Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 12:46

L'Oligarchie va devoir rendre des comptes au peuple suite aux émeutes prévisibles au Tocadéro et aux Champs-Elysées des supporters du PSG qatari à Paris le 13 mai au soir. La veille vit les premiers incidents éclater : bris de vitres, vols en réunion, dégradations volontaires de biens publics et par incendie, 16 policiers blessés. Nous pouvons constater une nouvelle opération en manipulation de l'information demandée par le gouvernement et largement reprise par les medias. 

 

Dans la nuit de lundi à mardi, 39 suspects supporters du PSG ont été interpellés. Bilan : vitrines et véhicules vandalisés au pied de la tour Eiffel, arrêts de bus vandalisés, attaque à la diligence sur un autobus de touristes, bouteilles lancées contre les forces de l'ordre, 30 blessés dont 3 chez les policiers, 21 interpellations selon cette autre source : un nombre qui paraît assez faible au regard du nombre des défenseurs du mariage naturel que la police parisienne a retenu dans ses filets et embarqué comme des vulgaires délinquants lors des rassemblements pacifiques des veilleurs ces derniers jours, à ce jour "une centaine de gardés à vue", selon Tugdual Derville, l'un des porte-parole du collectif de la Manif pour tous. «La Manif pour tous, c'est combien de vitrines cassées, de voitures brûlées, de policiers blessés», a-t-il demandé.

 

«Manuel Valls parle de “bousculades” pour le Trocadéro dévasté, mais de “comportements intolérables” pour la Manif pour tous du 24 mars…, s'emporte Jean-Baptiste, étudiant. Quand 67 jeunes s'assoient, une bougie à la main, près de l'Assemblée nationale, ils sont tous embarqués. Tandis que lorsque des hordes de casseurs dévastent le quartier du Trocadéro avec des barres de fer, blessant 32 personnes, on n'a qu'une bonne trentaine de gardés à vue…»

 

Ce deux poids deux mesures va devoir se payer très cher.

 

Quand on nous dit que ce sont les ultras et des hooligans, c'est-à-dire des Blancs et des nationalistes d'extrême-droite "qui ont causé les débordements" c'est insupportable car cela revient à donner un blanc seing irresponsable aux vrais casseurs, en ne les désignant pas et en imputant les incidents à d'autres. On a assisté en réalité à de nouveaux actes de guerillas urbaines lancés par les personnes d'origine étrangère similaires aux émeutes de 2005 et mai 2007 au lendemain de l'élection de Nicolas Sarkozy. Personne ne le dit. Le gouvernement socialiste a peur de dire la vérité et les medias collabos devront rendre compte de cette duperie. 

 

 

A part en début de matinée un petit entrefilet sur I-Télé, très court, montrant la ministre des sports Valérie Fourneyron déclarer et avouer que les incidents n'étaient pas dus aux ultras, en ce début d'après-midi (14h00), rien, aucun media n'a repris cette information, ni Afp, ni sites de presse officielle, ni chaînes d'infos...

 

Ci-dessous une video que vous ne verrez pas sur les medias officiels dans laquelle on voit les forces de l'ordre en civil et en uniforme s'en prendre aux fameux "ultras d'extrême-droite", pas si blancs que ça ! 

 

Quand ce sont des nationalites, on dit bien "ultras" ou "nationalistes" d'extrême-droite, pour bien montrer que ce sont des Blancs et quand on découvre que ce sont des personnes de couleur, on dit "casseurs" pour ne pas stigmatiser...

 

 

 

Video à voir également avec le son et sans la musique ici : http://www.eteignezvotreordinateur.com/emeutes-psg-la-balayette-du-siecle-video/ 

 

ou sur youtube, la balayette du siècle :

 

 

 

Et enfin une video de BFM-TV diffusée lundi 13 au soir et plus jamais diffusée ni commentée ensuite des "casseurs" pas très "ultras" en pleine action :

 

 

- Trocadéro/sous-effectif de police : "C'est une demande des Qataris" (Urvoas/RMC)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires