Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 23:02

http://www.dailymotion.com/playlist/xy81g_splif_la-franc-maconnerie-et-l-histoire#videoId=x7teev

 

Les informations dans cette video relatives à Zwack et Spartacus (Adam Weishaupt), l'histoire de l'arrestation par la police de Bavière et la découverte des papiers secrets compromettant la Secte sont exactes. On en trouve une source détaillée dans les Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme de l'abbé Barruel (1798) et dans la Conjuration antichrétienne de Mgr Delassus (1910), dont voici un extrait :

 

"Il fallut, dit Barruel, que le ciel s'en mêlat. Déposé de ses fonctions, Weishaupt s'était réfugié à Ratisbonne, plus ardent que jamais à poursuivre son oeuvre. Il avait près de lui un prêtre apostat, nommé Lanz. Au moment où il lui donnait ses instructions, avant de l'envoyer porter en Silésie ses mystérieux et funestes complots, la foudre tomba sur eux et Lanz fut tué aux côtés de Weishaupt.

 

L'effroi ne laissa pas aux conjurés assez de liberté d'esprit pour soustraire aux yeux de la justice les papiers dont Lanz était chargé. La lecture de ces documents rappela les dépositions de Cosandrey, de Benner, d'Utschneider et de Grümberger, et l'on résolut de perquisitionner chez ceux que l'on savait avoir eu des liaisons étroites avec Weishaupt.

 

Le 11 octobre 1786, au moment où Xavier Zwach, conseiller aulique de la régence - appelé Caton dans la Secte - se croyait à l'abri de toute recherche, des magistrats se transportèrent dans sa maison de Landshut. D'autres firent en même temps une descente au château de Sanderstorf, appartenant au baron de Bassus - Annibal pour la Secte. Ces visites mirent la justice en possession des statuts et des règles, des projets et des discours, en un mot, de tout ce qui constituait les archives des illuminés. ... La saisie comprit également une collection de cen trente cachets de souverains, de seigneurs, de banquiers, et le secret d'imiter ceux que l'ordre ne pouvait se procurer.

La conspiration de Weishaupt se montra dans ces documents si monstrueuse, dit Barruel, que l'on pouvait à peine concevoir comment toute la scélératesse humaine avait suffi pour s'y prêter.

 

L'électeur (NdCR. de Bavière) fit déposer les documents saisis dans les archives de l'Etat. Il voulut en même temps avertir les souverains du danger qui les menaçait tous, eux et leurs peuples. Pour cela, il les fit imprimer sous ce titre : Ecrits originaux de l'Ordre et de la Secte des Illuminés chez Ant. François imprimeur de la Cour de Munich, 1787.

 

La première partie de cet ouvrage contient les écrits découverts à Landshut chez le conseiller de la Régence, sieur Zwach, les 11 et 12 octobre 1786.

La seconde partie contient ceux qui ont été trouvés lors de la visite faite par ordre de son Altesse électorale, au château de Sanderstorf.

 

En tête du premier volume et sur le frontispice du second, se trouve cet avertissement bien digne d'attention: "Ceux qui auraient quelque doute sur l'authenticité de ce recueil, n'ont qu'à s'annoncer aux Archives secrètes de Munich, où l'on a ordre de leur montrer les pièces originales".

Dans ces deux volumes, se trouve réuni tout ce qui peut porter à l'évidence la conspiration antichrétienne la plus caractérisée. On y voit les principes, l'objet, les moyens de la secte, les parties essentielles de son code, la correspondance entre les adeptes et leur chef, leurs progrès et leurs espérances. Barruel dans ses Mémoires en reproduit les pièces les plus intéressantes".

 

(Source: Mgr Henri Delassus, La Conjuration antichrétienne, 1910, rééd. Expéditions Pamphiliennes, 1999, p. 81-82.)

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
<br /> Bonjour!<br /> <br /> Voici une vidéo sur de nouvelle révélations sur le tueur FM. Cette vidéo risque d'être censurée!<br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=owY0L0EFg1E&feature=channel_video_title<br /> <br /> <br />
Répondre