Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 12:59

 

Gaza---l-enjeu-du-gaz-offshore-dans-la-Mediterranee-orien.jpg

La guerre à Gaza pourrait cacher la « volonté israélienne de reprendre une zone géographique permettant à l’Etat hébreu de revendiquer les gisements gaziers » (1)

 

Un document du Washington Institute de mars 2014 indique que l'agression israélienne sur la bande de Gaza est probablement liée à une affaire de gaz :

 

Natural Gas in the Palestinian Authority: The Potential of the Gaza Marine Offshore Field by Simon Henderson

 

Essai de traduction Christ-Roi

 

Gaz naturel de l'Autorité palestinienne : le potentiel du  champ marin offshore de Gaza par Simon Henderson

introduction

 
L'enquête géologique des Etats-Unis (USGS) a évalué la zone géologique connue comme le Bassin du Levant en méditerranée orientale comme pouvant contenir 122 trillions de pieds cubes (TCF) de gaz naturel. L'USGS a également estimé les ressources pétrolières non découvertes à 1,7 milliards de barils et des liquides de gaz baturel non découverts à
3.1 milliards de barils . Mis à part un très petit champ de production sur le territoire d'Israël, le pétrole doit encore être découvert. La plupart du gaz naturel trouvé jusqu'à présent , environ 40 TCF2, a été dans la zone économique exclusive d'Israël (ZEE), bien que l'une des premières découvertes, en 2000, était en mer au large de la bande de Gaza. L'exploitation de cette découverte, le domaine maritime de Gaza (1 tcf), pourrait fournir de l'électricité plus fiable à la bande de Gaza et accroître les recettes de l'Autorité palestinienne (AP) en Cisjordanie (Rive Ouest).

 

Source: Washington Institute http://www.washingtoninstitute.org/uploads/Documents/opeds/Henderson20140301-GermanMarshallFund.pdf

 

Ce gisement de gaz naturel au large de la Bande de Gaza pourrait permettre à l'Autorité palestinienne d'être moins dépendante de l'électricité d'Israël.

 

Un article du 12 janvier 2009 indiquait que "l’invasion militaire de la Bande de Gaza par les Forces israéliennes, était directement liée à la possession et au contrôle de réserves stratégiques de gaz en mer"  :

 

Il s’agit d’une guerre de conquête: on a découvert de vastes réserves de gaz au large du littoral de Gaza en 2002.

Dans un accord signé en novembre 1999, l’Autorité palestinienne (AP) a garanti des droits de prospection de gaz et de pétrole d’une durée de 25 à British Gas (BG Group) et son partenaire situé à Athène Consolidated Contractors International Company (CCC), une propriété des familles libanaises Sabbagh et Koury.

Ces droits sur les gisements de gaz en mer sont de 60 % pour British Gas, de 30 % pour Consolidated Contractors, et de 10 % pour le Fonds d’investissement palestinien. (Haaretz, 21 octobre 2007)

L’accord AP-BG-CCC inclut l’exploitation des gisements et la construction d’un gazoduc. (Middle East Economic Digest, 5 janvier 2001)

La licence de BG couvre toute la zone maritime située au large de Gaza, laquelle est contigüe à plusieurs installations gazières israéliennes. (Voir la carte ci-dessous). Il convient de souligner que 60 % des réserves de gaz le long du littoral de Gaza et d’Israël appartient à la Palestine.

BG Group a foré deux puits en 2000 : Gaza Marine-1 et Gaza Marine-2. British Gas estime que les réserves sont de l’ordre de 1,4 billions de pieds cubes, évaluées à environ 4 milliards de dollars. Ce sont les chiffres publiés par British Gas. La dimension des réserves de gaz palestiniennes pourrait s’avérer largement supérieure.

 

Gaza---une-guerre-du-gaz-2.jpg

 

Qui possède les réserves de gaz?

La question de la souveraineté sur les gisements gaziers de Gaza est cruciale. D’un point de vue légal, ces réserves appartiennent à la Palestine... (2)

 

 

Notes

 

(1) http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2014/07/31/le-gaz-de-gaza-la-face-cachee-de-la-guerre-israelienne/

(2) http://www.mondialisation.ca/la-guerre-et-le-gaz-naturel-l-invasion-isra-lienne-et-les-gisements-de-gaza-en-mer/11756

Partager cet article
Repost0

commentaires