Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 10:11

L’organisation Public Advocate of the United States nous signale le cas de cette étudiante chrétienne en master d’aide psychologique (« counseling ») à l’Université d’Etat d’Augusta (UEA) en Géorgie, odieusement discriminée depuis qu’elle a fait part de ses convictions chrétiennes en public (lors de débats organisés en classe) et en privé à certains de ses camarades, en particulier de son opinion sur le mode de vie homosexuel.

Jennifer Keeton, 24 ans, n'a pas l'intention de renier ses convictions chrétiennes.

Il est reproché à Jennifer Keeton, 24 ans, de croire que le comportement homosexuel est immoral, comme le dit la Bible. La demoiselle refuse d’adhérer à la théorie du genre et considère l’homosexualité pratiquée comme un choix de vie.

Si Jennifer Keeton ne change pas ses « convictions religieuses sur la nature et les comportements humains », elle sera renvoyée de sa formation à l’UEA. Donc pas diplômée. Elle a d’ailleurs reçu en mai dernier l’ordre de suivre un véritable programme de rééducation qui requiert son assistance à une « formation de sensibilisation à la diversité » (« diversity sensitivity training ») et d’écrire des rédactions décrivant les effets de ce programme sur ses croyances.

Toujours dans le cadre de cette rééducation, il lui sera aussi demandé de « travailler à l’augmentation de la visibilité des populations gays et de leur interaction » avec la société. L’assistance au défilé de la gay pride d’Augusta serait comprise dans ce travail…

Dieu merci, Jennifer Keeton a refusé de céder. La jeune femme a obtenu l’aide de l’Alliance Defense Fund, une organisation qui défend la liberté religieuse. Cette dernière a annoncé le 22 juillet dernier qu’elle attaquait en justice l’UEA.

David French, le directeur juridique de l’Alliance Defense Fund juge qu’« il est difficile d’imaginer plus flagrante violation du droit de Jennifer Keeton à la liberté d’expression et de sa liberté de conscience ». Il prévient : « Une étudiante à l’université publique ne devrait pas être menacée d’expulsion parce qu’elle est chrétienne et qu’elle refuse de renoncer publiquement à sa foi. Or, c’est exactement ce qui se passe en l’espèce (…) Renoncer à ses croyances religieuses ne doit pas être une condition requise par l’université publique pour obtenir un diplôme. Cette tolérance zéro gauchiste est en vigueur dans beaucoup trop d’universités et cela doit cesser. Le seul crime de Jennifer est d’avoir les convictions qui sont les siennes. »

 

Source : Observatoire de la christianophobie http://www.christianophobie.fr/?p=548

via E-Deo http://e-deo.typepad.fr/mon_weblog/2010/08/etatsunis-discrimin%C3%A9e-parce-quelle-nadh%C3%A8re-pas-%C3%A0-la-th%C3%A9orie-du-genre.html 

-----------------------------------------------------

- Benoît XVI : la théorie du genre risque de conduire le genre humain à l'autodestruction

Partager cet article
Repost0

commentaires