Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 21:31

Une question et un dilemme récurrent en Israël. A chaque Noël, le Rabbinat mène son enquête pour s'assurer que les restaurants et les hôtels, qui ont le label "Kasher", sont dénués de toute décoration à consonnance "chrétienne". En 2010,  le maire d’une banlieue juive de Nazareth a interdit les arbres de Noël sur les places publiques de sa commune, qu’il considèrait comme "une provocation". Cette année 2012, des rabbins condamnent la présence de sapins de Noël jusque dans les commerces juifs.

 

Le Grand rabbinat étudie si le sapin de Noël est un symbole pas "casher". 

 

Le Grand rabbinat d’Israël s’est réuni le 24 décembre 2012 pour formuler des directives officielles concernant le statut "casher" des commerces juifs qui marquent la fête de Noël. Cette rencontre survient après que les grands rabbins municipaux, hostiles à la présence de "signes chrétiens", aient annulé les certificats de la "Cacherout" d’entreprises ayant placé des arbres de Noël dans leur commerce.

 

La "Cacherout" (qui signifie "convenance de la cuisine et des aliments") est le code alimentaire prescrit aux juifs. Elle constitue l’un des principaux fondements de la loi, de la pensée et de la culture juives. Selon la loi juive, les juifs ne peuvent pas être dans un endroit où le culte des idoles est en cours. Les grands rabbins municipaux considèrent que le sapin de Noël est une idole, rapporte la presse israélienne du 24 décembre.

Les juifs ne peuvent fréquenter les lieux "où l’on célèbre le culte des idoles".

 

Le Grand rabbinat a déclaré dimanche 23 décembre que des rabbins municipaux ont annulé des certificats de "Cacherout" parce que des juifs, selon la loi halachique, ne peuvent se trouver "dans une place où l’on célèbre le culte des idoles". Dans ce cas, le superviseur officiel de la "Cacherout" ne pourra pas visiter les locaux et inspecter les aliments. Par conséquent, il ne pourra pas délivrer le certificat requis pour que le commerce soit déclaré "casher". Le Grand rabbinat doit étudier et définir exactement quels sont les symboles de Noël qui provoquent une interdiction halachique. (apic/haar/be)

 

Source : http://www.kipa-apic.ch/index.php?PHPSESSID=0qlikk5u46jt1fn5tqb6ftsct3&pw=&na=0,0,0,0,f&ki=238450

via http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=655422

 

 

D'où vient la tradition du sapin de Noël ?

-----------------------------------------

- Non au sapin de Noël

- Nazareth : les sapins de Noël interdits

- Israël : La guerre au père Noël et au réveillon de la Saint-Sylvestre est déclarée en Terre sainte

- Question talmudique : "Un jus de raisin fait par un non-juif" mélangé à "un jus de raisin fait par un juif" est-il casher ?

Partager cet article
Repost0

commentaires