Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 17:24
Suspension de l'"écotaxe" : flanby envoie le signal de la ruée pour tous !
Les Bonnets rouges ont écrit à Flamby : "Pouvez-vous rester silencieux face à ces mobilisations populaires légitimes ?"
Flamby n'a plus que deux solutions qui se présentent devant lui : ou céder et concrétiser dans l'opinion l'image d'un président faible avec les forts et fort avec les faibles, avec la nécessité de se démettre parce qu'incapable, ou écraser impitoyablement la révolte fiscale et prendre le risque d'un soulèvement du pays pouvant déboucher sur un renversement du Régime.


"Il faut casser, briser le carcan parisien. Pour cela il faut jeter le carcan jacobin pour inventer une gouvernance régionale nouvelle" (Christian Troadec, maire de Carhaix, Discours du porte-parole des Bonnets Rouges à Carhaix, le 30 novembre 2013)


F. Hollande est jusqu'ici resté impassible et silencieux face aux millions de manifestants pacifiques des cinq "Manif pour tous" du 17 novembre 2012 au 26 mai 2013. Mais cette fois-ci - et c'est ce qui va faire la différence -, les manifestants qui sont un tout petit peu plus violents, ont déjà su se faire entendre. Ils ont détruit tous les portiques écotaxe, détruit des radars, pris une sous-préfecture, ont déjà obtenu la suspension de l'écotaxe et menacent de marcher sur Paris s'ils ne sont pas entendus. Compte tenu de la puissance explosive de cette révolte fiscale en cours rassemblant bien au-delà des syndicats, des partis politiques, des origines et des classes sociales, les oligarques feraient bien de ne pas sous-estimer le phénomène.

 

Après l'ignorance des millions de manifestants pacifiques des Manifs pour tous, Flamby peut-il en effet se permettre d'ignorer cette colère populaire ? Dans un courrier rendu public aujourd'hui, les Bonnets rouges disent que non. Au surlendemain d'un nouveau grand rassemblement, ils invitent François Hollande à venir en Bretagne lancer des discussions autour de l'économie, des institutions régionales et de la culture. Dans cette missive, datée d'hier, le maire DVG de Carhaix (Finistère), Christian Troadec, leur porte-parole, prévient le président : "Pouvez-vous rester silencieux face à ces mobilisations populaires légitimes ?". "Je ne pense pas". Source

 

Dans ces conditions, et vu que le gouvernement a déjà annoncé qu'il n'y aurait pas de baisse des impôts avant 2017..., ni de suppression de l'écotaxe et qu'il ne cèdera pas, Flamby n'a plus que deux solutions : ou aller au clash, avec le risque d'une vraie marche trans-courant sur Paris... ou se démettre.

 

Selon les sources, samedi 30 novembre, les Bonnets rouges ont rassemblé entre 17.000 et 40.000 personnes à Carhaix, transformant l'essai de leur première manifestation contre l'écotaxe et pour l'emploi qui avait réuni entre 15.000 et 30.000 personnes à Quimper, le 2 novembre. Ils avaient déjà lancé un appel à François Hollande samedi, lui demandant de venir en Bretagne "pour annoncer une vraie régionalisation". A suivre..

Partager cet article
Repost0

commentaires