Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 06:35

La loi civile doit rechercher et reconnaître les exigences de la loi naturelle, car la loi naturelle niée, elle ouvre la voie au relativisme éthique individuel comme au totalitarisme politique. Tel est l'enseignement de Benoît XVI lors de l'audience générale Place St.Pierre, le 16 juin 2010.

"Les vertus de l'homme, théologales [Ndlr. foi, espérance et charité] et morales [Ndlr. Prudence, force, justice et tempérance], sont enracinées dans la nature humaine.

La grâce accompagne, soutient et pousse l'engagement éthique, mais saint Thomas estime que tous les hommes, croyants et non croyants, sont appelés à reconnaître les exigences de la nature humaine, exprimées par la loi naturelle. Il sont appelés à s'en inspirer dans la formulation des lois émanant des autorités civiles pour régler la vie sociale.

Lorsque la loi naturelle et la responsabilité qui en découle sont niées, la voie est ouverte au relativisme éthique individuel comme au totalitarisme politique.

La défense des droits de l'homme est l'affirmation de la valeur absolue de la personnes impliquent un fondement qui est la loi naturelle, dotée de valeurs non négociables".

 

Benoît XVI, lors de la catéchèse de Benoît XVI pour l'audience générale Place St.Pierre, 16 juin 2010.

Partager cet article
Repost0

commentaires