Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 22:58

Après avoir voté une loi d’ouverture du mariage aux homosexuels, un article de 24heuresactu.com rapporte que le Brésil a célébré son premier "mariage" entre trois personnes en octobre 2012. Une décision qui découle directement de la loi sur le mariage pour tous. On vous aura prévenus ! (Ici et , NdCR.)

Un an après avoir célébré le premier mariage civil homosexuel, le Brésil vient de consacrer le premier « ménage à trois » officiel. Un homme et deux femmes ont donc été mariés par la notaire de Tupa (430 km de São Paulo ), Claudia do Nascimento Domingues. Cette dernière a déclaré à l’AFP que sa «  fonction n’est pas de juger si cette situation est correcte ou pas », avant de préciser qu’elle avait agit en parfaite légalité. « C’est quelque chose de nouveau, mais je ne l’aurais pas fait si la loi l’interdisait explicitement », a-t-elle expliqué.

La logique juridique est implacable : si un mariage ne définit plus l’union entre un homme et une femme mais qu’il consacre désormais l’amour, pourquoi ne pas marier un homme et deux femmes qui s’aiment ? Et la justice brésilienne, pourtant considérée comme étant conservatrice, a été obligée de céder et d’accepter cette nouvelle forme d’union, puisque le loup (la loi sur le mariage pour tous) était entrée dans la bergerie (le foyer familial).

Ainsi, interrogé par l’AFP, Nelson Sussumu, membre de l’Ordre des avocats de São Paulo et spécialiste en droit de la famille, a souligné qu’« ils ont fait ce contrat, il n’y a rien d’illégal à cela ».

Mais chut !!! Quiconque oserait poser la question de la polygamie comme conséquence du mariage pour tous est un vilain facho homophobe !

 

Source et suite: http://24heuresactu.com/2012/10/28/mariage-pour-tous-une-union-a-3-celebree-au-bresil/

via http://www.printempsfrancais.fr/

 

- Le cardinal Barbarin met en garde contre le "mariage" homosexuel

- De "mariage" homosexuel en polygamie

- Le Brésil prépare à la polygamie avec un discours identique à celui des partisans du "mariage" homosexuel

Partager cet article
Repost0

commentaires