Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 13:53

Les Etats-Unis donnent actuellement dans la désinformation maximale en affirmant que la Russie est derrière les révoltes des Ukrainiens de l'Est. Alors que ce sont eux qui en finançant et en soutenant le coup d'Etat à Kiev ont déstabilisé l'Ukraine pour mettre un gouvernement à leurs bottes, ils parlent d'"invasion" de la Russie. Il s'agit là d'une accusation mensongère relevant de l'inversion accusatoire si courante dans la politique étangère des pays occidentaux. Une accusation en tous les cas démentie hier par les soldats ukrainiens eux-mêmes qui se sont ralliés aux pro-russes !

 

En termes d'"invasion" les Etats-Unis n'ont d'ailleurs pas de leçons à donner à personne !

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bc/General_Wesley_Clark_official_photograph.jpg/150px-General_Wesley_Clark_official_photograph.jpgRappelons ainsi que lors d'une interview qui eut lieu le 2 mars 2007, le général américain Wesley Clark, ancien Commandant suprême des forces militaires de l'Otan en Europe de 1997 à 2001, décrit lui-même un mémo qui lui avait été donné au Pentagone en 2001, expliquant comment l'administration américaine envisageait de prendre le contrôle de sept pays en 5 ans, l'Irak, la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et l'Iran. L'armée (américaine) servait "à déclencher des guerres et faire tomber des gouvernements, et non pas à empêcher des conflits."

Cette information ne transpira dans aucun media officiels en France, mais a été rapportée dans divers blogs et sites d'infos alternatifs comme le nôtre dans l'article "Preuve que l’attaque de la Libye était prévue depuis... 2001 (Général Wesley Clark)".

Notons que l’invasion de la Libye par l’ONU, et l’invasion de l’Irak en 2003, ont toutes deux été lancées un 19 Mars. Le 19 mars 2014, Kiev a donné un permis de tuer en autorisant les soldats ukrainiens à tirer sur les est-ukrainiens, pro-russes et pro-fédéralistes (Voir ici et ici).

 

 

Le 3 octobre 2007 également, le général 4 étoiles Wesley Clark, retraité des forces armées des Etats-Unis, a déclaré au Commonwealth Club de Californie (San Francisco) que le "11 septembre" était un "coup d'Etat politique" : 

 

 

«Des types impitoyables ont pris la direction de notre politique étrangère, sans se donner la peine de nous en informer.

Je suis allé au Pentagone 10 jours après le 11 septembre. Je ne pouvais pas rester à l'écart de notre armée. J'y suis allé pour rencontrer Donal Rumsfeld... avec qui j'avais travaillé dans les années 70, et je lui ai demandé : "Est-ce que j'ai été bon sur CNN ?" Il répondit : Oui" et il ajouta : "J'ai lu votre livre." (Le livre parle de la guerre au Kosovo) Puis il me dit : "Personne ne va nous dire où et quand on peut bombarder [un pays], personne!" Il poursuit : "Je pense l'appeler 'coalition flottante'. Votre avis ?" - "Monsieur, merci d'avoir lu mon livre et..." Il me coupa : "Merci. Je n'ai pas plus de temps à vous consacrer." Alors je descendais pour quitter le Pentagone.

Un officier de l'Etat-major m'appelle dans son bureau et me dit : "Je veux que vous sachiez que nous allons attaquer l'Irak". J'ai demandé "Pourquoi?" Il répondit : "Nous ne savons pas". J'ai dit: "Avons-nous établi un lien entre Saddam et le 11/9 ?" Non me dit-il.

