Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 17:50

Le meeting de soutien au premier ministre russe et candidat à la présidentielle 2012 Vladimir Poutine a réuni samedi sur le mont Poklonnaïa à Moscou près de 150.000 activistes contre les 15.000 annoncés, ce qui en fait le rassemblement le plus vaste de ces dernières années en Russie.

Le meeting était placé sous le slogan "Nous avons quoi perdre". Les manifestants, pour la plupart d'âge moyen ou avancé, tenaient des drapeaux de la Russie, des portraits du chef du gouvernement et des pancartes aux slogans de soutien aux autorités.

D'après la police, le rassemblement s'est déroulé sans incident.

En visite en Oural, M. Poutine a avoué avoir été surpris par l'ampleur de la manifestation pro-Kremlin.

 

Source

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
la video est ici :

http://www.youtube.com/watch?v=gF2YPdYOQ7s
Répondre
T
(Pas plus que vous ne retrouverez des retransmissions de cette manifestation dans les medias occidentaux, aucun d’entre eux ne se passionnera pour la récente interview du père d’Aleksandre
Litwinienko qui a tant fait dans le passé pour salir Poutine .

Il se repent …. Et donc à la … Alors sortonsle de là ! ).


VOIR

LA VÉRITÉ SUR LITVINIENKO

www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gF2YPdYOQ7s#!


Les informations sur la grande politique nous viennent d’une petite ville italienne s’appelant Montemarciano

TEXTE

Il y a quelques jours nous est parvenu une lettre de Walter Litwinienko. De façon inattendu celui-ci qualifie son fils Alexandre Litwinienko d’ « espion anglais » et demande « pardon » à son
pays.

Pendant de nombreuses années il a accusé le pouvoir russe de l’assassinat de son fils, accusation largement utilisée par l’Ouest. Il y a quelques années Walter a émigré en Europe, Ma rencontre avec
lui a été une surprise .

« Je ne suis nécessaire à personne ici. Je crèverais ; ils me trainerons et me sortiront , comme ils l’ont fait pour mon épouse. Elle aussi réclamait tout le temps son retour en Russie . Je veux
retourner à la maison . Russes , ne croyez en personne , nous ici nous sommes inutiles ».

Ce petit vieux de 73 ans , gelant dans un petit appartement italien et qui a perdu l’année dernière sa femme dont l’enterrement l’a fait s’endetter au point qu’on lui a retiré l’électricité et
qu’il vient de dépenser pour sa bombonne de gaz ses derniers euros, n’est autre que Walter Litwinienko .

La petite ville provinciale italienne de Montemarciano . Quand en 2008 Walter Litwinienko est arrivé ici sa maison s’est vue assiégée par les journalistes occidentaux écrivant que Walter fut
contraint à l’exil hors de Russie par la répression.

Il a tout laissé dans sa Patrie, a amené sa famille en Europe et s’est associé au jeu. En 2006, après la mort de son fils, Litwinienko Senior s’est engagé dans la campagne de propagande anti-russe
.

Le voilà à Londres avec Boris Berezovski, avec Ahmed Zakajew accusé par la Chambre des Procureurs Russe de terrorisme .

Walter Litwinienko : articles , films , interview :

Quand l’histoire concernant la mort de son fils Alexandre s’est diffusée en Europe et que le tribunal de Londres n’a ouvert aucune instruction jusqu’à ce jour et quand il s’esr revèlé que le défunt
travaillait dans le département MI. 6, ce qui fut écrit dans les journaux, et confirmé par l’épouse – la pauvre vieux a été oublié.

« Fini . Ils ont craché sur Walter . Walter était nécessaire pour couvrir la Russie de boue. Maintenant Walter est inutile ».

« N’avez–vous donc pas téléphoné à quelqu’un ?


Bien sur que oui ! J’ai téléphoné à Berezovski, Il n’a absolument pas voulu parler avec moi

Et moi , suis-je coupable de la trahison de mon fils , cette trahison dont a parlé le monde entier ? QUAND J’AI SU QUE C’ETAIT LE TRAVAIL DES SERVICES SECRETS (BRITANNIQUES) ET QU’ILS ETAIENT LOIN
DE L’IGNORER CE FUT POUR MOI UN CHOC . Un coup sur la tete qu’il s’agissait du MI.5 ou du MI.6. Un coup .

A la fin de l’entretien Walter Litwinienko a dit qu’il a essayé de demander de l’aide à toutes les rédactions de l’Ouest , celles qui promeuvent tous les articles anti-russes .Inutilement .

C’est alors qu’il s’est tourné vers la Russie pour demander de l’aide .

« Ma Patrie ! pardonne moi, au nom de Dieu !. Pardonne moi et permet à un vieillard de retourner sur sa terre .
Répondre