Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 23:59

Jacques Cheminade, candidat de "Solidarité et Progrès" à l'élection présidentielle [Ndlr. parfois présenté comme résistant à l'empire et au nouvel ordre mondial], a assuré mardi 13 mars 2012 qu'il ne voterait au deuxième tour ni pour Marine Le Pen, ni pour Nicolas Sarkozy ni pour François Bayrou, mais éventuellement pour François Hollande en fonction de la façon dont "il se comporte".

Interrogé par Radio Classique-Public Sénat, ce candidat s'est dit "gaulliste parce que Nicolas Sarkozy ne l'est pas". "Je suis de gauche parce que François Hollande ne l'est pas toujours" a-t-il ajouté. Au second tour, pour qui votera-t-il ? "Certainement pas pour Marine Le Pen, certainement pas pour Nicolas Sarkozy et certainement pas pour François Bayrou. Donc tirez-en les conséquences". François Hollande ? "On verra comment il se comporte. S'il continue à faire preuve d'une certaine faiblesse, il y a aussi le vote blanc qui est possible" a-t-il fait remarquer. Source

 

Cheminade est une balance. Ayant partagé quelques temps le combat politique d'Alain Soral - alors que celui-ci était encore au Front national et associé à la Liste antisioniste avec Dieudonné... - Cheminade l'a ensuite abandonné parce, "on ne fait pas ça en France, dit-il. ... on n'importe pas les conditions d'un conflit en France et on ne souffle pas sur les braises d'un très vilain feu" (video ci-dessous).

 

Malgré les quelques vulgarités d'Alain Soral dans sa réponse, vulgarités que nous réprouvons et regrettons naturellement, voici l'histoire de Cheminade remise à l'endroit : 

 

 

Cheminade est un menteur : bien après la radicalisation de Dieudonné, il a donné une conférence au théâtre de la Main d'Or, le "temple de l'antisionisme" (20 avril 2008) et ce sans aucun problème à l'époque.

 

Sur l'"importation du conflit", "ce sont les sionistes qui importent le conflit en France et qui ont soumis entièrement la France aux intérêts sionistes", répond assez logiquement Soral. Il aurait également pu ajouter que ce sont les sionistes qui font faire les guerres d'Israël par la France (Irak, Afghanistan, Libye, Iran bientôt...) 

 

Quoiqu'il en soit du Cheminade qui retourne sa veste, avec cette déclaration aujourd'hui sur son possible ralliement à Hollande au second tour, Cheminade a mis un terme à sa carrière. Plus personne dans le camp anti-mondialiste ne le prendra au sérieux à l'avenir.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
cela confirme eactement l'attitude de ses rerésentants lors de la venue de Trichet à St Malo, fallait pas faire de vague....
Répondre