Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 09:17

Lors du Forum du club de discussion Valdaï en Russie*, tenu du 16 au 19 septembre 2013, le président russe Vladimir Poutine, a échangé en direct des opinions sur les aspects clés de la politique intérieure et internationale avec les experts mondiaux en vue. Il a tenu à lancer un débat sur l'identité nationale russe. Il a ainsi décrit les grandes lignes du projet de développement civilisationnel de la Russie, englobant les aspects économiques, culturels et religieux. Il a critiqué les élites européennes libérales qui oublient "les racines chrétiennes du continent", fustigé le "nationalisme ethnique" en rappelant que la Russie était "un Etat multiethnique et multiconfessionnel, et ce depuis des siècles". Face à un modèle euro-atlantique "en perdition" du point des valeurs familiales qui met sur "un pied d’égalité les familles traditionnelles avec beaucoup d’enfants et les familles de même sexe (homoparentales)", il a opposé "la foi en Dieu ou en Satan". Evoquant la démographie en chute libre en Europe, il a énormément insisté sur "la disparition en cours des peuples européens du continent".  "Foi en Dieu ou en Satan", Christ-Roi ou pas, tout est là.

 

 

Eurasia_and_eurasianism

 

 

Lors du du forum Valdaï qui s’est tenu comme chaque année [...] [l]e chef de l’Etat russe a [...] appelé à ouvrir un débat sur la question de l’identité nationale et à la définition d’une identité culturelle et spirituelle. Pour lui, les frontières à ne pas franchir pendant ce débat sont tout ce qui pourrait porter atteinte à la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité du pays. Le président russe a rappelé que « l’idée nationale ne pouvait apparaître par des règles mondiales et communes et qu’était révolu le temps ou l’on pouvait copier et appliquer une identité dans un pays comme on installe un logiciel dans un ordinateur ». Il a martelé que la Russie était un: « Etat-civilisation fondé sur la langue russe, la culture russe, l’Eglise orthodoxe russe et les autres religions traditionnelles de la Russie » ou encore que: « ce modèle avait toujours fait preuve d’une certaine flexibilité face aux spécificités locales, permettant l’unité dans la diversité ».

 


En 2007 à Munich, lors d’un discours qui a fait date (en version française ici), Vladimir Poutine avait clairement prévenu que la Russie ne tolérerait plus le modèle mondial unipolaire qui était en fin de cycle et que la Russie allait affirmer sa condition d’état souverain et de puissance avec laquelle il allait falloir compter. Les cinq années qui suivirent lui donnèrent raison. L’épisode de la guerre en Géorgie en 2008 puis celui de la situation actuelle en Syrie prouvent que la Russie est inexorablement passée du statut de puissance régionale à celui de puissance mondiale.


A la différence du discours de Munich en 2007, ou le président russe avait fait clairement apparaître la volonté russe d’activement participer à l’élaboration d’un monde multipolaire, le discours de Valdaï 2013 est apparu comme une critique beaucoup plus précise et affirmée des modèles de développements « euro-occidentaux » au sens large. Le président russe a par exemple vanté le traditionalisme comme étant le cœur de l’identité de la Russie, tout en déplorant les menaces telles que la « mondialisation, le multiculturalisme et l’érosion des valeurs chrétiennes – via notamment une focalisation exagérée sur les droits des minorités sexuelles ».

 

Ce faisant il a clairement opposé le modèle russe en gestation fondé sur la tradition au modèle euro-atlantique incapable d’influer sur la Russie et en perdition selon lui notamment car, par exemple, « il rejette les identités et met sur un pied d’égalité les familles traditionnelles avec beaucoup d’enfants et les familles de même sexe (homoparentales), soit la foi en dieu ou en Satan ». Vladimir Poutine a énormément insisté sur le point démographique et la disparition en cours des peuples européens du continent.


La Russie semble avoir clairement décidé de ne pas sacrifier son modèle civilisationnel pour rejoindre la communauté-atlantique, affirmant au contraire désormais que c’est « l’Europe qui n’avait pas d’avenir sans la Russie » mais rappelant qu’elle était bien évidemment prête à collaborer avec tout pays européen ne souhaitant pas imposer ses valeurs a la Russie. Comme les lecteurs de RIA-Novosti le savent, le dialogue entre Russie et Occident bute en effet sur un malentendu profond qui est celui de la morale et des valeurs et il semble que sur ce point on s’approche d’un nouveau rideau de fer.


Cette nette réorientation stratégique et eurasiatique de la Russie ne concerne pas que la politique extérieure mais visiblement aussi et bien plus largement l’esprit des réformes en cours et du devenir de la Russie. Vladimir Poutine a dans cet esprit redéfini l’Union Eurasiatique non comme une simple coopération entre pays mais comme le seul « projet viable de préservation de l’identité et la diversité des peuples de l’espace eurasiatique dans le nouveau siècle et le nouveau monde ». Parlant de la nature de l’Etat civilisation russe, Vladimir Poutine l’a qualifié de “complexité florissante” (цветущая сложность), une expression particulière créée par l’un des pères de l’Eurasisme politique et philosophique, Constantin Leontiev.

