Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 12:52

Le président letton Andris Berzins a invité ses compatriotes à rendre hommage aux anciens combattants SS lettons, rapporte mardi la chaîne de télévision nationale LNT.

"En 1944, l'armée allemande a forcément mobilisé de nombreux Lettons. En 1950, les Etats-Unis ont reconnu que les légionnaires lettons n'avaient pas commis de crimes de guerre (…). Les traiter de criminels est contraire au bon sens. Il faut plutôt leur rendre hommage", a indiqué le chef d'Etat letton dans une interview.

Des défilés d'anciens membres de la légion lettone de la Waffen SS se tiennent en Lettonie tous les ans le 16 mars, ce qui provoque l'indignation des organisations antifascistes internationales. Selon M. Berzins, cette tradition "ne doit pas être ignorée", plusieurs Lettons ayant sacrifié leurs vies pour leur patrie pendant la guerre.

La légion lettone a été créée par le commandement allemand au cours de la Seconde guerre mondiale. En mars 1943, les SS lettons ont pour la première fois affronté l'Armée rouge dans la région de Pskov (nord-ouest).

Au total, plus de 150.000 Lettons se sont inscrits dans la Wehrmacht au cours de la guerre. Source

 

En 1940, la Lettonie fut envahie par l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), en même temps que les deux autres pays baltes, comme le prévoyaient les clauses secrètes du Pacte germano-soviétique. Sur les 15 500 Lettons déportés par les Soviétiques, seule une minorité survécut des camps du Goulag.

Beaucoup de Lettons se réfugièrent alors dans la campagne ou en formant un maquis letton. En 1941, la Lettonie est occupée par l’armée de l'Allemagne nazie, accueillie par une très large majorité de la population (il en sera de même sur tous les territoires soviétiques envahis durant les premières semaines de l'opération Barberousse) comme une libératrice après la régime de terreur du NKVD.

 

À la fin de la guerre, un grand nombre de familles lettonnes trouvèrent refuge en Suède puis en Allemagne, aux États-Unis, au Canada et en Australie. L'Armée rouge a réoccupé la Lettonie à partir de 1944, et l’URSS l'annexa sous le statut de "république socialiste soviétique".

Pour détruire la résistance lettonne, les Soviétiques ont lancé un programme de collectivisation des fermes. En 1949, une seconde vague de déportations avait lieu : 42 133 personnes furent déportées à Krasnoïark, Amur, Irkoutsk, Omsk, Tomsk et Novosibirsk en Sibérie (soit 2% de la population lettonne avant la guerre). En même temps, les autorités soviétiques transférèrent des milliers de Russes en Lettonie, dans le cadre d'un programme de russification du pays.

 

La Lettonie est redevenue indépendante en 1991, comme la Lithuanie et l'Estonie avant même l'effondrement total de l'Union Soviétique.

Partager cet article
Repost0

commentaires