Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 18:14

Des heurts violents ont lieu depuis le début de l'après-midi sur la nationale entre Brest et Quimper. Il y aurait trois blessés dont deux graves. L'assaut a été lancé à 14h. Les agriculteurs révoltés sont venus en force avec des poids lourds et des tracteurs.

 

 

Une mobilisation contre un projet de taxer les poids lourds à compter du 1er janvier oppose manifestants et forces de l'ordre (voir video ci-dessous Direct BFM-TV 19h01).

 

À noter, des opposants révoltés, paysans, salariés, artisans, commerçants, des transporteurs, coiffés du bonnet rouge phrygien révolutionnaire de 1789...

 

 [Sur Christ-Roi, nous avons toujours pensé que la Révolution française de 1789 née dans un bain de sang et un génocide, et un pouvoir arraché par la violence par une minorité à la majorité, ne pouvaient que finir, malheureusement, de la même manière. Car bien mal acquis ne profite jamais...]

 

 

 

Publiée le 26 oct. 2013

 

La Bretagne ne veut pas de l'Écotaxe, c'est la révolte contre cette taxe inique et attention Paris : le vent vient de l'ouest ! 


Source video : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=550143085061228&id=545299165545620

 

 

 

Ecotaxe : la contestation prend un tour violent en Bretagne

 

 

Force de l'ordre et détracteurs de l'écotaxe se livrent à des scènes qui s'apparentent à de la guérilla autour du portique toujours protégé par les gendarmes mobiles, avec des jets de projectiles d'un côté et des répliques à la bombe lacrymogène de l'autre.


Selon Ouest France, un manifestant a eu la main arrachée, un autre manifestant aurait été gravement blessé au cou par un tir de flashball, son prognostic vital est engagé, et d'autres ont été blessés, dont un grave.

La préfecture du Finistère parle de deux blessés du côté des manifestants sans donner plus de détails.

Un caméraman de France 3 aurait également été blessé.

 

Les manifestants ont répondu à l'appel du «collectif pour l'emploi en Bretagne». Au volant d'une centaine de camions, tracteurs et autres engins agricoles, ils se sont rendus à Pont-de-Buis, lieu d'implantation du dernier portique écotaxe du département - les autres portiques ayant tous été détruits. Ces appareils sont en effet devenus le symbole à abattre pour les opposants à l'écotaxe. De fait, lorsque la «taxe écologique» sera en vigueur, ces dispositifs s'assureront que tous les poids lourds de plus de 3,5 tonnes redevables de la taxe sont équipés des boitiers, type GPS, qui factureront les poids lourds.

Une autre action est également menée dans le Morbihan, à l'appel des transporteurs de la FDSEA (fédérations départementales des syndicats d'exploitants agricoles). Une route a été bloquée sur plusieurs kilomètres.

 

 

Les opposants à l'écotaxe fustige ce nouvel impôt hérité du Grenelle de l'environnement et mis en place sous Nicolas Sarkozy. Les agriculteurs affirment que cette taxe va les contraindre à accroître significativement le prix de leur bien, pénalisant ainsi leur secteur qui fait déjà face à de graves difficultés économiques. Des agriculteurs affirment notamment que le prix de leurs salades va augmenter de 5 centimes pièce».

 

Face à la fronde des Bretons, le gouvernement a décidé de diminuer de 50% le montant de cette taxe dans la région. Il a en outre affirmé que certaines routes pourraient même en être exemptées. Des promesses jugées insuffisantes.

 

Les agriculteurs du Finistère et du Morbihan ne sont pas seuls à rejeter l'écotaxe. Selon un sondage Ifop ce dimanche dans Ouest-France , les Bretons sont 74% à se dire «vent debout contre l'écotaxe». Le sondage porte plus globalement sur le moral des Bretons: 67% des personnes interrogées se disent pessimistes sur leur région.

 

Source : Le Figaro

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/10/26/20002-20131026ARTFIG00323-ecotaxe-la-mobilisation-prend-un-tour-violent-en-bretagne.php  

 

 


  Source: https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=550136578395212&id=545299165545620

Partager cet article
Repost0

commentaires

P

le bonnet rouge ne fait pas référence au bonnet frygien mais à une révolte  anti-fiscale (dite des papiers timbrés"sous l'ancien régime laquelle a dégéneré en revolte des bonnets rouges en
basse bretagne.
Répondre
I


Merci pour la précision.