Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 15:08

Dans une conférence donnée à Bordeaux le 7 septembre 2013, Farida Belghoul et Mathias Cardet dénoncent une nouvelle instrumentalisation du racisme par le PS destinée à occulter les promesses non tenues des socialistes et des problèmes qui se posent à la France (chômage, insécurité, crise identitaire, déclassement, tiers-mondisation, ruine de l'industrie et de l'entrepreneuriat, fuite des cerveaux, des riches et des jeunes, insécurité,... etc.) en écartant toute discussion et tout débat qui aborderait un début de réponse aux problèmes. Une "ingénierie sociale" (Mathias Cardet), une "idéologie de cloisonnement" (F. Belghoul) [Voir notre article "République absolue : François Hollande et la division haineuse des citoyens en classes, catégories et groupements d'hommes"] qui fonctionne par le "diviser pour régner" de la république, l'exacerbation des différences. Ce que nous avons nommé "la haine dans l'inégalité et l'exacerbation des différences" (via la culpabilisation victimaire permanente et la diabolisation), organisée par une minorité, que Farida Belghoul nomme, à juste titre " l'Oligarchie".

Instrumentalisations contre lesquelles nous préconisions en mars 2012 de "mettre de l'amour entre les personnes et de cesser de voter", ce qui ferait caler le moteur révolutionnaire.

 

 

 

F. Belghoul explique que  l'Oligarchie réactualise l'opposition racistes - antiracistes des années 80 pour "enterrer la résistance française à la destuction de la famille" et permettre d'occulter les autres problèmes. Elle dénonce le "complot antiraciste" :

 

"Dès lors qu'on fait les choses dans l'ombre pour le mal d'autrui, et pour le profit de soi seul, c'est-à-dire d'une minorité, il y a complot. Le complot se définit par ces trois crières là : la clandestinité des actions, la clandestinité des acteurs, des dirigeants de l'action, et une action au profit d'une minorité. Et dans l'histoire qui nous est proche, la chose est incontestable. Aujourd'hui, il y a un complot antiraciste avec de nombreuses ramifications, (dont) le rap. Et moi je viens pour vous dire que le complot antiraciste n'est pas terminé". Farida Belghoul

 

 

 

Source : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Conference-de-Farida-Belghoul-et-Mathias-Cardet-21129.html

 

 

 

. Réunion et solidarité : Comment nous allons gagner

. Farida Belghoul alerte sur la théorie du genre

. L'"antiracisme" expliqué par Farida Belghoul, Mathias Cardet et Alain Soral

. Pour ne pas se laisser manipuler ! (Mathias Cardet)

. De l’antiracisme à Égalité & Réconciliation : rencontre avec Farida Belghoul


Partager cet article
Repost0

commentaires