Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 22:58

Il s'agit désormais d'"une lutte, un combat pacifique, mais un combat quand même qui s'étend à beaucoup d'autres sujets, tous les sujets qui touchent à la dignité humaine tant dans le travail qu'ailleurs"

(Béatrice Bourges, sur I-télé le 18 mai 2013.)

 

 

Béatrice Bourges, invitée d'I-télé ce matin, est revenue sur la décision des soit-disant "Sages" de valider totalement la "loi" sur le mariage et l'adoption des homosexuels promulguée dans la foulée par François Hollande tôt ce matin.

A propos de l'hypocrisie maçonnique du Conseil constitutionnel précisant qu'il ne s'agit pas d'un "droit à l'enfant" mais de "l'intérêt de l'enfant", Béatrice Bourges explique qu'il "ne fait que le dire, il prouve exactement le contraire. On est dans le droit à l'enfant, parce que cela n'est pas l'intérêt de l'enfant mais c'est l'intérêt des adultes, l'intérêt d'un communautarisme, et donc on est en plein dans l'idéologie".


Béatrice Bourges appelle à la "désobéissance civile" et "à ne pas respecter cette loi" "ni sage ni légitime", "contraire à l'intérêt de l'enfant, contraire aux plus fragibles, contraire aux plus faibles". Toutefois, elle n'appelle pas à perturber les "mariages" homosexuels car elle est "pour le respect des personnes". En revanche, elle pense que cette loi "n'est pas légitime" et se demande si un gouvernement "qui oeuvre contre le Bien commun est un gouvernement légitime".

 

Elle précise qu'"il y a de nombreux maires qui ne marieront pas, et qui eux, auront beaucoup de courage et appeleront aussi à la désobéissance civile".

 

La désobéissance civile ne s'adresse pas seulement aux maires, mais peut aussi s'adresser aux organisations d'adoption d'enfants, au milieu médical (PMA, GPA), aux directeurs d'école pour empêcher l'intrusion de l'idéologie du genre dans leurs établissements, aux prêtres qui pourraient ne baptiser les enfants de duos homosexuels issus de PMA et GPA qu'à l'âge adulte (afin que l'homosexualité ne soit pas accueillie et reconnue à l'église comme comportement autorisé et permis), le boycott des enseignes homo-folles, sans compter évidemment la résistance passive de tous en cessant de consommer à la manière des Cristeros...

 

- Christroi, Manif pour tous et Printemps français cités dans "Nouvel-Obs"

- Le "mariage" homosexuel : une horrible régression visant à la mise au pas des plus faibles, des enfants et des pauvres

- La Manif Pour Tous - Teaser 26 mai

- Appel du 18 mai à la résistance de Ludovine de la Rochère contre le mensonge du "mariage" homosexuel

- "La violence n'exige de nous que notre obéissance au mensonge" (A. Soljenitsyne, à Moscou le 12 février 1974)

- Cessons de consommer

Partager cet article
Repost0

commentaires