Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 22:03

Alors que le levantin Nicolas Sarkozy a proposé cette après-midi à ses partenaires de l'Union européenne des "frappes aériennes ciblées" en Libye, ainsi que le brouillage des systèmes de transmission du commandement du colonel Kadhafi, "a-t-on appris jeudi de source proche du dossier", le vice-ministre libyen des Affaires étrangères, Khaled Kaaim, a répondu que la décision de la France sarkozienne de reconnaître les insurgés comme les représentants légitimes de la Libye était "illégitime et illégale".

 

En pointe, Paris tente d'entraîner l'Union européenne.

 

 Sur le plan diplomatique, la France est devenue jeudi le premier pays à reconnaître le Conseil national de transition libyen - qui réunit l'opposition au régime du colonel Kadhafi - comme le seul «représentant légitime du peuple libyen».

 

L'Elysée a également annoncé l'envoi prochain à Benghazi d'un ambassadeur. La Libye a immédiatement réagi en annonçant qu'elle envisageait de rompre ses relations diplomatiques avec Paris. «Un grave secret va entraîner la chute de Sarkozy», a même menacé le régime.

 

La proposition française vise à contourner l'opposition manifestée, au Conseil de sécurité de l'ONU, par la Russie et la Chine à une proposition de Paris et de Londres visant à instaurer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

 

L'Otan a averti de son côté que «le temps presse en Libye». L'organisation se tient prête à agir si elle en a le mandat, a déclaré jeudi le secrétaire général de l'Alliance atlantique, Anders Fogh Rasmussen. En attendant, les Occidentaux ont décidé de renforcer la présence maritime de l'Otan dans la zone proche de la Libye et d'élargir la surveillance aérienne du secteur central de la Méditerranée.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2011/03/10/01003-20110310ARTFIG00392-kadhafi-met-a-prix-la-tete-du-leader-de-l-opposition.php

----------------------------------------------------

- Libye: une intervention militaire US mènera à la 3e guerre mondiale (Roberto Maroni, ministre de l'Intérieur italien)

- Moscou hostile à une intervention militaire en Libye

- Les frappes aériennes en Libye ont elles vraiment eu lieu ?

- L'Union européenne exige le départ de Kadhafi (2 mars 2011)

- Les révoltes arabes, un tremplin vers l"Union pour la Méditerranée" (Nicolas Sarkozy)

- "Les Juifs finiront par sombrer" (Kadhafi)

Partager cet article
Repost0

commentaires

D

Mais qui a dit qu'il ne manquait plus qu'une : "petite crise mondiale et nous pourrons instaurer le Nouvel Ordre MondiaL" ?


Répondre