Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 09:32

La grande peur de l'oligarchie : la jonction des mécontentements... En Bretagne, des gens de gauche qui ont voté socialiste (les Bonnets rouges) manifestent contre un gouvernement de gauche qui assassine le peuple par ses impôts et ses taxes à un niveau tel qu'il dépasse de 16 points celui de 1788. Il faut dire qu'à part l'incroyable régression sociale du "mariage" homosexuel, la gauche n'a plus rien à proposer !

Le sortilège artificiel de l'enfermement idéologique à gauche et à droite, soigneusement conçu en 1789 par une clique d'oligarques violents, pour diviser la société, prendre le pouvoir, le conserver et prospérer sur cette division, en exaçerbant les différences et en mettant la haine dans les inégalités..., explose en plein vol !

 

Bientôt le retour du Roi !

 

La contestation contre l'action du gouvernement dépasse le traditionnel clivage gauche-droite, selon un sondage CSA pour BFMTV.

 

 

La grogne gagne du terrain. Deux Français sur trois affirment être prêts à se mobiliser, selon un sondage CSA pour BFMTV diffusé jeudi (7 novembre 2013, NdCR.). La question: «Vous personnellement, seriez vous prêt à vous mobiliser, par exemple en manifestant dans la rue, pour protester contre le niveau des impôts aujourd'hui en France et défendre l'emploi?».

 

Les sondés sont 67% à répondre être prêts à se mobiliser personnellement, par exemple en manifestant dans la rue, dont 30% «certainement». A l'inverse, un tiers d'entre eux qui n'ont pas compris le sortilège du clivage opéré en 1789 affirment ne pas y être prêts et 9% ne le sont «certainement pas»...

 

Source: http://www.lefigaro.fr/social/2013/11/07/09010-20131107ARTFIG00375-impots-emploi-les-deux-tiers-des-francais-prets-a-se-mobiliser.php

 

Petit à petit, la vérité sur ce régime oligarchique fait son chemin, les gens ne se laissent plus conter les fables républicaines ni enfermer dans la discipline des partis. Un vent de liberté se lève !

Partager cet article
Repost0

commentaires