Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 17:38

Communiqué du mouvement Jeune Bretagne. Novopress Breizh se fait le relais de ce communiqué en date du 11/12/2009 dans un souci d’information de ses lecteurs.

langue regionaleLe ministre français de l’Immigration et de l’Identité nationale, Eric Besson, a déclaré le 10 décembre 2009 qu’un texte de loi en faveur des langues régionales représenterait « un péril»  pour l’indivisibilité de la République, enterrant quasiment par cette déclaration toute l’espérance et le travail des associations culturelles bretonnes, en matière de développement de notre langue.

Jeune Bretagne tient à faire par de son indignation quant à ces déclarations, qui confirment que le gouvernement actuel n’a pas d’égal en matière de centralisme et de jacobinisme.

Alors que chaque jour, des associations comme « Skol An Emsav» , « Diwan» , « Ofis ar brezhoneg»  et tant d’autres travaillent à faire se multiplier le nombre de locuteurs bretons, des véritables hussards de la République viennent tout détruire.

Nous appelons donc tous les Bretons désireux de lutter pour la sauvegarde de notre langue, à participer à toutes les actions qui seront mises en œuvre pour répondre à cette véritable provocation.

Nous conseillons également à Monsieur Besson de plutôt se concentrer sur son travail, alors que chaque jour des milliers de sans-papiers ne sont pas expulsés et qu’ils occupent emplois et logements en toute illégalité, avec la bienveillance du ministère de l’Immigration.

Nous exigeons que le breton soit reconnu langue officielle en Bretagne, et que le conseil régional breton obtienne les pouvoirs suffisants pour mener à bien une réelle politique linguistique en faveur du renouveau breton.

Hep Brezhoneg , Breizh Ebet !

Sans le breton, pas de Bretagne !

JEUNE BRETAGNE

www.jeune-bretagne.com

Contact : jeune.bretagne@live.fr Via Novopress.info

-------------------

Ce n'est pas la France qui "rétablit la peine de mort pour la langue bretonne", ... mais la "république" dite "française".

Partager cet article
Repost0

commentaires