Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 13:05

« LE ROI EXISTE AU-DESSUS DE NOS DIVISIONS »

Patrick de Villenoisy sera le candidat de l'Alliance royale à l'élection présidentielle de 2012. Il en a fait l'annonce à Montfermeil le samedi 17 septembre, en présence d'une partie de son équipe de campagne et de journalistes de France 2.

 

Patrick de Villenoisy a rappelé, dans le contexte difficile que nous connaissons, combien les Français s'inquiétaient pour leur emploi, leur niveau de vie, la capacité de notre pays à maintenir le niveau de nos prestations sociales auxquelles nos concitoyens sont si attachés. Cette inquiétude touche particulièrement les jeunes. Tout cela n'est que la conséquence de l'incapacité des hommes politiques, qui jouent les apprentis-sorciers, à jouer leur rôle : gouverner c'est prévoir. Nos concitoyens découvrent que notre pays s'est endetté dans des proportions considérables qui le mettent en situation difficile. Pour résorber la dette, les économistes les plus optimistes estiment qu'il faudra 30 ans d'efforts, alors que les principaux mandats politiques sont d'une durée de 5 ans, inadaptée aux grands défis que nous avons à relever. Comment voulez-vous que le régime républicain actuel puisse proposer des mesures adéquates ?

Patrick de Villenoisy a rappelé que le régime républicain était lourd, lent et finalement immoral vu qu'il n'y est question que de conquérir le pouvoir pour accomplir ce que l'on a empêché les autres de faire en s'opposant systématiquement à toutes les réformes. C'est pourquoi les royalistes considèrent que seul un Roi, arbitre indépendant au-dessus des partis, pourra proposer les grandes réformes dont l'État et la France ont besoin. Constatant que, comme bien d'autres hommes politiques, Madame Ségolène Royal souligne la nécessité de rassembler les Français au-delà des clivages politiques, il s'est demandé si elle n'était pas en train de devenir royaliste.

Patrick de Villenoisy a aussi relevé que, lors du débat du jeudi précédent entre les candidats à l'investiture du parti socialiste, Madame Martine Aubry a attendu la minute de conclusion pour déplorer que les questions de morale aient été absentes du débat. Les royalistes considèrent qu'ils sont justement les seuls à pouvoir ré-enraciner la morale dans des valeurs que notre société a bafouées, ce dont elle paie maintenant les conséquences. Le retour à la royauté doit être considéré comme une nécessité incontournable si l'on veut doter notre pays d'institutions qui lui conféreront un immense avantage dans la conjoncture actuelle. Si la France reste un pays riche, elle n'a plus les moyens de perdre du temps et de continuer à dilapider le fruit du travail des Français. Dans son dernier livre, François de Closets considère que nous sommes en guerre économique et que le temps est venu de refonder nos institutions pour réformer largement les choses.

Les maîtres mots de Patrick de Villenoisy sont : unité retrouvée et réactivité face à la concurrence internationale. Cette campagne sera donc placée sous le signe de la réconciliation des Français, nécessité absolue, pour redresser le pays et accorder le temps politique, trop lent par rapport à la vitesse des choses, au temps économique. Les royalistes veulent donc délivrer à nos concitoyens un message d'espérance : "Oui, le roi existe au-dessus de nos divisions."


 

Source: http://www.allianceroyale.fr/vie-du-mouvement/communiques/222-elections-presidentielles-lalliance-royale-lance-son-candidat

------------------------------------------------------------------

Merci à Dominique

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

enfin une bonne nouvelle, mmais il faudra faire ungros travail pour le faire connaitre ainsi que le programme,, face aux poids lourds qui monopolisent tous les moyen


Répondre
V

Reste à avoir 500 signatures...

Et pour nous, à adhérer au mouvement pour qu'ils aient des fonds ; à télécharger les affiches et autocollants ; à démarcher les maires qui sait ?

Courage, et VIVE LE ROI !


Répondre