Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 13:27

L'argent dette, les secrets de la finance mondiale (2009)Compteur. Chaque seconde les intérêts de la dette publique de la France coûte 2490 €, soit plus de 43 milliards payés chaque année sur une dette publique totale de 1 788 800 000 000 environ en septembre 2011 soit une dette de 25 830 euros par Français..

  • Cette charge de la dette est agravée par un déficit de près de 174 milliards € en 2010.

 

Selon les derniers chiffres publiés par l'INSEE, en juin 2013, la dette publique atteint 1 870,3 milliards soit 91,7% du PIB (dernier record), 1,8 trillions d'euros.

 

La dette augmente de 360.000.000 euros en 24 heures !

 


Pendant ce temps Peillon relance la pompe (A lire sur NDF).

  • Tout plein de postes vont être créés pour enfin réduire les tensions criantes de l’Éducation Nationale, les manques de moyen et de personnel et le mal-être de toute une profession. Parallèlement, l’économie semble montrer des signes clairs de ce redressement qu’attendait Hollande... 

  • On va juste embaucher 60.000 personnes en plus rapidement parce qu’il n’y pas assez de profs, c’est une évidence, et on va créer « 10.000 postes spécifiquement pour le secondaire et pour faire qu’il y ait plus de sérénité, de sécurité, d’adultes dans nos établissements. ». Rassurez-vous, tout est budgétisé, tout est prévu, tout va bien rentrer dans les budgets qui sont carrés ! ... juste au moment où on découvre que 200.000 professeurs sont sous ou pas employés.
  •  
  • http://www.ndf.fr/files/2013/07/ayrault-diminue-les-d%C3%A9penses.jpgEt Jean-Marc Ayrault déclare sur le perron de Matignon :
  • « Pour la première fois depuis 1958, les dépenses de l’État vont diminuer. Elles seront en diminution de 1,5 milliard d’euros. »

  • Fouyaya, fouyaya, c’est du violent, ça mes petits amis ! 1500 millions d’euros tout d’un coup, ça en fait un paquet de jolis euros qui ne seront pas dépensés l’année prochaine (notez bien : l’année prochaine, pas cette année). Bon, rapporté au 1800 milliards de dette courante, ça nous fait presque 1‰. Attention, malheureux, pas 1% ! J’ai bien écrit 1‰, « un pour mille » (un peu moins en fait).
  •  
  • Source: http://www.ndf.fr/poing-de-vue/04-07-2013/pendant-ce-temps-peillon-relance-la-pompe

 

- Le serpent qui se mort la queue

- Juin 2013 (chiffres INSEE): la dette publique atteint 1.870,3 milliards soit 91,7% du PIB, un nouveau record

- Septembre 2012 : "Changement c'est maintenant": La dette atteint 91 % du Produit intérieur brut (PIB), le gouvernement prétend qu'elle refluera après l'an prochain 

- Décembre 2011: la dette publique atteint 1 700 milliards d'euros (soit 1,7 trillions d'Euros)

- "Financer nos déficits par des avances de la banque de France comme le font les Japonais, les Anglais, les Américains" (Eric Zemmour) ?

- Vers une dette publique de 100% du P.I.B. en 2014 (estimation FMI en juillet 2009)

Partager cet article
Repost0

commentaires