Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 12:13

 

Selon une dépêche Lci publiée hier, «  une revue militaire, "Revue de l'Arsenal", appelle les membres de l'armée française à faire un coup d'Etat, rapporte sur son blog Jean-Dominique Merchet. »

 

 

Un putsch peut-il avoir lieu dans l'armée ? C'est ce que laisse entendre la "Revue de l'Arsenal", publication militaire d'extrême droite, qui appelle des haut-gradés de l'armée française à lancer un coup d'État en France. Jean-Dominique Merchet - journaliste spécialisé dans les questions de défense - évoque cette information sur son blog dans un billet intitulé, "Cette extrême-droite qui fantasme sur un coup d'Etat militaire".

 

  • "Leur appel intervient alors que les esprits s’échauffent dans les milieux militaires sur fond de rumeurs faisant état d’un fichage par les franc-maçons des officiers et de leurs familles engagés dans la Manif pour tous."

 

Le journaliste y explique qu'"un groupe royaliste qui se revendique du Printemps français appelle à un coup de force de la part d'officiers catholiques". En cause, les manifestations contre le mariage pour tous qui ont porté le mécontentement des milieux d'extrême droite catholique traditionalistes, relayé par ces militaires.

 

L'affaire est suivie de près par le ministère de la Défense. "Ce n'est pas l'appel au putsch qui est jugé préoccupant, mais le fait que plusieurs officiers généraux catholiques de renom soient, pour l'occasion, présentés comme les fers de lance d'un combat contre "le cabinet franc-maçon" du ministre Jean-Yves Le Drian", indique Le Monde (édition abonnés) qui cite Benoît Puga, chef d'état-major particulier du président de la République François Hollande, Pierre de Villiers, major général des armées, et Bruno Dary, ancien gouverneur militaire de Paris qui a quitté ses fonctions actives depuis un an.

 

"Il y a une sorte de crispation d'une minorité"

 

Dans une interview à La Dépêche du Midi, Jean-Dominique Merchet indique que les militaires "qui ne sont pas dans cette mouvance me félicitent d'avoir écrit un article, mais ceux qui sont dans la mouvance du Printemps français me font la gueule. Il y a 250 000 militaires dans le pays, mais le "Lys Noir" est une infinie minorité qui cherche à avoir un impact sur les autres, car elle est très présente". "Faut-il s'en inquiéter ?", s'interroge le journaliste. "Il y a un an, j'aurai dit c'est délirant, mais il y a une sorte de crispation d'une minorité dans l'institution militaire en France".

 

"Il faut que nous soyons vigilants, estime de son côté un officiel de la Défense interrogé par Le Monde. La cristallisation autour du mariage gay a libéré certains comportements et paroles, cela peut avoir des incidences sur de jeunes officiers pour qui défendre la "grande armée" contre les socialo-communistes francs-maçons est un combat."(1)

 

Le journaliste avançant ce possible coup d'Etat se dépêche de préciser que les généraux en question, "trois officiers" "n’ont pas encore réagi à cette feuille".

 

"Arsenal ne prend pas de gants pour désigner ses héros : les généraux Benoît Puga, Pierre de Villiers et Bruno Dary. Ils forment le casting de leur « junte » Ce n’est pas n’importe qui : le premier est le chef d’état-major particulier du président de la République, le deuxième est le numéro deux des Armées, le troisième l’ancien Gouverneur militaire de Paris. Le top de la hiérachie militaire."

 

... Joint par L’Opinion, un responsable du Lys Noir, qui ne souhaite s’exprimer que sous le pseudonyme de « Netchaev », assure que « Puga parle évidemment de cette fracture civilisationnelle (le mariage gay, NDLR) avec son frère lefebvriste. Et les officiers en discutent à table avec leurs enfants qui se font arrêter par la police » lors des actions de la Manif pour tous. Si l’on ne dispose pas de chiffres fiables, les policiers ont en effet été surpris par le nombre important de fils et de filles de militaires interpellés. Dans un milieu plus habitué aux Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ) qu’aux confrontations musclées avec les CRS, l’affaire fait sensation. « La police de Valls se comporte comme en Allemagne de l’Est », s’affole-t-on dans l’Ouest parisien.

