Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 10:08

« Tu vis dans ce que l'on appelle une démocratie. Tu votes, tu t'amuses, tu consommes, tu t'indignes (on aurait pu ajouter tu manifestes...Ndlr.) parce que tu es conditionné, domestiqué, habitué. ... Il est l'heure de révéler qui a écrit la règle du jeu ! Comment tu as perdu la partie et ce qu'ils vont faire de toi.»

 (video de promotion du livre).

 

 

Après s'être attaqué au problème de l'insécurité en France, Laurent Obertone, auteur de La France Orange mécanique qui s'était vendu à plus de 100.000 exemplaires, annonce la sortie aux éditions Ring d'un document sur les médias et sur "l'illusion de la liberté" (video de promotion du livre) « La France Big Brother».

 

«Journalistes, bureaucrates, syndicats, publicitaires, artistes, politiciens, leaders d'opinion et sociologues pensent et agissent en ton nom. Depuis des décennies, ils sécurisent le périmètre du drame, t'empêchent d'approcher, criminalisent tes inquiétudes, détruisent ta capacité à agir. C'est à toi que je parle, toi l'animal domestique bien portant qui n'a même plus envie de sortir de sa cage.» (video de promotion du livre)

 

Laurent Obertone reprend un thème que nous avons abordé sur Christ-Roi (voir ici et ), celui de la "démocratie" ou de la "liberté" de se mouvoir à l'intérieur d'un carré dont les limites sont définies dans un Club à Paris...

 

 

Carre-de-l-Oligarchie.jpg

 

 

 

Avec ce livre, Laurent Obertone signe «une enquête sur les journalistes qui ont kidnappé l'opinion, une carte de la France de la manipulation médiatique», indique-t-on dans son entourage. (1)

 

«Démonter une à une les pièces du mécanisme de (notre) domestication quotidienne, livrer une investigation sur ces milliers de clones qui tiennent la parole publique, l'armée des ondes qui constitue le premier pouvoir de France», pourra-t-on ainsi lire en quatrième de couverture.

 

Cet ouvrage sera complet s'il indique que l'"opinion publique" est l'arme de la "démocratie" depuis 1793...

 

Enfin rappelons ce qu'écrivait un royaliste en 1928 :

 

«Rendons à l'Etat ce qui appartient à l'Etat, ou plutôt ajoutons à son édifice un étage supérieur, un organe SOUVERAIN, - un roi - faute de quoi les libertés, les biens, l'existence même de chacun de nous, resteront sans défense et sans garantie.... Il existe un parlementarisme sain, utile, nécessaire, c'est celui des assemblées représentatives des corps et des communautés. Ces assemblées, dans l'ordre de leur compétence, paraissent avoir un rôle consultatif de la plus haute importance. Elles peuvent aussi administrer les intérêts professionnels et locaux, et c'est non seulement leur avantage propre, mais, d'un point de vue général, c'est l'avantage de l'Etat, car elles le délivrent d'une lourde charge.

En tant qu'il gouverne, l'Etat doit laisser les compagnies et les corps s'administrer sous son contrôle par leurs délégations et représentations. En tant qu'il légifère, il doit consulter à tout propos et aussi souvent que possible ces délégations compétentes. Tout manquement fait par l'Etat à cette double règle est une faute qu'il commet, et contre lui-même. Il se lie, il s'encombre, il se diminue en croyant s'agrandir, et les citoyens dont il pense faire le bonheur en sont liés, chargés et diminués avec lui.... En fait donc, nous voilà plus libéraux que les libéraux de doctrine » (2)


 

Notes

 

(1) http://www.lefigaro.fr/culture/2014/09/16/03004-20140916ARTFIG00344-apres-la-france-orange-mecanique-le-nouveau-brulot-d-obertone.php

(2) Charles Maurras, Kiel et Tanger, La République française devant l'Europe 1895-1921, Bibliothèque des Œuvres Politiques Versailles, Évreux 1928, p. 236

 

. La Mutinerie - Entretien avec Etienne Chouard (complet)

. Global Democracy ranking : La France arrive en 16e position...

. L'Union européenne, de l'illusion démocratique à la réalité totalitaire

. Changer les institutions pour une vraie alternative politique

Partager cet article
Repost0

commentaires