Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 15:47

 

Dans une société en proie au chômage, à la misère et à l'explosion des inégalités, au lieu de se remettre en question, le «grand maître» du «Grand Orient de France» (GODF) depuis l'été 2013, Daniel Keller, a lancé hier soir à Lille une campagne publique contre « la dangereuse résurgence de l'antimaçonnisme ». Cette campagne consiste en un cycle de conférences organisées dans huit villes françaises jusqu'en mai, à Strasbourg, Lyon, Avignon, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Rouen, sur le thème de « l'antimaçonnisme » qui serait  aujourd'hui « avec l'antisémitisme et l'homophobie l'un des trois symptômes de la crise de la République ». 


Les frans-maçons ont tellement voulu « changer de civilisation », ils ont été tellement loin dans le détournement des institutions et de l'état de droit, les atteinte aux libertés fondamentales et à la loi naturelle qu'ils sont en train de créer aux-même leurs propres opposants qu'il sera difficile un jour de retenir. 

 

Liberte--Egalite--Fraternite-ou-la-mort.gif Si l'on prend le thème de l'« homophobie » créé de toute pièce par les loges pour cliver et diviser une énième fois la société, les francs-maçons qui, d'ordinaire se targuent de défendre la « liberté de conscience », sont curieusement absents du débat des atteintes à cette liberté à cause du « mariage » homo qu'ils ont soutenu. Dans ce débat, ils ne proposent rien d'autre qu'une « campagne contre l'anti-maçonnisme ». Cette réponse est un peu courte au regard des conséquences sociales, culturelles et intellectuelles d'une telle «réforme de civilisation» souhaitée par une Christiane Taubira (comme si on changeait de civilisation comme on change de chemise!...)

Ce qui est enjeu c'est, outre la liberté de conscience, c'est la liberté religieuse elle-même (celles des ministres du culte) qui pourraient bientôt être bientôt contraints de « marier » contre leur conscience sous peine d'amende et de prison ! Mais ce n'est pas que cela, c'est la pensée et la raison elle-même qui est attaquée.

 

Aux Etats-Unis par exemple, s'agissant du «mariage» homo, l'Idaho et le Nevada ont été ajoutés le 7 octobre à la liste des États américains autorisant le « mariage » homo. Vingt-six États autorisent désormais cette union civile. Le lobby homosexualiste soutenu par la franc-maçonnerie a aussitôt entamé une nouvelle campagne contre les églises chrétiennes pour obliger les ministres du culte à  « marier » ou aller en prison... Aller en prison c'est quand même mieux qu'être guillotiné au nom de la « liberté ou la mort » qui en 1789 décapita en priorité les petites gens... Mais cela reste une atteinte majeure aux libertés fondamentales. Le 17 Octobre dernier, deux homosexuels ont ainsi pris contact avec M. et Mme Donald et Evelyn Knapp, pasteurs d'une église évangélique pentecôtiste dans la charmante ville de Coeur d'Alene (Idaho) qui rejette le « mariage » homosexuel, comme beaucoup d'autres églises et communautés religieuses. Le maire de gauche Steve Widmyer a des pouvoirs de police importants comme dans de nombreux états américains et peut envoyer en prison ceux qui violent ses ordres. Le maire a ainsi notifié une ordonnance aux conjoints Knapp les enjoignant de célébrer le « mariage » entre les deux homosexuels sous peine de payer une amende de mille dollars par jour de retard dans la célébration du dit «mariage» et 180 jours de prison par jour de retard. En tant que maire - qui semble plus fort en mathématiques qu'en liberté religieuse – il a expliqué que cela signifiait que si les deux vieux bergers maintenaient leur refus pour un mois, soit trente jours, ils devraient payer une amende de 30 000 dollars et rester en prison quatorze ans. Le maire a déclaré qu'il n'y avait pas de violation de la liberté religieuse parce que - contrairement à l'Eglise catholique, mais d'une manière commune à de nombreuses dénominations protestantes - les mariages dans la communauté de bergers Knapp ne sont pas libres, mais soumis à payer une redevance fixe. En outre, sur demande, l'église prend soin des fleurs et de la musique, et de l'impôt régulier, émet une facture qui commence par une société ad hoc. On pourrait penser que cela met les catholiques à l'abri, mais le lobby LGBT veut construire un cas d'école: il pourra ensuite soutenir que même dans l’Eglise catholique, ceux qui s’y marient font une offre, qui constitue un paiement déguisé. Les deux pasteurs ont refusé de « marier » les homosexuels, en disant qu'ils préféraient aller en prison. En France, les maires sont contraints de « marier » sous peine d'amende par jour de retard.

