Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 10:02

Manuel-Valls--l-homme-aux-deux-visages.jpg

 

"Le vrai visage de Manuel Valls" (Emmanuel Ratier) ou la fin de la belle histoire de l'homme aux deux visages : à diffuser massivement avant censure et interdiction !

 

Le vrai visage de Manuel Valls : la bande-annonce


 

Source: http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Vrai-Visage-de-Manuel-Valls-la-bande-annonce-24884.html

 

Emmanuel Ratier : «Cela va s'appeler "Le vrai visage de Manuel Valls" parce que je pense que Manuel Valls a un gros problème d'identité. Il a une espèce de double visage et c'est ce que beaucoup de gens se demandent rien qu'en le voyant. On sent que c'est quelqu'un qui est assez bipolaire.

Manuel Valls a une double histoire, c'est quelqu'un qui a réécrit sa propre histoire. Donc j'ai pris à peu près tout ce qui était disponible sur la question. Il y avait toute une série de documents qui étaient disponibles. Son père était un peinte connu. Manuel Valls se présente comme le fils d'un réfugié franquiste. Il faut rappeler que Manuel Valls est né dans les années 60 (1962) dans l'Espagne du général Franco. Donc on se dit qu'un républicain espagnol réfugié en France, comment se fait-il que son fils puisse naître en Espagne ? Or en réalité il n'en est rien. La famille de Manuel Valls est une famille de la très haute bourgeoisie catholique catalane. Son grand-père a participé à la fondation du plus important journal catholique conservateur de Catalogne (El Mati). Ce journal a été interdit en 1936 par ceux qu'on appelle "les Rouges", c'est-à-dire les communistes, les trotskystes, alliés pour l'occasion avec les socialistes. Donc il n'y avait aucune raison pour que son père quitte l'Espagne en 1951 et soit présenté comme un réfugié antifranquiste. Les vrais réfugiés antifranquistes, ils sont partis à la fin de la Guerre civile espagnole, c'est-à-dire en 1939. Donc c'est déjà une réécriture à cause de son histoire politique. La deuxième c'est l'histoire de sa mère qui est d'une riche famille tessine (Suisse italienne) qui s'est enrichie grâce au trafic de l'or colonial au Sierra Leone. Sa famille possédait des commerces, des hôtels, des immbeubles, des mines d'or. Donc c'est une famille qui n'a strictemenr rien à voir avec ce que l'on pourrait appeler le socialisme même boboïsé.

 

C'est toute une série de choses qui sont développées dans ce livres avec un certain nombres de lumières qui sont apportées et développées la partie sur ses liens absolument étroits avec les sionistes, Israël, la communauté juive en France.

C'est un véritable sionisme de combat. Lui-même a dit dans un discours filmé qui a fait beaucoup de buzz sur l'internet, qu'il était "lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël". Cet homme qui est très entier dans ce discours, qui tappe sur la table, qui à un moment dit "merde quand même!". Un homme de convictions, dans lequel on croit.

Or, ce que les gens ignorent totalement, c'est que cet engagement en faveur d'Israël de Manuel Valls est quelque chose d'extrêmement récent. Cet engagement a environ cinq ans. (Cf. "Le boycott d'Israël est une arme indigne". Manuel Valls, Le Monde 01/11/2010).

Et tout ce qui s'est produit avant, c'est-à-dire en gros de 1980 à 2008 au moins, Manuel Valls est engagé exactement de la même manière, mais en faveur du peuple palestinien (Chapitre "Manuel Valls était pro-palestinien..."). Ce qui a été gommé, et qui ne figure dans aucune biographie !

Les journalistes qui le savent ne veulent pas que cela se sache, et personne n'en parle. Or, il y a des écrits qui existent :

Ex1: Discours de soutien à la Palestine de Manuel Valls, Meeting du 20 novembre 2002 organisé par l'Association France Palestine Solidarité, la Campagne civile pour la protection internationale du peuple palestinien, la Coordination des comités Palestine d'Île de France, et la Ligue des Droits de l'Homme.

