Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 21:59

Alors qu'hier des retraits d'argent dans les banques grecques ont atteint 700 millions d'euros, et que le président de la République grecque Carolos Papoulias a estimé que "la situation" serait "pire au cours des deux prochains jours", dans la même journée du 15 mai 2012, un entretien accordé à la chaîne de télévision France 24, la directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde, bien informée de la la récalcitrance des Grecs à adopter les mesures dites "de sortie de crise", a évoqué à Paris la possibilité... d'une « sortie ordonnée » de la Grèce de la zone euro.

 

Ainsi, alors que jusqu'à présent cette option de la sortie de la Grèce de la zone euro était impensable (on ne sort pas comme ça d'une prison) car pouvant toucher par ricochée des pays endettés de la zone euro comme le Portugal, l'Italie, l'Espagne et la France... il semble que suite aux élections législatives grecques qui ont vu l'écroulement des deux grands partis de gauche et de droite et la montée des partis d'extrême gauche et droite, la levée de la tête du peuple grec déplaise en haut lieu. Les élites ont alors décidé de se débarasser le plus vite possible de ce peuple grec indocile. 

 

Christine Lagarde a expliqué hier froidement qu'une sortie de la Grèce de la zone euro "fait partie des options qu'on est obligé de regarder techniquement", ajoutant: "dans les fondamentaux, il n'y a pas 36 solutions malheureusement"...

 

Le "techniquement" doit faire partie des "valeurs" du Nouvel ordre mondial et de la démocratie dite "européenne" ! Ils ont endetté les pays européens, ils leur ont imposé des mesures d'austérité insoutenables ! Et à présent ils envisagent de sortir les peuples qui votent mal ! Ils peuvent le faire avec la Grèce, avec le Portugal et l'Espagne peut-être..., mais ils ne pourront pas le faire avec l'Italie, ou la France. A ce rythme, ils nous sortiront tous de l'euro-crature !

-----------------------------------------------------------------

- Christine Lagarde demande aux Grecs de payer leurs impôts (26 mai 2012)

