Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 22:59

2013-10-11 Radio Vatican

Le pape François a confirmé la sainteté de la mystique italienne Angèle de Foligno (1248-1309). Il a ainsi “inscrit au catalogue des saints“ cette figure marquante du charisme franciscain. Le Bureau de presse du Saint-Siège a rendu publique deux jours plus tard la promulgation des décrets présentés au pape par le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation des causes des saints.

Angèle de Foligno, dont le culte a débuté à sa mort, était jusqu’alors considérée comme sainte uniquement par la vox populi. Née dans une famille aisée à Foligno, dans le centre de l’Italie, non loin d’Assise, elle s’est convertie sur le tard après une vie dissolue. A la mort de son mari et de ses enfants, Angèle de Foligno entre dans le Tiers-ordre franciscain et mène une vie de prière et de mortifications. Elle a eu plusieurs visions du Christ et de sa Passion. Elle fut déclarée bienheureuse par Clément XI en 1701. (1)
Certains personnages sont parfois béatifiés ou canonisés par la vox populi sans que l’Eglise ne soit intervenue. En octobre 1982, Jean Paul II avait publié un Motu Proprio pour autoriser le culte officiel du bienheureux Fra Angelico (vers 1400-1445). Le célèbre peintre et dominicain italien avait été considéré et appelé “beato“ dès après sa mort.

 

Sources: http://www.news.va/fr/news/le-pape-confirme-la-saintete-dangele-de-foligno

 

Biographie

 

Les parents d'Angèle étaient aisés, probablement nobles. Elle s'est mariée jeune, à vingt ans, et a eu plusieurs fils. Elle mena pendant des années une vie insouciante, consacrée aux plaisirs.

Elle décida un jour de se confesser, mais elle avait commis tellement de péchés qu'elle n'osa tout avouer au prêtre. Elle alla ensuite communier, tout en sachant que cette communion était sacrilège, puisqu'elle avait caché certains péchés lors de sa confession.

C'est alors qu'elle eut une vision de François d'Assise, mort une vingtaine d'années avant sa naissance. Elle entra alors résolument dans la voie de la pénitence et n'eut plus qu'un désir : en réponse d'amour, accorder sa vie à celle du Christ.


Image illustrative de l'article Angèle de FolignoÀ la suite de cette vision, elle passa de longues heures en prière, multiplia les mortifications et distribua son argent aux pauvres. Tout le monde, parmi les siens, la crut folle. Ensuite elle perdit coup sur coup sa mère, son mari et ses enfants. En 1288, tous les membres de sa famille proche étaient morts. C'est alors qu'elle se convertit totalement et prit brusquement conscience qu'elle avait trop longtemps négligé Dieu et les sacrements.

En 1291, elle fut admise dans le Tiers Ordre de saint François. Elle se plongea alors encore plus profondément dans la prière, vit à plusieurs reprises le Christ lui apparaître, dans des manifestations de mysticisme qui effrayaient son entourage. Elle bénéficia de nombreuses visions de la Passion du Christ, qui devinrent de plus en plus réalistes.


En particulier, un Jeudi Saint, Angèle de Foligno rapporte qu'après un silence de plusieurs jours durant la Semaine Sainte, elle entendit le Christ prononcer cette phrase qui la bouleversa : Ce n'est pas pour rire que je t'ai aimée. (Livre des révélations de Sainte Angèle de Foligno, chapitre XXXIII)

Peu à peu, elle s’apaisa et connut une vieillesse plus sereine. Elle mourut en 1309.

Un texte inspiré — écrit en latin — vibrant d'amour, à la fois humble et impétueux dans l'expression des grandes visions qui le traversent, nous a transmis l'enseignement de la religieuse italienne. Connu sous le titre Le Livre d'Angèle de Foligno, il est considéré comme l'un des purs chefs-d'œuvre de l'écriture mystique. Ce n'est pas un ouvrage spéculatif mais le témoignage d'une expérience vécue : celle de l'irruption du Dieu sensible au cœur, dans l'existence d'une femme qui, ayant tout perdu, se laissa perdre elle-même dans l'amour du Christ.

Angèle de Foligno fut déclarée bienheureuse par le pape Clément XI le 11 juillet 1701. Elle est fêtée le 4 janvier.

Canonisée par canonisation équipollente le 9 octobre 2013 par le pape François. (2)

 

Sources:

 

(1) http://www.news.va/fr/news/le-pape-confirme-la-saintete-dangele-de-foligno

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Ang%C3%A8le_de_Foligno

Partager cet article
Repost0

commentaires