Ex2: EVRY-KHAN-YOUNIS, 24 mai 2006, Signature de l'Accord de coopération entre la Ville d'Evry et le camp de réfugiés de Khanyounis, Palestine, Bande de Gaza : "Nous, militants de la cause palestinienne." Manuel Valls.

EX3: Dans une vidéo stupéfiante de 2008, Manuel Valls, maire d'Evry, député de l'Essone, plante un arbre, un olivier en faveur du peuple palestinien et prononce un discours filmé : "Je pense évidemment, peut-être d'abord aux habitants de la Bande de Gaza, enfermés, qui vivent une situation infernale dans tous les sens du terme. Nous sommes responsables d'un long travail à mener collectivement afin de combattre la haine, les divisions, les préjugés". Et tout cela sur fonds de drapeaux palestiniens !

On a l'impression de rêver, puisque aujourd'hui il est l'invité régulier du dîner du Crif. Il se produit au Front social juif unifié, il est bien reçu par le Congrès juif mondial.

Et je dirais que dans les milieux dissidents, c'est cette image très sioniste qu'on connaît Manuel Valls.

EX1 : "Parce que l'antisionisme c'est la porte ouverte à l'antisémitisme. Tous ceux qui ne peuvent pas accepter que la haine se déverse dans nos quartiers au nom de la critique d'Israël, nous devons faire corps, nous devons être unis pour combattre cet antisémitisme nouveau, qui est né, qui se nourrit de cet antisionisme" (Manuel Valls)

EX2 contraire : M. Valls en 2008 plante un olivier pour le peuple palestinien : "L'édification d'un mur honteux, la poursuite des colonilisations, le sort des prisonniers, entrainent des évènements qui ne vont pas dans le sens de la paix".

EX3 : "Mais cette critique de l'Etat d'Israël, basée sur l'antisionisme, c'est l'antisémitisme d'aujourd'hui" (Manuel Valls).

 

Tous les documents existent. Libération sait, TF1 sait, Médiapart sait, Politis sait, Le Monde biensûr sait que cet homme a eu un engagement extrême en faveur de la Palestine. Et personne ne le rappelle aujourd'hui, n'ose le rappeler. Et tout le monde surtout l'a tu et caché, tout simplement parce que cela serait mauvais pour la carrière de Manuel Valls."» [Les meetings, les discours pro-palestiniens de Manuel Valls ont servi à la gauche à se créer une clientèle politique auprès des immigrés musulmans qui ont voté entre 86 à 93% pour François Hollande en 2012 et sont donc les premières victimes de la duplicité du personnage. NdCR.]

 

(L'homme aux deux visages) lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ?


 

Fin de la belle histoire de Manuel Valls


le-vrai-visage-de-manuel-vallsEn moins de trois ans, Manuel Valls est passé de l’anonymat (5,6 % lors de primaire socialiste de 2011) à Matignon. L’histoire de Manuel Valls et le personnage public qu’il a construit constituent une espèce de bluff très réussi mais les meilleurs canulars ont une fin et c’est un livre édité par Emmanuel Ratier qui mettra un point final à la mystification.

Le mythe du pauvre petit Espagnol, arrivé en France avec ses parents fuyant les méchants franquistes, aura duré ce que durent les roses (socialistes) et un ouvrage de 120 pages de révélations explosives vient mettre fin à la belle histoire. Dans sa chaumière, Cosette peut sécher ses larmes et gageons qu’elle serrera même bientôt ses petits poings, furieuse d’avoir été à ce point grugée.

Issu de la plus haute bourgeoisie catalane par son père et d’une famille suisse enrichie dans le trafic de l’or par sa mère, Manuel Valls, fils d’un célèbre peintre catalan, nullement anti-franquiste, a grandi dans un milieu huppé, dans une maison située en face de l’île Saint-Louis. Ce qui lui a permis de fréquenter le gratin des beaux-arts mais aussi de la politique. Dès ses 18 ans, alors qu’il n’était même pas encore naturalisé français, il a passé un accord secret, appelé « pacte de Tolbiac », avec deux camarades au très brillant avenir : Stéphane Fouks, aujourd’hui pape des communicants socialistes et responsable du Conseil représentatif des institutions juives de France, et Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France et ponte de la sécurité urbaine. Son ascension doit beaucoup à ces deux hommes avec lesquels il est demeuré étroitement lié.