De retour au Pentagone, 6 semaines plus tard, jai vu le même officier: "Est-il toujours prévu que nous attaquions l'Irak?" "Monsieur, c'est bien pire que ça". Il prit un document... et dit : "J'ai reçu ce mémo du Secrétaire à la Défense... qui dit que nous allons attaquer et détruire les gouvernements... dans 7 pays sur 5 ans. Nous allons commencer avec l'Irak. Et puis nous irons en Syrie, Liban, Libye, Somalie, Soudan et Iran, 7 pays en 5 ans!" Je lui ai demandé : "Est-ce un mémo top secret ?" Il dit: "Oui, monsieur". "Alors me le montrez pas" (il allait le faire). Sinon je vais en parler". J'ai gardé cette info pour moi durant 6 ou 8 mois. J'étais tellement abasourdi que je ne parvenais pas à en parler. Et je ne pouvais croire que c'était vrai, mais c'est bien ce qui s'est passé. Ces gens ont pris le contrôle de la politique des Etats-Unis, et j'ai compris alors, je me suis souvenu d'une réunion que j'ai eu avec Paul Wolfowitz en 1991. En 2001, il était vice-secrétaire à la Défense, mais en 1991 il était le sous-secrétaire, soit le n°3 au Pentagone. Il m'avait dit : "Nous avons 5 ou 10 ans pour nettoyer tous ces régimes dévoués à l'ex-Union Soviétique. La Syrie, l'Iran, l'Irak, avant que la prochaine super-puissance n'émerge pour nous défier". C'était une déclaration stupéfiante qui signifiait que l'armée (américaine) servirait à déclencher des guerres et faire tomber des gouvernements, et non pas à empêcher des conflits. Nous allons envahir des pays. Mes pensées se bousculaient. J'ai mis ça de côté. C'était comme une pépite que vous conservez. Un groupe de gens a pris le contrôle du pays avec un coup d'Etat politique. Wolfowitz et Cheney et Rumsfeld, et je pourrais nommer une bonne demi-douzaine d'autres... collaborateurs du Projet pour le Nouveau Siècle Américain (PNAC). Ils voulaient que le Moyen-Orient soit déstabilisé, qu'il soit chamboulé et placé sous notre contrôle. Cela nous ramène à ces commentaires de 1991. En aviez-vous été informés ? Le plan a-t-il été annoncé publiquement ? Les sénateurs et les députés ont-ils annoncé ce plan ? Y a-t-il eu un débat public ? (en gros: la démocratie existe-t-elle NdCR.!) Absolument pas. Et il n'y en a toujours pas. Ils ont hâte d'en finir avec l'Irak pour pouvoir aller en Syrie. "Oh nos légions vont y aller! Ce n'est pas pour ça que les Américains ont élu George Bush. En fait, ils ne l'ont pas vraiment élu. Ce n'est pas pour ça que beaucoup de gens... (Wesley Clark est interrompu par des applaudissements). Ce n'est pas pour ça qu'il avait fait campagne. Il a fait campagne sur une politique étrangère humble... Nous avons eu la politique la plus arrogante de notre histoire. Il a fait campagne sur une absence d'intervention, mais nous sommes en Afghanistan et en Irak. C'est stupéfiant. Que vous soyez démocrates ou républicains, en tant qu'Américains vous devez vous sentir concernés par la stratégie des US dans cette région. Quel est notre but. Quelles sont nos motivations. Pourquois sommes-nous là-bas ? Pourquoi les Américains meurent-ils dans cette région? C'est ça la vraie question.»

 

(Général Wesley Clark, le 3 octobre 2007 au Commonwealth Club de Californie, San Francisco)

 

 

Terroristes-russes_ukrajina-babusky.jpg

Les terroristes russes

 

Aujourd'hui, le président russe Vladimir Poutine a une nouvelle fois accusé les autorités pro-occidentales de Kiev d’avoir aggravé la situation, en envoyant l’armée dans l’est du pays. Selon lui, les autorités ukrainiennes mènent le pays vers "le gouffre".

 

. Ukraine: les USA misent sur une guerre civile (expert)

. Preuve que l’attaque de la Libye était prévue depuis... 2001 (Général Wesley Clark)

. L'Otan deviendra-t-elle une "usine à guerre"?

. Des bombes pour la paix : l'OTAN marque son 65ème anniversaire

Partager cet article
Repost0

commentaires

O

rien n'est faux dans ce que vous avez publie, Ingomer ; je voudrais cependant ajouter deux precisions :


1. Wesley Clark n'a pas ete un democrate (cf, JF Kennedy) comme la majorite de ses confreres. Il n'est pas entre dans le moule des diktats de son
parti. Lequel le lui a fait savoir d'ailleurs a plusieurs occasions, plus ou moins directement, meme dans le style 'On t'inderdit de montrer ta sale gueule a la tele...' (ca, c'est de la
hierarchie militaire a laquelle on est oblige de se plier... mais aussi de la mentalite democratique !)


2. il ne faut pas montrer du doigt les Etats-Unis, comme une Puissance a abattre ;


- primo, car la division - les divisions - tuent l'Homme ;


- secundo, car sont toujours denonces les vrais responsables : la poignee de monstres/bankers/gangsters - dont nous connaissons
les noms, et qui ont etendu leur pouvoir malfaisant bien au dela du territoire americain, par le seul pouvoir de l'argent qu'ils ont vole et volent encore les peuples. Les autres ne sont que des
marionnettes plus ou moins conscientes, et le reste des victimes de leur aveuglement.
Répondre