Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 16:55

La France suspend sa coopération militaire avec la Russie

 

Par lefigaro.fr lefigaro.fr Mis à jour le 21/03/2014 à 16:37 Publié le 21/03/2014 à 15:25

 

Après l'annexion de la Crimée par Moscou, ce geste est une «preuve de coopération et de solidarité» avec les pays d'Europe de l'Est, selon François Hollande.

 

Fin des échanges entre les états-majors, annulation des exercices communs avec les États-Unis et le Royaume-Uni, prévus en avril... La France suspend sa coopération militaire avec Moscou en raison de la crise en Ukraine et de l'annexion de la Crimée par la Russie, un moyen selon Paris de rassurer les pays d'Europe de l'Est.

 

«Nous avons décidé d'interrompre toute coopération militaire avec la Russie, c'est la suite de la décision qu'a prise le président de la République de renoncer à la réunion qui devait avoir lieu mercredi dernier entre (le ministre des Affaires étrangères) Laurent Fabius et moi-même et nos homologues russes», a déclaré ce vendredi Jean-Yves Le Drian. «Il n'y a plus d'escale de bateau, plus d'échange d'état-majors, il n'y a plus d'exercices en commun parce que nous condamnons ce qui s'est passé», a-t-il expliqué. «On ne peut pas à la fois condamner une annexion militaire et continuer a coopérer, ce n'est pas possible.» (NdCR. Dans ce cas-là il ferait bien par commencer par condamner comme annexion le rattachement de Nice et de la Savoie à la France suite à deux référendums en 1860, le rattachement de Mayotte à la France en 1974 alors que les Comores ont adopté leur indépendance par référendum)

 

Lors de la conférence de presse de clôture du Conseil européen, François Hollande a assuré que cette action est une «preuve de coopération et de solidarité» avec les alliés de la France et «sûrement pas» une escalade militaire avec la Russie.

 

Jean-Yves Le Drian effectue ce vendredi un voyage éclair dans les pays Baltes et en Pologne pour les rassurer. «Je suis venu apporter de la part du président de la République un message de solidarité et de fermeté», a-t-il déclaré. «La crise que traverse le continent européen est la plus grave depuis la fin de la Guerre froide et l'occupation de la Russie en Crimée menace les fondements de la paix et de la sécurité en Europe», a ajouté le ministre.


Des avions de chasse français en Lituanie

 

La France, a-t-il précisé, «a entendu l'appel de ses alliés» et est prête à envoyer quatre avions de chasse en Lituanie si l'Otan décide de renforcer sa mission de protection et de surveillance de l'espace aérien des États Baltes. Depuis 2004, les pays de l'Alliance Atlantique fournissent à tour de rôle, tous les quatre mois, des avions de chasse dans le cadre de la mission de «police du ciel» des pays Baltes. Face à l'amplification de la crise en Ukraine, l'Otan a décidé la semaine dernière d'effectuer des surveillances aériennes au-dessus de la Pologne et de la Roumanie. «Nous sommes disponibles pour effecteur des vols réguliers d'Awacs français au dessus de la Pologne et de la Roumanie à partir de notre base d'Avord en France», a fait savoir Jean-Yves Le Drian.

 

Dans l'entourage du ministre, on indique que ces contributions potentielles visent à «montrer aux États alliés que s'il se passe quelque chose, on est prêt à les soutenir». «C'est un message adressé a la Russie», ajoute-t-on, tout en soulignant que «les Russes n'ont pas manifesté une activité particulière depuis 15 jours» concernant les pays Baltes.

 

Source: http://www.lefigaro.fr/international/2014/03/21/01003-20140321ARTFIG00230-la-france-suspend-sa-cooperation-militaire-avec-la-russie.php

 

 

Ukraine: Berlin gèle sa coopération militaire avec Moscou

 

Ukraine: Berlin gèle sa coopération militaire avec Moscou

 

17:59 21/03/2014

BERLIN, 21 mars - RIA Novosti

 

Le gouvernement allemand a décidé de suspendre jusqu'à fin avril sa coopération militaire avec la Russie en réponse à la position adoptée par Moscou sur le conflit en Ukraine, ont annoncé vendredi les médias allemands, citant le ministère de la Défense.

 

Berlin a annoncé mercredi dernier avoir suspendu la coopération du conglomérat industriel Rheinmetall AG avec la Russie. Un des plus grands producteurs d'armements et de matériel de guerre en Europe, cette société construit, sur la base d'un contrat avec le ministère russe de la Défense, un centre de formation militaire dans les environs de Nijni Novgorod (Volga). Les travaux doivent s'achever cette année.

 

Le centre est conçu pour dispenser une formation à 30.000 soldats par an. Le montant du contrat s'élève à environ 100 millions d'euros.

 

Le ministère allemand de l'Economie et de l'Energie affirme que les autorités de la République fédérale n'avaliseront aucune transaction portant sur la vente d'armements à la Russie.

 

Source : http://fr.ria.ru/world/20140321/200782097.html

Partager cet article
Repost0

commentaires