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Youpi ! Belles perspectives !
Répondre
D
La dictature Franc-Maçonne –Sioniste au Pouvoir<br /> Lu sur un site de « goche ???» ….<br /> Les allégeances du nouveau gouvernement<br /> By dissidenceresistance<br /> <br /> http://la-dissidence.org/ )<br /> <br /> 17 mai 2012<br /> Les allégeances du nouveau gouvernement<br /> By dissidenceresistance<br /> La classe politique est souvent accusée d’incompétence dans l’exercice du pouvoir.<br /> Jugés incapables, les politiques sont ainsi, en quelques sortes, « exonérés » de leurs trahisons et des dévoiement de leurs mandats. C’est là une erreur d’appréciation fondamentale : les échecs des<br /> gouvernements successifs dans la réalisation des programmes qu’ils proposèrent à leurs électeurs ne proviennent que rarement d’une incompétence, parfois profonde il est vrai, de tel ou tel<br /> ministre.<br /> La réalité est donc autre. Le décalage entre les promesses électorales, les projets présidentiels, et les réalisations effectives du gouvernement au cours du quinquennat s’explique avant tout par<br /> les allégeances respectives des membres de ce gouvernement. Les dirigeants politiques le savent : pour gravir les échelons, il faut prêter serment. Non au Peuple et à la Nation, mais à ceux qui<br /> détiennent les clés de la réussite de leurs carrières. Les lobbys, les groupes de pression financiers, militaro-industriels, européiste et atlantiste, la communauté sioniste, et bien sur la<br /> Franc-Maçonnerie sont ainsi les véritables décideurs. L’intensification de la crise et l’absence de véritable réponse politique pour y remédier relève donc non d’une incompétence fantasmée mais<br /> bien d’une collaboration avérée des gouvernants avec ces structures de l’ombre.<br /> Leurs échecs politiques si éprouvants pour notre Peuple sont des réussites aux yeux de ceux dont la devise est « Ordo ab chao ». Ce n’est en effet pas un hasard si, de façon systématique, les<br /> gouvernements successifs laissent la France dans un état pire que celui qu’ils trouvèrent à leurs arrivée. L’oligarchie a établi des axes directeurs auxquels doivent se soumettre les gouvernements.<br /> De « droite » ou de « gauche », ils s’y soumettent, et précipitent ainsi la France dans l’abîme d’un mondialisme qui dissout les nations et les peuples dans un magma a-culturel, reniant ainsi des<br /> identités millénaires. Le règne du capitalisme financier et des quelques centaines d’oligarques dont il émane, trouvent dans ces gouvernements des relais serviles qui leur doivent tout.<br /> Il est donc fondamental de sortir du prêt-à-penser matraqué par la propagande médiatique (dont les mensonges et omissions systématiques s’expliquent en fait simplement), et de comprendre les<br /> allégeances des principaux ministres du nouveau gouvernement. Comprendre ainsi pourquoi Hollande ne relèvera pas la France, et trahira – comme les autres – la confiance que lui accordèrent<br /> naïvement les Français…<br /> <br /> Le ver est dans le fruit.<br /> ______________________________________<br /> <br /> • Manuel Valls – Ministre de l’Intérieur : Né à Barcelone en 1962. N’a acquis la nationalité française que par naturalisation en 1982. Ami avec Alain Bauer – qui est le parrain de l’un de ses fils<br /> – Grand Maitre du Grand Orient de France de 2000 à 2003. Le 4 Février 2008, il vote pour la réforme de la Constitution permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Se définit comme « blairiste<br /> » et « clintonien ». Favorable à l’instauration de la TVA Sociale ; favorable à l’allongement de la durée de cotisation pour le droit à une retraite à taux plein ; favorable à l’alignement des<br /> régimes spéciaux de retraites avec le régime général. En 2010, il se déclare favorable au contrôle par la Commission Européenne des budgets nationaux. Participe aux réunions du Groupe Bilderberg.<br /> Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Il se prétend « lié de manière éternelle à Israël », et s’est opposé à la demande palestinienne d’adhésion à l’ONU. Intervenant au CRIF, notamment<br /> lors du « congrès des amis d’Israël en France » de 2012. Membre du club Le Siècle.<br /> <br /> • Pierre Moscovici - Ministre de l’Economie : Issu d’une famille juive. Soutien historique de Dominique Strauss-Kahn. Lors du vote pour la réforme constitutionnelle de 2008, pour la ratification du<br /> Traité de Lisbonne, il s’abstient. Directeur de campagne de François Hollande durant la campagne de 2012, il est Vice-Président du Cercle de l’Industrie (Lobby patronal européen, en lien avec le<br /> MEDEF), dont Strauss-Kahn fut également Vice-Président et initiateur avec Raymond H.Lévy (PDG de Renault), et Maurice Lévy (président du directoire de Publicis, participant aux réunions du Groupe<br /> Bilderberg). Les principales entreprises représentées au sein de ce lobby sont celles du CAC40 (PDF). Participe à la rencontre entre Manuel Valls, François Hollande et Richard Prasquier, président<br /> du CRIF, lors d’une entrevue où Hollande s’engagea à « combattre fermement l’antisémitisme et l’antisionisme ».