Il ne serait pas un socialiste comme les autres ? Le nouveau Premier ministre est l’incarnation même du nouveau Parti socialiste tendance Terra Nova : un apparatchik rompu aux jeux d’appareils, à la fois « boboïsé », social‑démocrate modéré en apparence mais surtout haineux vis‑à‑vis de ses adversaires politiques, libéral rallié au mondialisme, à l’européisme, au métissage et au multiculturalisme. Initié franc‑maçon très jeune, il est membre du club d’influence Le Siècle, mais aussi du groupe mondialiste de Bilderberg qui rassemble la fine fleur de la ploutocratie et du grand capitalisme international. Il est également un soutien sans faille d’Israël, pays avec lequel il s’est déclaré « éternellement lié ».

Il serait apprécié de la droite pour son image d’homme à poigne ? C’est d’autant plus curieux que son action en tant que ministre de l’Intérieur est catastrophique. Après une (très légère) baisse sous la présidence Sarkozy, la délinquance augmente à nouveau. Il a néanmoins été nettement plus efficace dans la répression de La Manif pour tous et du Printemps français depuis un an. Il déteste la droite de conviction, et a d’ailleurs profité de la mort accidentelle du gauchiste Clément Méric pour dissoudre plusieurs organisations nationalistes. Enfin, il a désigné Alain Soral et Dieudonné comme ennemis publics numéro un, les accusant d’antisémitisme.

Avec l’affaire Dieudonné, Manuel Valls a mis en place les principes d’une quasi‑dictature qui pourrait s’installer dans la durée. L’ancien maire d’Évry compte bien marquer la France de son empreinte et se verrait volontiers à l’Élysée en 2017.

 

Pour commander "Le vrai visage de Manuel Valls", cliquer ici

 

via http://arnauddebrienne.wordpress.com/2014/04/19/fin-de-la-belle-histoire-de-manuel-valls/

 

 

24 avril 2014

Manuel Valls face aux religions : 3 questions à Emmanuel Ratier

 

http://www.chretiente.info/medias/HLIC/ce5521acdcd972adabba226d4b46710d.jpgEmmanuel Ratier, qui publie la lettre Faits et documents deux fois par mois, sort le 25 avril une biographie explosive sur Manuel Valls, Le Vrai visage de Manuel Valls (120 pages très denses avec documents et photos). Il y parle évidemment de la répression anti-Manif pour tous, mais il rapporte aussi des éléments nouveaux et inédits. Des informations très gênantes pour Valls et c’est un euphémisme. Nous lui avons posé 3 questions :

 

1. Quelles relations Manuel Valls entretient-il avec la religion catholique et avec les représentants catholiques ? On raconte qu’il aurait pensé être prêtre, lorsqu’il vivait encore en Espagne. Est-ce une réalité ? Est-il plus proche d’un Vincent Peillon au laïcisme exacerbé ou d’un Nicolas Sarkozy et de sa laïcité dite positive ?

 

Emmanuel Ratier : Manuel Valls est issu d’une famille ultra-catholique sur plusieurs générations, engagée dans des mouvements catholiques. Son grand-père, qui a fondé le principal journal catholique conservateur de Catalogne, El Mati, avait un directeur de conscience. Le journal a été interdit dès la prise du pouvoir local par les Rouges. Ce qui n’empêche pas la soeur de Manuel Valls de déclarer, sans rire, que le quotidien a été interdit par Franco…

 