 

 

Source: Blog d'Alexandre Latsa http://alexandrelatsa.ru/2013/09/valdai-et-la-question-de-lidentite-de-la-russie/

 

Constantin Leontiev avait en effet déjà développé ces conceptions eurasiatiques qui définissaient l’Eurasisme comme la “multiplicité florissante du monde”, et comme l’essence du monde multiple et multipolaire face à l’unilatéralisme occidental et ce… Au milieu du 19ième siècle.

 

Source: http://fr.rian.ru/blogs/20130925/199390251.html

 

* Le Club de discussion international Valdaï a été institué en 2004 par l'agence russe RIA Novosti, le Conseil pour la politique étrangère et de défense de Russie, le quotidien Moscow News, les revues Russia Profile.org et La Russie dans la politique mondiale. Chaque année il rassemble près de trois cents analystes politiques de différents pays et aborde des thèmes dont la discussion permet aux participants étrangers de mieux comprendre la Russie.

 

Source: http://fr.ria.ru/world/20130601/198447779.html

 

 

. La Russie est devenue une grande puissance grâce à la religion chrétienne (Poutine, le 25 juillet 2013)

. 1025e anniversaire de la christianisation de la Russie (25 juillet 2013)

. La renaissance de l'Eglise orthodoxe russe

. Dmitri Medvedev qualifie de miracle la renaissance de l'Eglise orthodoxe (5 novembre 2011)

Partager cet article
Repost0

commentaires

T

PETIT COMPLEMENT TROUVÉ SUR UN SITE POLONAIS ET TRADUIT :


LA RUSSIE RECONSTRUIT SES MONUMENTS SACRÉS


ROSJA ODBUDOWUJE ZABYTKI SAKRALNE


Data publikacji: 2013-09-28 07:00


Data aktualizacji: 2013-09-26 14:23:00


DATE 28-09-2013



Read more: http://www.pch24.pl/rosja-odbudowuje-zabytki-sakralne,17998,i.html#ixzz2gHggGQvU


 


TRADUCTION


 


 


 A Moscou a lieu le premier congres des conservateurs des monuments , organisé à l’initiative du Ministère
Russe de la Culture . Il est essentiellement consacré à la restauration des monuments religieux .


 


Malgré les efforts importants de l’Etat et des Eglises Orthodoxes Russes consentis depuis 20 ans à la
reconstruction des monuments détruits par les Bolcheviks il y en a tant de détruits que leur reconstruction peut prendre 100 ans .


  


Les Ministères de la Culture et du Développement Régional de la Fédération de Russie  a cité les nombreux monuments dont la reconstruction est actuellement en cours grace à l’aide de l’Etat Russe. Parmi eux nous trouvons le Monastère des Iles
Solovetski ( Voir : http://fr.cyclopaedia.net/wiki/Iles-Solovetski) autrefois centre religieux de l’ame orthodoxe , devenu goulag sous les bolcheviques  ; le
Monastère de la Nouvelle Jérusalem à Lavrov (http://fr.wikipedia.org/wiki/Monast%C3%A8re_de_la_Nouvelle_J%C3%A9rusalem)


; l’Eglise de Saint Bazille le Bienheureux à Moscou (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Saint-Basile-le-Bienheureux_de_Moscou) ; la Cathédrale Navale
Saint Nicolas ( Kronstadt à Saint Petersbourg) ( http://www.holidaycheck.fr/city-Photos_Kronstadt-ch_ub-oid_45965.html) ; le Monastère de Dalmatov ( Voir : https://docs.google.com/presentation/d/14Df-d9S2Mr5x5WoYd2UnOwmZmu72xYKD2Axtws-zCj4/edit?pli=1#slide=id.i201);
ainsi que de multiples Eglises consacrées à Saint Serge de Radonege dont le le 700 anniversaire de la naissance doit avoir lieu l’an prochain (http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_de_Radon%C3%A8ge)


 


 


D’innombrables monuments religieux qui, durant le communisme, furent destitués de leurs fonctions sacrées sont
aujourd’hui rendus au culte. Récemment c’est la Cathedrale Navale –Kronstadt qui s’est vue consacrée à nouveau et le projet existe d’une réouverture du monastère des Iles Solovetski sitot que le
programme de restauration sera terminé.


 


 Les représentants de l’Etat de Russie et de l’Eglise Orthodoxe Russe rassemblés lors de ce congres des
conservateurs du patrimoine ont, d’une seule voix, insisté sur l’importance des monuments religieux chrétiens pour l’avenir du peuple russe et donc de la nécessité de leur reconstruction .

Répondre