Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 10:34

 

France : un « fascisme inversé » mis en place ?

 

Ce sont des Russes qui, venant en France pour quelques jours, lisant l'actualité française, regardant les journaux télévisés en France, nous parlent clairement de « fascisme inversé ».

 

Pour ces observateurs venus d'un pays où le patriotisme et la famille, ont conservé leurs valeurs traditionnelles et qui font la solidité de la société russe, il est plus facile de mettre des mots sur ce qui se passe en France depuis les manifestations contre le mariage homosexuel et la loi Taubira. Les observateurs russes sont inquiets sur l'avenir de la France, le pays « des Lumières », un pays qu'ils aiment tant. L'arrestation de David Van Hemelryck ce dimanche 19 janvier semble confirmer les observations de nos alliés russes.

 

« Le peuple n'est pas interrogé. Après avoir imposé le multiculturalisme comme enseignement, l’État oblige aux petits Français à apprendre la non différence entre une fille et un garçon et prône l'homosexualité et le changement de sexe chez les jeunes enfants. Toutes critiques ou pensées différentes envers ces nouveaux dogmes sont réprimées. »

 

Valeurs de la famille. Les notions du LGBT sont devenues des lois qui sont enseignées dans les petites écoles. « Ils imposent le mariage homosexuel, interdisent les opposants au mariage pour tous de porter le tee-shirt représentant un papa, une maman avec un enfant ! C'est du fascisme à l'envers ! », dit un juriste russe francophone venu en France pour quelques jours en découvrant l'actualité française.

 

Source: http://french.ruvr.ru/2014_01_20/France-un-fascisme-inverse-mis-en-place-9394/

 

 

. Points de vue du docteur Yann Carrière sur la "théorie du genre", une "théorie fascisante"

. "Il faut arrachacher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel" (Vincent Peillon veut enseigner la morale laïque à l'école, Entretien au JDD du 2 septembre 2012)

. Le documentaire qui a détruit la théorie du genre en Norvège 

. La science ridiculise encore la théorie du genre 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

       Oui, il s'agit d'un fascisme inversé. Mais ce n'est pas la France; ce n'en est que le nom, usurpé, comme tout le reste, par des
brigands, pour faire croire, à la face du monde, qu'il s'agit de liberté, de lumières justement, et de progrès. Un nom - celui de la France - pour un masque.
Répondre
T

A Sotchi les "Cosaques" ont sorti le martinet contre les "Pussy Riot" qui ne méritent pas autre chose .


Bien évidemment elles crient au martyre !


Soros , sors ton carnet de chèques pour les consoler


http://www.youtube.com/watch?v=ivT-I-yxtdY


 
Répondre