Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 13:17

 

Farida Belghoul interdite de Manif Pour Tous – L’autre bilan de la LMPT

 

lmpt-musulmans-MPI

 

Médias-Presse-Info, dans Politique / Par Pierre-Alain Depauw / le 3 février 2014 à 11:27 /

 

 

Certains fidèles lecteurs se sont demandés pourquoi nous n’avions pas organisé un direct permettant de suivre la « Manif pour Tous » à Paris et à Lyon ce dimanche. La raison est simple, nous voulions disposer du recul nécessaire pour traiter ce sujet délicat. « Délicat » ? Oui, parce qu’au-delà de l’euphorie qui règne chez certains dès que la foule est dans la rue, il faut analyser les faits et se poser quelques questions.

 

Farida Belghoul indésirable selon Ludovine de La Rochère

 

Initialement, les responsables de la Manif Pour Tous de Lyon avaient proposé à Farida Belghoul de prendre la parole ce dimanche. Mais la direction nationale de la LMPT a intimé l’ordre à son antenne lyonnaise de ne pas faire monter Farida Belghoul à la tribune. Déjà, la semaine dernière, invitée à la télévision, Ludovine de La Rochère avait désapprouvé l’initiative de Farida Belghoul et des Journées de retrait de l’école (JRE).

 

Farida Belghoul a pourtant montré un joli courage pour mobiliser les parents contre la théorie du genre. Elle ne s’est pas limitée aux slogans, elle est parvenue à transposer la volonté en acte en entraînant quantité de parents derrière elle, au point d’obtenir jusqu’à 40% d’absentéisme dans certaines écoles selon les chiffres officiels.

 

Avec ce résultat inespéré, suivi de la colère du gouvernement, Farida Belghoul n’a obtenu qu’un seul soutien franc, celui de Civitas, suivi de deux tweets intéressés de Christine Boutin.

 

La Manif pour Tous et les musulmans

 

La direction de la Manif Pour Tous n’a de cesse de répéter qu’elle est aconfessionnelle. Malgré l’évidence que les catholiques ont toujours prédominé parmi les marcheurs, ceux-ci sont priés de ne jamais s’afficher en tant que catholiques.

 

Pour atténuer cette prédominance des catholiques, la Manif Pour Tous a depuis longtemps cherché à mettre en avant quelques musulmans. Au risque de basculer dans la plus totale incohérence avec la prétendue démarche aconfessionnelle revendiquée.

 

Les manifestations d’hier n’ont pas fait exception et les comptes Twitter de la LMPT n’ont pas manqué de relayer avec enthousiasme des photos de manifestants ostensiblement musulmans.

 

Au final, ces musulmans ne sont-ils pas simplement instrumentalisés par la Manif pour Tous ? Ils sont les bienvenus pour une simple question de tactique de communication envers les médias.

 

Mais Farida Belghoul, la musulmane qui peut se targuer d’une réussite dans le combat mené pour la défense de la famille est, elle, interdite de prise de parole et priée d’aller voir ailleurs pour ne pas perturber le message lisse et aseptisé défini par les « communicants » de la LMPT.

 

Banderole « Familles en Colère » prohibée

 

La direction de la Manif pour Tous n’a pas manqué non plus de faire savoir qu’elle n’avait que mépris et horreur pour les partisans du Jour de Colère.

 

Elle l’a démontré en interdisant l’une ou l’autre banderole « Familles en Colère » que quelques braves gens avaient apportées.

 

Délit de faciès

 

La direction de la Manif Pour Tous ne veut plus non plus des militants nationaux ou identitaires qui ont pourtant naguère constitué une grande partie de son service d’ordre. Au point de donner sa bénédiction aux arrestations préventives de manifestants « repérés ».

 

Mise en avant de l’UMPS

 

La direction de la Manif Pour Tous continue de n’accorder d’intérêt aux élus politiques que s’ils proviennent des partis qui alternent au pouvoir et qui, pourtant, portent une lourde responsabilité dans les lois et les projets de loi que l’on prétend combattre.

 

Ambiance qui assure la stérilité de la mobilisation

 

Au final, que retient-on de ces manifestations d’hier ? Certes, incontestablement, la Manif Pour Tous est encore capable de faire descendre des foules de bonne volonté dans la rue. Mais la direction de la Manif Pour Tous est aussi responsable de la neutralisation de ces foules. La manifestation ne devrait jamais être un but en soi mais un simple moyen en vue d’obtenir un agir chez ses participants. Or, la direction de la Manif Pour Tous semble au contraire vouloir conditionner la foule à se contenter de slogans et de parades aseptisées et stériles qui ne bénéficient qu’à la notoriété de quelques organisateurs et de quelques politiciens en étroite connivence avec les organisateurs.

 

Tout ça pour ça ?