 

... Une autre « affaire » nourrit les conversations sur les « violences policières ». Une lettre d’un jeune officier de réserve au président de la République circule sur Internet, massivement relayée par la communauté militaire. Cet officier, anonyme, affirme avoir été « arrêté arbitrairement lors de la Rafle des Champs-Élysées le 25 mai 2013 et détenu pendant 24 heures ». Il « prie » le chef de l’Etat de vouloir bien (lui) retirer (ses) décorations militaires ». En haut lieu, on s'inquiète d'une «tentation liguarde qui fait penser aux années 30 ». (2)

 

 

Sources:

 

(1) http://lci.tf1.fr/france/societe/des-haut-grades-de-l-armee-francaise-fantasment-ils-sur-un-coup-8005339.html

(2)

http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/cette-extreme-droite-qui-fantasme-coup-d-etat-militaire-752

 

 

- Manif Pour Tous : La répression policière dénoncée au Conseil des Droits de l’Homme des Nations-Unies

- Vers une nouvelle affaire des fiches ?

- Pour la civilisation, pour l'Etat de droit : on ne lâche rien

Partager cet article
Repost0

commentaires

B

Bonjour. Ce sont les militaires et les policiers qui gouvernent vraiment la France,car ils ont les armes; les politiciens,les préfets,les procureurs et les juges ne font rien du tout, sans les
miltaires,sans les policiers et sans d'autres employés secrets, armés,car ils ne savent que parler,ils travaillent avec leurs langues,pas avec leurs mains,ils n'agissent pas du tout,ce sont des
lâches et des peureux,ils se payent des tueurs et des tortionnaires,pour se protéger, avec l'argent du peuple français! Salut cordial. Mme Berthelage-H
Répondre
B

Bonjour.  Savez-vous que depuis 1968 en France,les chirurgiens ont le droit légal,de vous tuer, pour vous prendre vos organes,pour faire des greffes, et ainsi s'enrichir,car une loi
inique et scélérate de 1968, dit que si votre cerveau est mort,vous êtes "mort", même si vous êtes vivant,ce qu'ils apellent la mort encéphalique(cérébrale) qui n'est pas la mort. Les
médias-propagande d'état, nous mentent quand ils disent que quelqu'un "mort" cérébralement,est "mort" car ils ne peuvent pas  l'enterrer au cimetière,ni l'incinérer,car il est vivant. 
Pour prélever les organes d'une personne  "morte cérébralement" ils doivent l' anesthésier,cela prouve que la personne est vivante,et qu'ils la tuent en la découpant au bistouri,ce sont des
assassins et des menteurs, avec l'horrible complicité des politiciens impies, qui leurs ont donné le droit de tuer dans les hôpitaux d'état. Est-ce que c'est encore une loi diabolique des
Francs-maçons qui permet de tuer des hommes,des femmes,des enfants qui ne veulent pas mourir?  Qui a tué Clément Méric,est-ce que c'est un jeune bagarreur,ou est-ce que c'est un chirurgien
sanguinaire, armé d'un bistouri, qui a découpé sa chair vivante pour en retirer ses jeunes organes chauds et palpitants de vie? Demandez à notre Dieu saint Jésus-Christ, qui vous le fera
savoir,il ne ment jamais lui. Méfiez-vous des médecins-assassins qui mentent aux familles de leurs victimes.Je serais morte quand mon esprit aura quitté mon corps,quand mon coeur ne battra
plus,quand mon sans ne circulera plus dans mes veines,quand mon corps se décomposera,mais pas avant.La vérité rend libre! Que Dieu vous éclaire et vous guide. Salut cordial. Mme Berthelage-Hervé
Béatrice



Répondre