Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 18:57

Exhumation du corps de Padre Pio (1887-1968)

 

Mars 2008, Padre Pio est déterré à l'occasion du 40e anniversaire de sa mort : son corps est en parfait état. La décomposition et la putréfaction du corps est quelque chose qui commence immédiatement après le décès. Pour Padre Pio, aucun embaumement à sa mort n'eut lieu, c'est une conservation naturelle, on a un corps qui est non corrompu. Son corps dégage une odeur très agréable tantôt florale tantôt une odeur d'épices. Il arrive encore que ce corps ce mette à saigner lorsqu'on le pique ou lorsqu'on le coupe. Les médecins n'ont pas d'explication et ont là "quelque chose qui dépasse l'entendement et les limites" de leurs connaissances.

 

Des son vivant, le Padre Pio eut des plaies aux mains et aux pieds, stigmates rappelant la Passion et la Crucifixion du Christ.

 

Autre cas de corps de saints de l'Eglise catholique non-corrompus : celui du saint Curé d'Ars, Saint Jean-Marie Vianney († 1859), celui de Sainte Catherine Labouré ( 1876), celui de sainte Roseline ( 1329), celui de Sainte Bernadette Soubirous ( 1879).

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F de Coatparquet 11/07/2014 11:03


Pardon.
Mais il y a Mère Yvonne Aimée à Malestroit dans le Morbihan.