 

 

Source: http://medias-presse.info/farida-belghoul-interdite-de-manif-pour-tous-lautre-bilan-de-la-lmpt/5966

 

 

Note de Christ-Roi

 

Et qu'on ne vienne pas nous dire que LMPT du 2 février a été "un succès" (comme on peut le lire sur certains sites soit-disant "résistants" mais qui croient encore que le vote peut changer quelque chose sur ces sujets sociétaux où la franc-maçonnerie de gauche comme de droite vote en bloc...) parce que Valls a déclaré que  «Le gouvernement s'opposera à des amendements» sur la GPA ou la PMA, que Matignon et Manuel Valls ont assuré que le gouvernement s'opposerait à des amendements concernant la GPA et la PMA, ou que le porte-parole du Parti socialiste, David Assouline, a déclaré que le PS ne voulait pas de "débat" ou de "proposition" sur la procréation médicale assistée (PMA) ou la gestation pour autrui (GPA) lors de l'examen du projet de loi sur la famille. Il n'y a que les naïfs qui croiront sur parole ces déclarations d'intention.

 

On se rappellera par exemple qu'à propos du vote de la loi sur le PACS, Élisabeth Guigou a avoué en 2012 qu'elle avait menti en 1998 devant la "représentation nationale", en jurant à l'époque : « il n’est pas question, ni aujourd’hui ni demain, que deux personnes physiques du même sexe, quel que soit leur sexe, puissent se marier » et « Le gouvernement dont je fais partie ne proposera jamais l’adoption ni la procréation médicalement assistée pour les concubins homosexuels ». Interrogée par le journal Le Monde le 22 octobre 2012, Mme Guigou a déclaré que ses déclarations à l’Assemblée Nationale des 9 octobre et 3 novembre 1998 n’avaient pour but que de faire « avaler » le PACS aux français : « À l’époque, l’important était de faire passer le pacs. Il y avait une résistance farouche au pacs à l’Assemblée, mais aussi dans la société avec des manifestations, des débordements verbaux inadmissibles... Donc, l’important, c’était de dissocier le pacs du mariage, sur le plan légal et sur le plan symbolique. En 1998, il n’était pas possible de mettre sur la table la question du mariage homosexuel, même au sein du gouvernement, il a fallu que j’insiste. » (Source: Le Monde, « La lente évolution de la gauche vers le mariage homosexuel », 22 octobre 2012.)

 

La Manif pour tous semble de plus en plus ressembler à une tentative de canalisation des mécontentements en interdisant toute possibilité de réel changement, selon le vieux principe maçonnico-oligarchique de l'infiltration-noyautage-déviation de tout mouvement authentiquement populaire.

 

Un indice montrant la haute probabilité de cette analyse sur le rôle caché assigné à la Manif Pour Tous, est la distinction opérée par la classe médiatico-politique entre LMPT et Jour de colère dont les manifestants sont réduits à des "enfants de nazis" suite au décret de la franc-maçonnerie :

 

Invité de C Politique sur France 5, le président de l'Assemblée nationale franc-maçon Claude Bartolone a fait une distinction de « nature » entre les deux rassemblements à l'initiative de "La Manif pour tous" hier dimanche à Paris et Lyon , « un débat qui existe dans la société depuis longtemps", et "Jour de colère" :

« Je ne considère pas que » la Manif pour tous soit « de même nature que la manifestation qui a réuni un certain nombre de fachos la semaine dernière », a déclaré Claude Bartolone, qui s'est insurgé contre "les rumeurs" sur l'enseignement de la théorie du genre à l'école ayant conduit certains parents à retirer leur enfant un jour par mois de leur établissement scolaire, de même que contre les "fachos". "Cela doit exiger de la part de tous les républicains une mobilisation".

 

"On va laisser ces enfants de nazis venir manifester sur le pavé parisien? Cela ne peut pas être accepté par des républicains", a-t-il déclaré à propos de "Jour de colère".

 

(Source: Ouest-France, Manif pour tous. Bartolone distingue le mouvement de "Jour de colère", France - 02 Février http://www.ouest-france.fr/manif-pour-tous-bartolone-distingue-le-mouvement-de-jour-de-colere-1901137 )

 

Ouest France explique, à la suite de l'ensemble des médias : « Lors de la manifestation anti-gouvernementale "Jour de colère" dimanche dernier à Paris, des slogans antisémites, racistes et homophobes avaient été scandés dans le cortège ». Or nous y étions et il se trouve que nous n'avons entendu aucun de ces slogans ni parmi les intervenants au micro ni dans la foule... Ce média-mensonge est une pure diffamation qui relève de la plus parfaite manipulation.

 

 

.  Vers la girondinisation de la Manif pour tous ? 

. Infiltrations oligarchiques au sein de la Manif Pour Tous Versailles le 15 décembre 2013

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents