Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 18:15

Selon une déclaration dont le texte a été diffusé par la Maison Blanche à Washington,  11 pays du G20 (Arabie saoudite, Australie, Canada, Corée du Sud, Espagne, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon et Turquie ) seraient favorables à une intervention militaire en Syrie, même sans l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU. Problème: cette déclaration est fausse.  

 

Франсуа Олланд президент Франции

 

François Hollande, jusqu'ici partisan acharné de l'intervention militaire contre la Syrie sans attendre de mandat international, a déclaré dans l'après-midi, à l'issue du G20 à Saint-Petersbourg, que finalement, la France attendrait le rapport des inspecteurs de l'ONU pour décider :  

 

«Nous allons attendre la décision du Congrès américain, le rapport de l’ONU, et au vu de ces éléments, je déciderai», a déclaré le président français.

 

La France n'est donc plus favorable à une intervention sans l'aval de l'ONU. (Cqfd.) Ce qui ramène cette liste de pays au G20 favorables à l'intervention sans mandat international à 10...

 

Cette erreur de casting de la Maison blanche montre si besoin était l'indécision de François Hollande, sa volte-face de dernière minute qui a entraîné la publication d'une déclaration erronée de la part des Etats-Unis...

 

> EN DIRECT. Syrie / G 20, le 6 septembre. Seulement sept pays de l'UE soutiennent l'opération contre Damas, volte-face d'Hollande : la France attendra le rapport des inspecteurs de l'ONU

Partager cet article
Repost0

commentaires

T

A propos de la mention cidessous ,:Vous mentionnez "Volte-face de Hollande " "


*François Hollande, jusqu'ici partisan acharné de
l'intervention militaire contre la Syrie sans attendre de mandat international, a déclaré dans l'après-midi, à l'issue du G20 à Saint-Petersbourg, que finalement, la France attendrait le
rapport des inspecteurs de l'ONU pour décider :  


  «Nous allons attendre la décision du Congrès américain, le rapport de l’ONU, et au vu de
ces éléments, je déciderai», a déclaré le président
français.


   


La France n'est donc plus favorable à une intervention sans l'aval de l'ONU. (Cqfd.) Ce qui ramène
cette liste de pays au G20 favorables à l'intervention sans mandat international à 10..*


 


Hors dans cette déclaration de Hollande il y a aussi ce complement .


"
les
experts de l'organisation internationale n'identifieront pas les responsables des attaques aux armes chimiques"""
--



Ce qui
veut dire que Hollande attend des déclarations des experts de L'ONU qu'elles nous disent qu'il y a eu utilisation des gaz (ce que nous savons déjà) et que l'on bombardera la Syrie et Assad sans
que l'ONU ait déterminé qui sont les responsables.



Malgré
cette non identification, nous allons aider les rebelles  ... puisque dès le début Hollande , Netanyaou, Obama ont décrété que Assad était l'auteur de ce crime . 


Le
reste, "ONU-Congres" n'est pas une volte-face ... seulement de l'enfumage pour qu'on ne les prenne pas pour ce qu'ils sont : des Dracula au service de "Clean Break" depuis 14 ans 
Répondre