr/ombre-d-un-doute/index.php?page=article&numsite=7490&id_rubrique=7496&id_article=25499

 

Sources:

 

(1) http://www.facebook.com/pages/LOmbre-dun-Doute-Franck-Ferrand/106700186119062

(2) http://programmes.france3.fr/ombre-d-un-doute/index.php?page=article&numsite=7490&id_rubrique=8063&id_article=34333

---------------------------------------

. Napoléon et la création de la Banque de France / Henri Guillemin

. Illuminés de Bavière : l'illuminisme au XVIIIe siècle

. Qui sont les conspirationnistes ?

. Denissto : Révolution - Monarchie - Finance - Nouvel Ordre mondial

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sophie M 06/10/2012 23:19


La diffusion était tardive. C'était dommage car le sujet est ardu. J'ai vraiment eu l'impression que le reportage faisait la promotion du musée du Grand-Orient ! L'horreur !


Mieux aurait valu axer le reportage sur l'influence qu'ont eu les femmes sur Napoléon et en particulier les femmes catholiques : On aurait ainsi découvert une Marie-Louise, impératrice d'Autriche
fidèle à ses racines et à sa pratique religieuse, malgré la maçonnisation de Napoléon et la grande Marie Waleska, qui a d'ailleurs donné une descendance à l'empereur. Parmi les descendants, l'un
d'eux aujourd'hui, ressemble à Napoléon, comme deux gouttes d'eau !