Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 12:50
"Je trouve ce débat inutile et dangereux", a déclaré sur France Inter Michel Rocard, interrogé sur "le grand débat sur l'identité nationale" lancé par le ministre de l'Immigration Eric Besson (ex-Parti socialiste) qui a chargé les préfets de l'organiser.

"La France, c'est l'ouverture permanente, c'est le changement constant" et l'idée de vouloir "formaliser" une identité nationale "me paraît dangereuse", a-t-il expliqué. Selon lui, la France est un pays qui "ne se définit pas par rapport à un territoire et seulement à une histoire. Il se définit par une manière d'être ensemble".

"Quand on veut s'isoler pour se définir, on renonce" à la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen de 1789 proclamant: "Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits", a-t-il conclu.

(Fin de citation)

Fantastique inversion du socialiste Rocard qui n'en est pas à sa première imbécilité... Ne serait-ce pas plutôt la définition de l'identité nationale française et son affirmation qui précisément conditionnerait le respect des droits de l'homme, à commencer par le droit à la sûreté et à la sécurité ?

N'est-ce pas ce relativisme dans la définition de l'identité nationale qui légitime toutes sortes d'expressions anti-françaises ?  

La richesse et la diversité dans le monde n'impliquent-t-elles pas la reconnaissance des identités nationales de chaque nation et a fortiori celle de la France ? Pourquoi cet acharnement à nier l'être de la France ?

La négation des identités nationales n'ont-elles pas été dans l'histoire la source de graves conflits ?...
Partager cet article
Repost0

commentaires