Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 21:31

Quand Roselyne Bachelot tente de convaincre collégiens et lycéens de se vacciner, elle les exhorte à se faire piquer. « Cette grippe n’est pas une grippe comme les autres. Elle a des formes graves et elle touche des jeunes publics», a insisté la ministre de la Santé, se disant même tentée d’emmener les plus dubitatifs « dans un service de réanimation pour leur montrer un jeune avec les poumons complètement détruits par le virus H1N1 ». (Source : La Tribune.fr - 25/11/2009 | 18:00)

L’Institut national de veille sanitaire (Invs) a annoncé ce vendredi que la mutation du virus A(H1N1) observée en Ukraine, en Norvège et dans d’autres pays, a été identifiée en France sur deux patients décédés de la grippe pandémique. Ces deux personnes étaient hospitalisées dans deux villes différentes.

Pour l’un de ces patients la mutation déjà connue était doublée d’une autre conférant une résistance du virus à l’un des antiviraux, l’oseltamivir (le traitement devient alors moins efficace).

La mutation a été identifiée ces dernières semaines en Ukraine, puis en Norvège (sur trois patients dont deux décédés), et dans d’autres pays (Brésil, Chine, États-Unis, Japon, Mexique selon l’Organisation mondiale de la Santé, au 20 novembre 2009) depuis le mois d’avril. Elle permettrait au virus de pénétrer plus profondément dans les poumons. En Ukraine, le ministère de la Santé a signalé des cas où l’infection par le virus pandémique évoluait vers la destruction totale des poumons. (Source : NOUVELOBS.COM | 27.11.2009 | 18:28)


- H1N1 : première reconnaissance par l'O.M.S. d'une mutation du virus
-
Ukraine: apparition d'une peste pulmonaire inconnue (250 morts)
-
Ministre de la santé polonaise sur le vaccin H1N1 (5 novembre 2009)

Partager cet article
Repost0

commentaires