Le jour de l’insurrection communisto-trotsko-anarchiste, toute la famille a assisté à une messe privée à l’église San Juan d’Horta, le faubourg huppé de Barcelone. Après, les religieux ont confié à la famille Valls les ornements les plus précieux, les trésors de leur église, les hosties consacrées, etc. C’est le père de Manuel Valls qui a porté le ciboire alors qu’il n’avait que 12 ans. Toute la famille a failli être fusillée pour avoir caché ces trésors durant toute la guerre civile. Les hosties étaient dissimulées derrière un miroir. Chaque fois qu’il passait devant, chaque membre de la famille faisait une génuflexion. Manuel Valls tout comme sa soeur est baptisé. Il a été enfant de choeur, a servi la messe et a même failli devenir prêtre si l’on en croit sa soeur. Il s’est marié religieusement à Saint-Louis-en-l’isle et ses enfants sont baptisés. Ce n’est pas du tout ce qu’on appelle un « laicard » même s’il tente aujourd’hui de le faire croire.

 

2. Manuel Valls est-il toujours franc-maçon ? Les médias nous répètent qu’il a été initié mais qu’il ne serait plus membre.

 

E. R. : Je ne sais pas si Manuel Valls est toujours franc-maçon. Du moins il l’a été, a été initié très jeune au Grand Orient de France et l’un de ses deux meilleurs amis est Alain Bauer, qui est le parrain d’un de ses enfants. Outre d’être le chantre de la fausse sécurité (mettre des caméras au lieu d’arrêt les délinquants), Bauer a été le plus jeune Grand Maître du Grand Orient de France. Il a des réseaux dans tous les milieux qu’il a mis au service de Manuel Valls. Comme l’ a confié son autre très proche ami, Stéphane Fouks : » Avec Manuel au PS et Alain au GO, on tient la France pour trente ans. » (cité par Challenges, 3 avril 2014). »

 

3. Comment Manuel Valls considère-t-il l’islam ? Est-il prêt à financer par l’argent public la construction de mosquées ?

 

E. R : A propos de l’islam, Manuel Valls a considérablement varié, comme d’habitude, avec un double visage à la limite de la schizophrénie. Le Vrai visage de Manuel Valls cite ses propos en 2003 lors de débats télévisés, avec l’habile prédicateur Tariq Ramadan, où il se déclare favorable au financement par les municipalités et les collectivités locales. Il explique comment a été construite la mairie d’Evry : en allant cherche l’argent en Arabie saoudite. Il est difficile d’être plus clair. »

 

 

Source: http://www.chretiente.info/201404245710/manuel-valls-face-aux-religions-3-questions-a-emmanuel-ratier/

 

 

NdCR. Ne pas oublier non plus : Manuel Valls a appelé la gauche à "mener le combat contre les intégristes de l'ultradroite catholique" "pour défendre la laïcité" (sic) tout en affirmant en tant que ministre de l'Intérieur, et en portant la kippa lors de la "traditionnelle cérémonie des voeux à la communauté juive de France organisée à la grande synagogue de la Victoire à Paris", dimanche 23 septembre 2012, que "les Juifs de France peuvent porter avec fierté leur kippa"...

L'homme aux deux visages a assuré que "c'est la gauche qui a inventé la nation, en 1789". Et que la priorité était de "se battre contre Dieudonné" et la manifestation "Jour de Colère".

 

 

. Sécurité : les mauvais chiffres de Manuel Valls

. Manuel Valls l'arnaqueur s'en prend à nouveau à Dieudonné et à Alain Soral

. Le faux laïque Manuel Valls appelle la gauche à «mener le combat contre les intégristes de l'ultradroite catholique» «pour défendre la laïcité» !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Le pédagogue 09/03/2016 14:07

Le pédagogue :


Dans la résistance contre l’occupation de Filistiine la Palestine) des enfants affrontent, avec des pierres, les armes de destruction massive, utilisées par la colonisation sioniste depuis des dizaines d’années, pour poursuivre le massacre des populations, éradiquer la résistance et renforcer l’occupation sioniste.
Selon les sionistes en France, comme Manuel Valls par exemple, pour qui la résistance contre le sionisme, l’antisionisme, équivaut à l’antisémitisme, ces enfants sont antisémites.