 

Hier soir donc, dans le temple maçonnique construit il y a tout juste un siècle dans le Vieux-Lille, environ 150 personnes ont assisté à la conférence sur l'antimaçonnisme du XVIIIe siècle à nos jours. Un habitué des lieux a confié que plus d'un tiers des personnes présentes ne faisaient pas partie de l'obédience. «Nous avons décidé de prendre l'antimaçonnisme à bras le corps, d'abord pour le démystifier et puis pour montrer en quoi il était une menace pour les fondements de la République», a déclaré Daniel Keller.


Il est frappant de voir combien les francs-maçons ne voient pas que c'est leur positionnement de division et de clivage permanent, qui va à l'encontre même de l'idée de république comme chose de tous (res publica) et détruit la république mieux que quiconque.

 

Le philosophe Daniel Morfouace explique que « plus que la bulle papale de Clément XII en 1738, le véritable début de l'antimaçonnisme date de la publication des Mémoires pour servir à l'histoire du jacobinisme par l'abbé Barruel à la fin du XVIIIe. » Les francs-maçons diront-ils que l'abbé Barruel a mis en garde deux siècles à l'avance contre le Nouvel Ordre mondial des francs-maçons sous cette «république universelle» voulue par les francs-maçons, ce qu'il qualifia de «régime universel dominateur», citant les Archives de la Secte des Illuminés ? (1)

 

Selon l'historien Yves Hivert-Messeca, un « climat épouvantable » a régné dans les années 1930 en France pour les maçons avec un projet de loi déposé en 1934 par quatre parlementaires pour son interdiction, finalement rejeté. La franc-maçonnerie sera mise hors la loi quelques années plus tard par le régime de Vichy.

 

Selon le troisième intervenant, le journaliste Jiri Pragman, « 2014 n'est certes pas 1934 ou 1940, mais il y a une résurgence de l'antimaçonnisme », venant des milieux catholiques hostiles au mariage pour tous, des évangélistes, des musulmans et plus généralement d'internet et des réseaux sociaux. « Tapez sur google «la franc-maçonnerie est une...» vous verrez que le moteur de recherche propose notamment «une secte satanique», a expliqué M. Pragman.

 

« Nous avons régulièrement des temples qui sont tagués dans différentes villes de France », a souligné Daniel Keller, qui a fait part du désir d'ouverture de son obédience, qui compte 50.000 membres répartis dans 1200 loges. « La maçonnerie ne travaille pas repliée dans ses temples, à l'insu de tout le monde. Nous faisons la démonstration à travers des manifestations comme celle là que nous travaillons à visage découvert avec les portes ouvertes », a-t-il ajouté, plaidant pour « la régénérescence de la République ». (2)

 

Question : l'échange du serment maçonnique de secret et d'entraide est-il ouvert au public ?

 

http://img.over-blog.com/500x335/0/51/99/49/Fin-septembre-2014/Juri-Lina---I-skuggan-av-Hermes--Kommunismens-hemligheter--.jpgLes francs-maçons sont les représentants d'un monde ancien qualifié de « libéral », qui ne parvient néanmoins plus à enchanter le monde comme il a pu le faire autrefois en trompant les populations avec des slogans creux comme « Liberté & égalité » qui n'ont jamais servi que de prétexte à la libéralisation de la banque, à l'esclavage par la dette et aux travaux forcés. La Révolution vue comme cette faculté de changer le monde (volontarisme) est morte (les gens voient bien que la réalité ne se laisse pas changer indéfiniment et que tôt ou tard la nature reprend ses droits), le Progrès comme sens de l'histoire est mort avec le mythe communiste qui n'a jamais servi que les banques... Le socialisme prend le même chemin de la démystification. Hormis le mercantilisme, la marchandisation des corps et le néo-esclavagisme, les francs-maçons n'ont plus rien à offrir que la division sociale et la haine dans la division. Les révolutions de couleur et autres "printemps" ne sont jamais que des inféodations à l'OTAN. Aucun enchantement n'est possible lorsque l'horizon indépassable est celui de l'argent et de la réussite financière au détriment de son prochain. 

