Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 20:41

En dépit d'une "explosion des radiations" (Le Figaro), la France atteint 5 millions de chômeurs inscrits. Sur un an, les hausses atteignent + 5% dans toutes les catégories.

+ 420.000 chômeurs supplémentaires depuis mai 2012.

 

 

Au total, depuis l'élection de François Hollande en mai 2012, plus de 420 000 chômeurs supplémentaires  sans activité ont poussé la porte de Pôle emploi !

 

La hausse moyenne de janvier et février atteint 20 200 chômeurs supplémentaires par mois.

 

Sur un an, la hausse atteint 4,7 %.

 

Les chiffres sont d'autant plus inquiétants que les radiations administratives ont été en très forte hausse (+ 28,2 %) en février, comme les "cessations d'inscription pour défaut d'actualisation" (+ 11,2 %).


 Source: http://www.lepoint.fr/economie/chomage-forte-hausse-en-fevrier-26-03-2014-1805972_28.php


 

Le chômage a explosé en février et bat un nouveau record

 

Le Figaro Mis à jour le 26/03/2014 à 19:43 Publié le 26/03/2014 à 18:00

 

 

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A à Pôle emploi il y a un mois a bondi de 31.500, soit un niveau 3,5 fois plus important qu'à la fin janvier. C'est même le deuxième plus mauvais résultat enregistré depuis un an. Au total, le nombre de chômeurs recensés dans la catégorie phare frôle les 3,35 millions.

 

Hollande, le spoliateur pour tous : il y a une « évidente décélération » du chômage

... Selon les données communiquées par le ministère du Travail, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A à Pôle emploi a bondi de 31.500 à la fin du mois de février, pour atteindre 3,35 millions. Un nouveau record! Cette hausse, la quatrième d'affilée, est même la deuxième plus importante (hors contrecoup du bug SFR fin septembre) enregistrée depuis un an, renvoyant un peu plus aux calendes grecques la promesse de François Hollande d'inversion de la courbe, attendue pour la fin de l'année dernière. Si on inclut les demandeurs d'emploi ayant exercé une activité réduite (catégories B et C), la progression est légèrement moindre, avec 7900 chômeurs inscrits de plus fin février, pour désormais frôler les 5 millions de personnes inscrites. Sur un an, les hausses enregistrées avoisinent dans toutes les catégories les + 5 %.

 

... le ministre du Travail de se justifier dans la foulée et de tenter de minimiser l'ampleur de l'onde de choc: «Fin 2013, l'économie a recommencé à créer des emplois dans le secteur marchand, pour la première fois depuis un an et demi. L'activité économique présente des signes de reprise de plus en plus tangibles, avec, entre autres, un indicateur de climat des affaires et des perspectives de production qui se redressent», a-t-il ainsi rappelé. En vain face à la déflagration des données de fin février…

 

Explosion aussi des radiations

 

Quoi qu'il en soit, tous les indicateurs ont définitivement basculé dans le rouge le mois dernier. Le chômage des jeunes? En hausse de 0,3 % sur un mois (mais en baisse de 1,5 % sur un an, seule donnée positive du cru de fin février). Celui des 25-49 ans, qui jusqu'alors était relativement contenu? En progression de 1 % en février. Les seniors? Leur nombre d'inscrits a explosé de 1,3 % par rapport à fin janvier. Les chômeurs de longue durée, inscrits depuis plus d'un an? Là encore en hausse de 0,6 % sur un mois, avec une prime spéciale pour les «très longue durée» (sans emploi depuis plus de trois ans), qui voient leur nombre enfler une nouvelle fois de 1,4 % en un mois (et même de 17,9 % sur un an) et dépasser les 610.000 personnes. L'ancienneté moyenne au chômage? Augmentée de deux jours, à 517 jours, un nouveau record. Ces résultats sombres auraient en outre pu être bien pires sans l'explosion de 28,2 % des radi

ations administratives sur un mois ou la progression de 11,2 % des cessations d'inscription pour défaut d'actualisation. Deux données qui ont donc minimisé l'ampleur de la progression…

 

La situation est tellement mauvaise que Michel Sapin, dans son communiqué, ne parle même plus de tendance -le ministre avait pris l'habitude ces derniers mois de présenter les données mensuelles en tendance sur plusieurs mois pour tenter de cacher les hausses successives. Et pour cause: en moyenne, sur les deux premiers mois de 2014, la hausse atteint les 20.200 chômeurs par mois, soit un niveau très supérieur aux + 5.000 du quatrième trimestre 2013, aux + 7.900 du troisième et même aux + 17.200 du deuxième. Au final et en tendance, tout juste la France fait-elle en ce début d'année 2014 moins qu'au premier trimestre 2013. Bref, un retour un an en arrière qui met l'Hexagone totalement en dehors de la trajectoire d'inversion de la courbe.

 

 

Source: http://www.lefigaro.fr/emploi/2014/03/26/09005-20140326ARTFIG00283-le-chomage-a-explose-en-fevrier-et-bat-un-nouveau-record.php

 

 

Chiffres du chômage: en février, le nombre de demandeurs d'emploi augmente de 31.500

 

Selon les données publiées ce mercredi par le ministère du Travail, la hausse est de 0,9% pour les personnes n'ayant aucune activité. Cela signifie que 31.500 chômeurs de plus sont venus grossir le rangs de Pole Emploi le mois dernier, en France métropolitaine. Michel Sapin reconnaît

lui-même "une progression marquée" qui se confirme aussi en englobant les personnes ayant connu une faible activité (+7900 soit +0,2%). Le chiffre est encore moins bon qu'en janvier quand le nombre de demandeurs d'emploi avait augmenté de 8900 (+0,3%).

 

Hormis les mois d'aout 2013 -bug SFR- et octobre dernier, le chômage a toujours progressé depuis l'élection de François Hollande, très loin de son objectif d'inverser la courbe. C'est une fois encore un record historique à 3 347 700 demandeurs d'emploi inscrits à Pole Emploi en France métropolitaine.

 

Source : http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/26/chiffres-chomage-fevrier-nouvelle-tres-forte-hausse_n_5035972.html

 

 

Le taux de chômage en France



Les chiffres du quatrième trimestre 2013, montrent une baisse du taux de chômage de 0,1 point en France métropolitaine, à 9,8%, selon l'Insee. 

Un taux qui passe sous la barre des 10% grâce à une révision méthodologique de l'Institut de la statistique, qui a miraculeusement fait perdre 0,5 point à tous les taux

Si l'on inclut les Dom, le taux de chômage s'établit à 10,2%.

 

Source: http://www.journaldunet.com/economie/magazine/en-chiffres/chomeurs-en-france.shtml

 

 

. Zone euro: Jacques Sapir sur la dissimulation des chiffres réels du chômage (22 février 2014)

. Le chômage devrait encore augmenter en 2014 (Unedic, 23 mai 2013)

. François Hollande réaffirme son engagement d'inverser la courbe du chômage "d'ici la fin de l'année" (F. Hollande, le 16 mai 2013)

. Record de faillites d'entreprises en France en 2013

. Le chômage augmente, F. Hollande nie : l'inversion de la courbe du chômage «est bien amorcée» (26 décembre 2013)

. "Tout est fait pour l'inversion de la courbe du chômage" : François Hollande détaille sa "boîte à outils" (20 décembre 2013)

. Hollande, le spoliateur pour tous : il y a une « évidente décélération » du chômage (F. Hollande le 25 octobre 2013)

. La manipulation des chiffres du chômage c'est maintenant ! Record de radiations en août... (25 septembre 2013)

Partager cet article
Repost0

commentaires