Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 18:02

 

Le très moderniste cardinal Gottfried Danneels, ancien président de la conférence épiscopale de Belgique, et archevêque de Malines-Bruxelles... jusqu'à ce que, atteint par la limite d'âge, Mgr André-Joseph Léonard lui succède le 18 janvier 2010, s'est cru autorisé aujourd'hui à se distinguer une nouvelle fois, en évoquant le "mariage" homosexuel dans une interview accordée aux quotidiens L'Echo et De Tijd. Selon une dépêche de LaLibre.be intitulée "Le cardinal Danneels n'est pas opposé au mariage homosexuel", il explique qu'il n'est pas opposé à l'union homosexuelle, pour autant qu'on trouve un autre mot que "mariage". Selon lui, l'Eglise ne serait "jamais opposée au fait qu'il existe une sorte de 'mariage' entre les homosexuels" (sic)... Ses déclarations sont "également évoquées dans d'autres quotidiens d'aujourd'hui" :

 

  • Interrogé sur l'ouverture du mariage civil aux homosexuels, le cardinal répond qu'il pense "qu'on ne doit pas renoncer à sa morale, mais qu'il faut trouver un moyen de la rendre crédible et vraisemblable. Si un Etat ouvre le mariage civil aux homosexuels, alors c'est le problème de cet Etat." (Et ce n'est pas, ou plus, le problème de l'Eglise ? Curieuse conception du Bien commun... NdCR)
  • Le cardinal ajoute qu'on ne peut pas réduire une personne à son orientation sexuelle (c'est exactement ce que fait la loi Taubira en reconnaissant le "mariage" "homosexuel",NdCR !) et que l'Eglise prend aujourd'hui en compte, de manière plus nuancée, "les personnes dans leur globalité au lieu de se limiter aveuglément aux principes moraux".
  • Et d'ajouter que l'Eglise "ne s'est jamais opposée au fait qu'il existe une sorte de 'mariage' entre les homosexuels (Ha bon ? c'est nouveau !... Le "prélat" nous prend vraiment pour des imbéciles !) - mais on parle donc d'une sorte de mariage. Il ne s'agit pas du vrai mariage entre un homme et une femme, donc il faut trouver un autre mot pour le dictionnaire. Mais que ce soit légal, qu'on le rende légitime par une loi, l'Eglise n'a rien à dire là-dessus." (Fin de citation. Il faudra expliquer à Godfried Danneels qu'une loi n'est pas toujours légitime du seul fait qu'elle est "loi"... que des lois contraires à la loi naturelle ne sont pas des lois, mais une corruption de la loi... Il faudra également rappeler à l'archevêque l'enseignement du catéchisme de l'Eglise catholique sur l'homosexualité :  
  •  
  • « 

    2 357 L’homosexualité désigne les relations entre des hommes ou des femmes qui éprouvent une attirance sexuelle, exclusive ou prédominante, envers des personnes du même sexe. ... S’appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves (cf. Gn 19, 1-29 ; Rm 1, 24-27 ; 1 Co 6, 10 ; 1 Tm 1, 10), la Tradition a toujours déclaré que " les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés " (CDF, décl. " Persona humana " 8). Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d’une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas.» Source: http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P80.HTM)
  • Pour Gottfried Danneels il s'agit d'une évolution positive. La position du cardinal est d'ailleurs partagée par Monseigneur André-Joseph Léonard. (Du moment que le pape est contre, que tous les papes ont été contre, que le catéchisme est contre, j'ai envie de dire qu'on s'en moque un peu de l'opinion des Godfried Danneels... et autres André-Joseph Léonard...)

 

  • Fin de citation de la dépêche. Source: http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/819376/le-cardinal-danneels-n-est-pas-opposa-au-mariage-homosexuel.html

 