 

Et ce n'est pas tout, après avoir aboli la liberté de conscience, dans leur société idéale, les francs-maçons ont aboli la pensée elle-même. La théorie du genre qu'ils soutiennent est un fascisme du langage et du raisonnement où la raison elle-même est abolie.

 

Concrètement, à présent, la liberté se réduit désormais à se mouvoir entre quatre murs dont les limites ont été définies dans les loges. C'est le monde Big brother.

 

http://img.over-blog.com/290x400/0/51/99/49/Mai-2014/Yes-we-can-secede.jpgLes francs-maçons sont démunis face à la nouvelle génération qui a pris conscience des graves lacunes du vieux monde qu'ils représentent.

 

Cette nouvelle génération secouera bientôt d'une manière ou d'une autre le joug des dominations qui l'asservissent (argent, finance cupide, corruptions, détournement de la démocratie et obstacles à toute représentation sincère, etc.).

 

L'abstention, la sécession de la jeunesse de l'Union européenne (73% des 18-35 ans n’ont pas voté aux dernières élections européennes) et le fossé croissant entre le peuple et les élites sont des signes clairs du rejet de la société des dits « bâtisseurs ».

 

«L'évolution est préférable à la révolution» a déclaré Vladimir Poutine, le vendredi 24 octobre. L'«antimaçonnisme» ne protégera pas les francs-maçons de cette prise de conscience supérieure et de la nécessité de cette évolution naturelle des sociétés vers un monde meilleur.

 

Personnellement sur Christ-Roi nous ne sommes donc pas contre les francs-maçons, ni même contre la franc-maçonnerie qu'il ne s'agit pas d'interdire (chacun est libre de penser ce qu'il veut... et de s'associer avec qui il veut...). Nous prions pour les francs-maçons et sommes pour leur conversion. Seulement nous pouvons dire qu'à partir du moment où les francs-maçons ont un projet politique (et ils en ont un sinon pourquoi existerait-il une «fraternelle parlementaire» ?), nous sommes pour leur déclaration officielle devant les assemblées.  

 

Lorsque les francs-maçons veulent faire de la politique et avoir des responsabilités publiques, ils doivent venir à la lumière comme tout le monde et déclarer leur appartenance maçonnique au lieu de la cacher sous un obscur serment d'entraide. Cacher l'affiliation secrète à une organisation qui noyaute le pouvoir est un danger pour la république et la démocratie. Que l'on sache qui est qui, qui fait quoi, et qui est responsable de quoi est essentiel dans une société libre avancée.

 

C'est donc très simple : la transparence démocratique comme la déclaration devant l'assemblée parlementaire de tous les lobbies est une exigence à laquelle les francs-maçons devront répondre tôt ou tard. Se cacher derrière le petit doigt de l'« antimaçonnisme » ne changera rien à la nécessité de cette évolution.

 

 

Notes

 

(1) En 1786, un des hauts adeptes de cette société fut frappé par la foudre près de Ratisbonne. En ramassant son corps, la police bavaroise trouva sur lui des papiers tellement compromettants qu'elle arrêta les principaux membres de la Secte "Illuminati" après avoir saisi et publié tous les documents concernant cette association.

(2) Une campagne contre l'antimaçonnisme Par Lefigaro.fr avec AFP Mis à jour le 26/10/2014 à 11:11 Publié le 26/10/2014 à 11:07 http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/10/26/97001-20141026FILWWW00041-le-grand-orient-en-campagne-contre-l-antimaconnisme.php

 

 

. Nouvelle édition (2005) des Mémoires pour servir à l'histoire du Jacobinisme

. La république destructrice

Partager cet article
Repost0

commentaires