Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 17:47

 

On a vu que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou veut renforcer le caractère "juif" d'"Israël". Son gouvernement vient d'adopter hier le projet de loi qui préconise l'abrogation du statut national de la langue arabe, institutionnalisation du droit religieux juif de la tradition juive en tant que "source d'inspiration" des normes du droit.

Imaginez le tollé en France si un gouvernement proposait de renforcer le caractère français de la France avec institutionnalisation du droit religieux catholique de la tradition catholique comme "source d'inspiration" des normes du droit ? Inimaginable compte tenu de l'infiltration maçonnique anticatholique... Deux poids deux mesures :

 

Israël, "Etat-nation du peuple juif"?

 

15:16 24/11/2014

TEL-AVIV, 24 novembre – RIA Novosti

 

Le gouvernement israélien a adopté dimanche dernier un projet de loi fondamental sur la nature juive de l’État, risquant de faire éclater la coalition au pouvoir et de renforcer la tension dans le milieu arabe.

 

Le document qui sera soumis au parlement affirme le statut d'Israël comme État-nation juif, et celui des Juifs comme unique peuple ayant droit à l'autodétermination nationale en son sein. "L'État d’Israël est la nation du peuple juif. Il offre des droits individuels équitables à chacun de ses citoyens, et nous insistons sur ce point. Mais le peuple juif a des droits nationaux: un drapeau, un hymne, le droit d’immigrer dans ce pays, et d’autres symboles nationaux. Tout cela est offert uniquement à notre peuple dans un seul et unique État", a déclaré le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

 

Les Arabes constituent un cinquième de la population de 8 millions d'habitants d'Israël. Ils disposent de droits civiques équitables avec la majorité juive, y compris électoraux, mais se plaignent souvent d'une discrimination de facto. S'associant aux Palestiniens, nombre d'entre eux luttent pour l’amélioration de leur propre statut au sein de la société israélienne, mais défendent aussi les droits de leurs compatriotes qui vivent sur les territoires occupés. Des millions de Palestiniens éparpillés à travers le monde, qui ont fui les territoires occupés aujourd'hui par Israël, revendiquent leurs terres.

 

Dans certaines versions du projet de loi qui seront présentées au parlement et utilisées pour constituer un texte, le principe d'État-nation implique, selon certains médias, l'abrogation du statut national de la langue arabe. Un autre passage discutable concerne l'institutionnalisation du droit religieux juif, de la tradition juive en tant que "source d'inspiration" pour l'établissement des normes contemporaines.

 

Source : http://fr.ria.ru/world/20141124/203058302.html

 

 

. Israël : Benjamin Netanyahou veut renforcer le caractère "juif" du pays

Partager cet article
Repost0

commentaires