Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 14:22

 François Hollande passera-t-il dans l'histoire pour le destructeur de la république arrivé là par hasard ? Celui qui aura détruit la république mieux que quiconque et le concept même de république ?

 

Dominique Strauss-Kahn éliminé d'office par les frasques de sa vie privée, F. Hollande a été choisi par les socialistes et l'oligarchie comme candidat "de gauche" par défaut, celui qui pouvait faire oublier le rejet de la personne de Nicolas Sarkozy, "faire consensus" tant la bonhomie et la duplicité du personnage devait lui permettre de bien passer chez tout le monde. C'était faire là un bien mauvais calcul quand on voit qu'en ne tranchant jamais, mais en prenant des décisions mi chèvres mi chou (affaire Leonarda, écotaxe), F. Hollande mécontente tout le monde et passe dans l'opinion pour un incapable.


S'agit-il d'un homme de gauche ou d'un sous-marin de la "droite" républicaine infiltré à gauche pour couler et détruire la gauche à jamais ? C'est à se poser des questions tant sa politique familiphobe de matraquage fiscal plaide en défaveur de la gauche de gouvernement et de la république elle-même... L'ensemble des classes socio-professionnelles est touché, allant des patrons en passant par les jeunes, les retraités, les familles, les salariés, les paysans, les transporteurs routiers, les ouvriers et artisans. F. Hollande réalise le tour de force de rassembler tout le monde? mais contre lui. Une politique qui selon l'ensemble des analystes, est au bord de déclencher une révolte fiscale majeure, voire un renversement de la république.


Qui est François Hollande ?

 

 

François Hollande de droite veut se débarasser de la gauche :

 

"La vérité c'est tout simplement que le pouvoir socialiste ne tombera pas comme un fruit mûr, et ce qui laisse entendre que nous pouvons nous la droite revenir au pouvoir dans les mois qui viennent ou même dans les deux années qui viennent se trompent et trompent les Français. Ce n'est pas parce que Pierre Mauroy est à Cayenne ce matin que nous sommes débarasser de la gauche" (François Hollande en 1983)

 

 

L'article du 7 juin 2008 publié sur Agoravox intitulé "L’incroyable canular téléphonique du leader de droite François Hollande !" montre un F. Hollande qui en 1983, alors conseiller de l'Elysée (un mois) ou directeur de cabinet de Max Gallo, porte-parole du 3e gouvernement Pierre Mauroy (la video ne lève pas le doute) se fait passer pour un homme de droite sur une antenne nationale :

 

"Vingt-cinq ans plus tard, mission accomplie : François Hollande et ses amis ont réussi à nous « débarrasser » de la gauche au pouvoir... et sans doute pour longtemps. !"

 

Rappelons pour la petite histoire - celle qui ne sera pas racontée sur les devants de la scène -, que "Caton" était le pseudonyme d'un certain Xavier Zwach, adepte de la secte des Illuminés de Bavière qui, au XVIIIe siècle, vota la mort de Louis XVI dès 1782 (Convent de Wilhelmsbad).

Dans son ouvrage "La Conjuration antichrétienne" (1910), Mgr Henri Delassus nous donne cette information :

"Le 11 octobre 1786, au moment où Xavier Zwach, conseiller aulique de la régence, - appelé Caton dans la secte, - se croyait à l'abri de toute recherche, des magistrats se transportèrent dans sa maison de Landshut. D'autres firent en même temps une descente au château de Sanderstorf, appartenant au baron de Bassus, - Annibal pour la Secte -. Ces visites mirent la justice en possession des statuts et des règles, des projets et des discours, en un mot, de tout ce qui constituait les archives des illuminés. ... L'Electeur (Ndlr. de Bavière) fit déposer les documents saisis dans les archives de l'Etat. ... Il les fit imprimer sous ce titre : Ecrits originaux de l'ordre et de la secte des Illuminés chez Ant. François, imprimeur de la cour de Munich, 1787."

 

Mgr Henri Delassus, La Conjuration antichrétienne, Le temple maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Eglise catholique, 1910, réed. Expéditions pamphiliennes 1999., p. 81-82.

 

 

"Liberté & Egalité" ? Hollande dévoile son vrai visage de privilégié de la république, arrogant et suffisant :

 


 

 

« Si je n'étais plus député je redeviendrais conseiller référendaire à la Cour des comptes. Qu'est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que si je ne faisais absolument rien à la Cour des comptes, je continuerais à gagner 15 000 francs par mois, 25 000 si je faisais des rapports, mais sans forcément en faire énormément. Je pourrais doser mon travail, rentrer chez moi quand je suis fatigué, aller à la Cour des comptes pour passer des coups de téléphone. Bref, je serai totalement 'libre', je serai un vrai privilégié comme je l'étais avant d'être élu député ».

 

François Hollande, député de la Corrèze, le 05 janvier 1989 sur Antenne 2, dans une émission d’ « Édition spéciale » consacrée aux privilèges. La vidéo est à consulter sur www.ina.fr.

 

Source: http://www.lecri.fr/2012/05/04/francois-hollande-a-toujours-ete-un-privilegie-de-la-republique/31847

 

 

 

François Hollande ennemi des travailleurs français :

 

 

 

"La vraie identité du Parti socialiste et des socialistes européens ... Je suis désolé ... on n'est pas là simplement pour être les protecteurs de nos propres ... (citoyens) !"

 

François Hollande, futur président, en 2011.

 

 

François Hollande le privilégié qui "n'aime pas les riches" et en convient, en train de mentir sur ses revenus mensuels en mars 2012 :

 

 

 

 

"Je suis député, je perçois un peu moins de 6000 euros, je ne ferai pas le détail, et je suis également président de conseil général, mon salaire de conseiller général est plafonné, donc cela fait un peu moins de 7000 euros ... Tout compris".

 


F. Hollande en mars 2012

 

Pourtant, député de Corrèze et président du Conseil général en février 2012, Hollande cumule deux indemnités. D'après ses déclarations, ses revenus s'élèveraient à 9231 euros net mensuel et son impôt sur le revenu à 5217 euros.

 

Comment et pourquoi un tel homme a-t-il pu arriver à la tête de l'Etat ? L'Oligarchie n'a-t-elle pas péché par arrogance en misant sur un tel homme et en s'imaginant que la loi taubira engageant une "réforme de civilisation" pour Christiane Taubira passerait comme une lettre à la poste dans la société française ? Autant de questions que d'aucuns se posent déjà et qui ne manqueront pas de se poser.

 

 

. François Hollande l’imposteur

. Le "mariage" homosexuel : une horrible régression visant à la mise au pas des plus faibles, des enfants et des pauvres

. La loi Taubira portera-t-elle l'estocade à la Révolution ?

. Stratégie du chaos: Propagande gay et propagande de guerre, guerre morale, guerre commerciale, entre hystérie médiatique et offensive géopolitique

Partager cet article
Repost0

commentaires