Pour rappel, le Primat de Belgique Mgr Léonard qui, selon cette dépêche de Lalibre.be, partage "la position" de Gottfried Danneels, a été appelé par Benoît XVI à remplacer le cardinal Danneels parce que Rome, en 2010, selon une dépêche du Monde du 18 janvier 2010, lui reprochait sa "mollesse" face au rapide mouvement de sécularisation de la société belge, longtemps structurée autour du pilier catholique. Evolution qui "s'est traduite, au cours du mandat de trente ans de Gottfried Danneels, par une crise des vocations, une diminution de la pratique religieuse et l'acceptation résignée, par les catholiques, de lois qui ont libéralisé l'avortement, l'euthanasie et le mariage homosexuel"... (Source: article du Monde, "Polémique autour de la nomination du nouveau primat de Belgique", LE MONDE | 18.01.10 | 15h26  •  Mis à jour le 18.01.10 | 15h26). Le moins que l'on puisse dire, trois ans après, c'est que le dit cardinal ne se sera pas pas beaucoup foulé pour sortir l'Eglise belge de sa "sécularisation" (!) ni distingué de son prédécesseur ! En octobre 2010, pas même 10 mois donc après sa nomination, il se distinguait déjà en remettant en cause le célibat sardotal en déclarant : "à plus long terme, on pourrait envisager d’ordonner des hommes mariés"... En décembre 2011, il appelait à la création d'une "autorité politique mondiale"... Mais dès janvier 2010, interrogé par Le Monde le 20 janvier, il déclarait aimer "débattre" avec les francs-maçons avec lesquels il eut "plusieurs contacts"... "à Namur" (où il avait été nommé évêque... par Jean-Paul II en 1991), et s'y sentir "en très bonne compagnie plus qu’avec certains confrères bizarroïdes"... Ceci explique sans doute beaucoup de choses !

 

Le 20 janvier 2010, deux jours après la nomination de Mgr Léonard à l'archevêché de Bruxelles par Benoît XVI et l'article du Monde présentant le succession de Gotfried Danneels comme faisant entrer l'Eglise "dans une phase de fortes turbulences avec l'évêque de Namur "incarnant le courant le plus conservateur du catholicisme belge", une pétition de soutien au nouvel archevêque avait été montée immédiatement sur internet pour défendre le nouveau Primat de Belgique... Nous nous étions alors désolidarisé de cette pétition après avoir découvert les déclarations de l'archevêque dans l'article du Monde le 18 janvier 2010... (déclarations sur les francs-maçons citées ci-dessus), et expliqué que l'"attaque" de la presse contre le nouvel archevêque nous avait tout l'air d'être une opération médiatique orchestrée destinée à "rallier les catholiques belges à un évêque maçonnicophile"... en leur faisant croire qu'ils avaient à faire à un vrai évêque catholique et tout tout... Sa "position" sur le "mariage" homosexuel va-t-elle les dessiller ?

 

Add. 11 juin 2013. Le 5 juin dernier, le porte-parole de Mgr Léonard, Jerry Moens, vient démentir le fait que la position du cardinal Danneels soit "partagée" par Mgr Léonard.  Il dit à LifeSiteNews, que ces commentaires de Mgr Léonard avaient été "déformés" dans la presse, et que l'archevêque ne supportait pas les unions civiles homosexuelles. 

 

Il a confirmé que Mgr Léonard "n'est pas homophobe. Il n'a aucun problème avec les homosexuels et n'est pas contre un contrat légal". Mais il dit à LifeSiteNews que cela ne signifiait pas que Mgr Léonard approuvait la pratique homosexuelle ou la législation belge sur le "mariage" gay en quoi que ce soit.

 

Il a ajouté que la position de l'archevêque est qu'"il n'y a rien à redire des arrangements civils entre deux personnes concernant leur propriété"

"Il est permis d'avoir un contrat entre n'importe quelles deux personnes", dit-il. "Il ne s'agit ni d'une union civile ni  d'un mariage. Chacun est libre de faire l'arrangement qu'il veut concernant sa propriété".

Cela « peut être un engagement entre n'importe quel type de personnes, mais ce n'est pas une 'relation' et ce n'est pas un mariage. Une tante peut faire un contrat avec sa nièce, un prêtre avec une personne de confiance » pour disposer et organiser leur propriété personnelle, insista-il.

 

Moens a dit à De Tijd qu'au yeux de l'Eglise, le mariage arrive "dans la complémentarité d'un homme et d'une femme. Une telle complémentarité est impossible entre deux personnes de même sexe".

 

 

 

- "Méfaits du néolibéralisme" : Mgr Léonard appelle à la création d'une "autorité politique mondiale"

- Le nouveau Primat de Belgique, Mgr Léonard, préfère les francs-maçons aux "intégristes"

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
<br /> (Du moment que le pape est contre, que tous les papes ont été contre, que le catéchisme est contre, j'ai envie de dire qu'on s'en<br /> moque un peu de l'opinion des Godfried Danneels... et autres André-Joseph Léonard...)<br /> <br /> <br /> Pas tant que ça, car c'est sur ce genre de prêtres et cardinaux que s'appuient les médias pour faire croire aux foules que l'Eglise<br /> "est plutôt pour le mariage homo" (entre autres décadences), en citant  leurs paroles et leurs noms à longueurs d'ondes et d'articles, pour mieux étouffer la voix des milliers de prêtres et<br /> évêques "contre", et désorienter les croyants qui font confiance à l'Eglise.<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre