Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 15:30

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, considère qu'"il y a problème aujourd'hui" en Hongrie où une nouvelle Constitution est entrée en vigueur.

 

"Dans cette constitution hongroise, il y a désormais une référence à Dieu (NdCR. "Dieu bénisse la Hongrie"): voilà une horreur théocratique partagée avec la première démocratie de l’histoire, les Etats-Unis!", ironise Eric Zemmour. 

 

Le journaliste explique que le Premier ministre hongrois Viktor Orban, (NdCR. figure de la résistance anti-communiste à la fin des années 80 et fondateur de l’Alliance des jeunes démocrates (Fidesz)) "a renforcé l'influence de l'Etat dans la Banque centrale de Hongrie", et dit-il, "on comprend alors pourquoi Daniel Cohn-Ben-dit, Manuel Barroso sont aux quatre cents coups ! Orban a même taxé jusqu'à 60% les bénéfices des banques: le criminel de guerre, le terroriste...  Un chef de gouvernement qui tente de reprendre en main sa souveraienté monétaire et financière... l'Union Européenne et le F.M.I. tentent de faire plier l'odieux rebelle."

 

Eric Zemmour : "La Hongrie au pilori" par rtl-fr

La chronique du 5 janvier 2012 en vidéo

-----------------------------------------------------------

- La Hongrie sous le feu de Bruxelles et des médias

- Hongrie: Washington, le F.M.I. et l'U.E. critiquent la nouvelle constitution

- Ne l’appelez plus « République de Hongrie »

Partager cet article
Repost0

commentaires