Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 14:41

La junte de Kiev issue du coup d'Etat a fait un ultimatum aux manifestants civils de l'Est de l'Ukraine et menace de leur envoyer l'armée...

 

 

 

Image from colonelcassad.livejournal.com

 

Le bras de fer entre le gouvernement et les manifestants s'intensifie à 24h de l'expiration de l'ultimatum de Kiev

 

Publié le 9 avril 2014 21:57
Edité le 10 avril 10 , 2014 07:28

 

Source: http://rt.com/news/kiev-forces-eastern-ukraine-512/

 

Traduction Christ-Roi.

 

À 24 heures de l'expiration de l'ultimatum de Kiev pour utiliser la force contre les manifestants anti-gouvernementaux qui occupent des bâtiments dans l'est de l'Ukraine, on signale des chars autour de la ville de Donetsk. Plusieurs habitants auraient été blessés en essayant d'arrêter le convoi.

Un témoin a confirmé les informations sur les forces militaires arrivant dans la ville, dans une interview à RT.
 

"À 14 heures environ, nous avons reçu l'information que du matériel militaire était arrivé à notre station de train local. Nous y sommes allés et avons vu APC, des véhicules militaires et des troupes. La ville entière était rassemblée à proximité. Les soldats ont essayé de commencer à se déplacer, et les gens ont essayé d'arrêter les véhicules", a déclaré Lioudmila.

Elle a également pris note de la dure réponse de l'armée lorsque les habitants ont tenté de les arrêter.

"Les soldats ont tordu les bras de retraités, il y avait deux hommes qui se tenaient là et [les soldats] dans leurs chars ont roulé sur ​​leurs pieds. J'ai été tiré vers l'arrière par les mineurs de charbon locaux tandis que j'essayais d'arrêter les véhicules. Ils ne regardent même pas qui était en face d'eux. Les hommes ont commencé à crier d'arrêter après eux, disant qu'il y avait des filles et des femmes en face d'eux, mais ils ne s'en soucient pas".

 

 

 

 

Selon un décret signé par le chef du putsch imposé, Aleksandre Tourtchinov, le bâtiment de l'administration locale à Donetsk et le territoire environnant est une "importante installation gouvernementale, objet d'une protection de l'Etat."

  Le décret est entré en vigueur dès sa signature et Tourtchinov a déjà donné des ordres aux services ukrainiens de sécurité de l'État appropriés, rapporte l'agence Itar-Tass.

Agissant en ministre de l'Intérieur de l'Ukraine, Arsen Avakov a déclaré plus tôt mercredi 9 avril qu'un "groupe de force de police spéciale" était déjà arrivé
des régions occidentales de l'Ukraine à Donetsk, Lougansk et Kharkov, et était prêt à les prendre sous contrôle dans les 48 heures sous recours à la force, si nécessaire.
Barricades around the Donetsk regional administration, seized by protesters (RIA Novosti)

 

Les bâtiments de structures de pouvoir dans les villes de l'Est de Donetsk et Lugansk restent sous contrôle des manifestants. Alors que jusqu'ici il n'y a eu aucune tentative pour reconquérir les bâtiments occupés, les militants continuent de construire des barricades, se préparant à une éventuelle attaque par les forces expédiées d'autres régions de l'Ukraine.

Les gens brûlent des feux de joie pour rester au chaud devant les barricades en chantant des chansons pour se maintenir éveillés, avec des drapeaux russes et régionaux en arrière-plan. Beaucoup de femmes et de personnes âgées parmi eux dans le centre de la ville.

"Nous serons en service toute la nuit, parce que l'agression pourrait commencer à tout moment", a déclaré un des militants à RIA Novosti. Des milliers d'autres personnes sont prêtes à se lever contre les attaquants lors du premier appel de ceux qui montent la garde autour du périmètre. Plusieurs fois au cours des derniers jours quelques militants se sont réunis pour former leur réponse aux situations d'urgence.

Les militants s'attendent à l'opération militaire qui aura lieu
simultanément durant la nuit à Donetsk et Lugansk. L'administration locale à Kharkov a déjà été pris d'assaut mardi par des hommes armés, sans insignes et des agents d'application de la loi masqués, après la police locale de Kharkov ait refusé de répondre aux ordres de Kiev.

 

 

Source: http://rt.com/news/kiev-forces-eastern-ukraine-512/

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Manifestement,  la démocratie est en marche comme aux plus beau temps de l'URSS.


Ironie de 'Histoire, 'l'Ouest fait venir les chars contre le peuple....Nous vivons une époque


d'une rare perversité.  Jamais nousn'aurions imaginé celail y a 30 ans jamais.


comme quoiil faut savirgratter la surface des choses pour en connaître la vraie nature.
Répondre