<br /> <br /> • Michel Sapin – Ministre du Travail : Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Durant la campagne de François Hollande, il est chargé du programme présidentielle de François Hollande. A<br /> propos du Traité de Maastricht, qui préfigure le Traité de Lisbonne, il déclare : « Maastricht apporte aux dernières années de ce siècle une touche d’humanisme et de Lumière qui contraste<br /> singulièrement avec les épreuves cruelles du passé ». Lors du Congrès de Versailles en 2008, il vote pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne.Lors du vote<br /> qui permit la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient comme la plupart des parlementaires socialistes, permettant l’adoption du MES à la majorité absolue. Il participe aux<br /> diners du CRIF, en particulier en 2003 où il est présent aux « 12 heures pour l’amitié France-Israël » avec François Hollande, Dominique Strauss-Kahn, Nicolas Sarkozy, Pierre Lellouche et Benyamin<br /> Netanyahou (1er ministre de l’entité sioniste). Il participe aux réunions du Groupe Bilderberg, notamment en 1992 aux côtés de Jacques Toubon, Ernest-Antoine Seillière, Philippe Villin, André<br /> Levy-Lang ou encore Bernard Arnault.<br /> <br /> • Vincent Peillon – Ministre de l’Education Nationale : Issu d’une famille juive par sa mère (lui-même nomme ses quatre enfants Salomé, Maya, Elie et Izaak), son père fut banquier (directeur<br /> général de la Banque Commerciale d’Europe du Nord). Marié à la journaliste Nathalie Bensahel. Militant trotskyste à ses débuts. Soutien de Dominique Strauss-Kahn en 2011, il se rallie ensuite à<br /> François Hollande. Sioniste, il est Franc-Maçon membre du Grand Orient de France. Il prône une « république spirituelle », considérant « la Franc-Maçonnerie et la laïcité » comme « religions de la<br /> république ». Il soutient la ratification du Traité de Lisbonne par la France, et milite pour le fédéralisme européen, et « une harmonisation politique, économique et fiscale au sein de l’Europe ».<br /> Au Parlement Européen, il défend les intérêts sionistes et collabore activement au projet de déstabilisation de la Syrie (lien).<br /> <br /> • Jean-Yves Le Drian – Ministre de la Défense : Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Européiste, il se prononce en 2005 pour la ratification du Traité Constitutionnel Européen. En 2008,<br /> il avait menacé de quitter le PS si ses « camarades » ne ratifiaient pas le Traité de Lisbonne. Milite pour une « harmonisation européenne des politiques de défense », donc pour la perte de la<br /> souveraineté militaire de la France. Sioniste, il est proche du CRIF. Le piratage de la base de donnée du site du CRIF mentionna Le Drian parmi la liste des utilisateurs abonnés (lien).<br /> <br /> • Stéphane Le Foll – Ministre de l’Agriculture : Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Sioniste, déclare à propos du diner du CRIF « On n’avait pas de raison de dire non, c’est le genre de<br /> dîner où tout le monde va. (…) Le CRIF, on y est allé quasiment tout le temps, c’est comme ça, il y a des choses qui s’installent ». Il participe également au groupe de liaison CRIF-PS mis en place<br /> en 2006, aux cotés notamment de Richard Prasquier (président du CRIF), François Hollande, Razzye Hammadi, Malek Boutih. Il se prononce en faveur de la ratification par la France du Traité de<br /> Lisbonne. Il est l’un des rares parlementaires socialistes à avoir oser se prononcer pour le Mécanisme Européen de Stabilité. En février 2012, il déjeuna avec l’ambassadeur des Etats-Unis,<br /> accompagnés notamment de Michel Sapin.<br /> <br /> • Laurent Fabius - Ministre des Affaires Etrangères : Issu d’une famille juive. Opère le « tournant de la rigueur » au début des années 80 en tant que 1er Ministre de Mitterrand, entrainant la<br /> rupture des communistes avec le PS. Il est mis en cause à cette époque dans l’affaire tragique du Rainbow Warrior, bateau de Greenpeace dynamité par des agents de la DGSE (lien). Également mis en<br /> cause dans la sinistre affaire du sang contaminé, au cours de laquelle des poches de transfusion sanguine ont été contaminées par le virus du sida, faute de mesures préventives (lien). Il est<br /> ministre sous Jospin lors du passage à l’euro et de la création d’Areva. Lors du Congrès de Versailles de 2008 concernant la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de<br /> Lisbonne, il ne prend pas part au vote. Lors du vote concernant le Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient comme les autres parlementaires socialistes, permettant l’adoption du MES à la<br /> majorité absolue. Au début de l’année 2012, il se rend en Israël où il rencontre le Pr
Répondre
C
Elle aurait du prendre des cours de jardinage plus tôt : quand une branche est morte, il faut la scier ! Cette branche aura couté cher et risque de faire chuter l'arbre et toutes ses branches !<br /> Les technocrates auraient aussi dû prendre des cours de jardinage !
Répondre