Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 13:22

Saint-Louis--Louis-IX--roi-de-justice-et-de-paix-ramenant-l.jpgPendant plusieurs semaines les Catholiques polonais ont protesté contre la représentation du spectacle blasphématoire "Golgota Picnic" et ont réussi à obtenir des administrateurs du "festival Malta" à Poznan qu'ils renoncent à offenser les Catholiques. Cette décision des organisateurs est salutaire pour le maintien de la Paix publique et ne risque pas de se produire en France, tant le pays est dominé par une caste antifrançaise et anticatholique !

C'est l'occasion de rappeler que chez nous, la "liberté d'expression" est à géométrie variable : elle est autorisée, encouragée, et même subventionnée quand le catholicisme en est la cible, mais elle est interdite quand un humoriste fait une pièce de théâtre antisioniste.

Il faut donc faire le constat suivant : soit il y a liberté d'expression, liberté de critique et de blasphème pour tout le monde, liberté de critique contre toutes les religions et toutes les populations (il n'y a pas de religion ni de communauté au-dessus des autres...), soit la "liberté d'expression" est une escroquerie permettant en réalité depuis 1789 de discriminer et d'humilier en permanence les Français, leur religion historique, leur histoire et leur culture.

Si on suit le principe d'égalité, les Catholiques sont autant en droit de manifester devant les spectacles anticatholiques et ont autant le droit de demander leur interdiction que les Juifs devant les spectacles israélo-sceptiques de Dieudonné, qui ont obtenu l'interdiction.

Le problème est qu'il n'y a jamais dans ce pays qu'une seule communauté dont il est largement permis de se moquer et de critiquer l'histoire, la religion et la culture : les Français et le catholicisme. Dans une moindre mesure, les musulmans et l'islam sont eux aussi moqués dans les médias du système, tandis qu'un seul type de spectacle sera, lui, interdit, le spectacle antisioniste, requalifié pour l'occasion "spectacle antisémite".

Il va falloir que le deux poids deux mesures permanent et quasi institutionnel cesse rapidement, avant qu'il ne soit trop tard..., si l'on veut maintenir dans ce pays un semblant d'unité et de cohésion nationale !

Il faut exiger l'égalité et la liberté tout de suite pour tout le monde. Sans quoi, le principe d'égalité, rompu, tout sera permis, tout sera envisageable, y compris le renversement de la république qui aura démontré n'avoir jamais été dans l'histoire qu'une entreprise antifrançaise et une escroquerie à l'égalité. Il ne faudra pas venir pleurer ensuite que des gens se soient fait justice eux-mêmes.

Partager cet article
Repost0

commentaires