Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 13:25
Les Espagnols emmenés par un mouvement a-partis et a-politiques sont en train de se révolter massivement en bravant des interdictions de manifester en Espagne.
 
Rebaptisé ces dernières heures "Toma la Plaza", "Prends la Place" en français, le campement est apparu à Madrid, dimanche 15 mai.
 
Plus de 100.000 à Madrid, des milliers dans les autres villes, depuis dimanche 15 mai, ils continuent de protester contre le mondialisme destructeur des peuples et refusent de payer la crise du système bancaire qui frappe très durement le pays. Inspiré par la révolution égyptienne, le mouvement a été lancé sur les réseaux sociaux et relayé par des sms. Il est en train de gagner l'Europe, dont la France.  Des rassemblements avaient été convoqués jeudi à Paris, Londres, Budapest…
 
 
Le Mouvement madrilène des "Indignés" est en train de gagner l'Europe, comme dans la video ci-dessous le 19 Mai 2011 devant l’Ambassade d’Espagne à Paris.
 
Sentant que le "Mouvement de Indignés" (appelé aussi "Mouvement 15-M", du 15 Mai) échappait aux cercles infiltrés, et qu’il était issu d’un mouvement populaire apolitique et non syndical, les élites néo-mondialistes ont décidé d’interdire la manifestation hier vendredi soir à 24h partout en Espagne, sous le prétexte que les manifestations gênerait la bonne tenue du scrutin municipal et régional prévu dimanche 22 mai. Les rassemblements ont été déclarés vendredi 20 mai "contraires à la loi par la commission électorale".
 
Si les Espagnols se révoltent contre l'occupation mondialiste en Espagne c'en est fini pour la Mafia en Espagne et on peut s'attendre, les prochains jours, à une révolution réellement soucieuse des peuples, plus que ne l'ont été toutes les autres soit-disant "révolutions" depuis 1789, "révolutions" qui étaient en réalité pilotées par des partis et des politiques inféodés aux puissances du Gros Argent cosmopolite.
 
Rappelons que Napoléon Bonaparte, l'homme qui a couronné la "révolution" dite "française" en en propageant les principes (et les loges...) dans toutes l'Europe, n'a jamais réussi à mater les Espagnols bien qu'il ait mis le paquet. Les Espagnols sont une force douce et tranquille qui ne doit pas être dérangée. Et ce coup-ci, tous les espoirs sont permis.
 
Les manifestations désormais illégales se poursuivent ce samedi, alors que le Figaro à 14h11, fait une dépêche nommant les manifestants de "jeunesse perdue", qui lutte contre la "corruption des politiciens". Aux cris de "maintenant nous sommes illégaux", une foule immense a lancé vendredi à minuit aux douze coups de l'horloge, un "cri muet", rubans de scotch sur la bouche, bras levés au ciel. Il ne nous reste en effet plus que le Ciel pour nous venir en aide.
 
El impulsor de la revolución islandesa, manda un mensaje de apoyo a los españoles.
 
 
L'initiateur de la révolution islandaise, défenseur du non à l'Europe et à l'Euro, envoie un message de soutien aux Espagnols. Il recommande notamment de ne pas utiliser la violence et souhaite bonne chance aux manifestants.
 
-----------------------------------------
Add. Lundi 23 mai 2011, 11:35
 
Vous pouvez suivre en temps réel l'évolution de la situation des "camps" dans les villes d'Espagne et dans les villes du reste du monde sur le site : http://www.yeswecamp.net "La información de las acampadas por ciudades", en français "l'information des camps par ville".
 
Pour la France (rubrique "internacional", "Francia") on peut lire "AG tous les jours à la Bastille à 19H00 et un grand rassemblement dimanche à 14H00".
Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Les partis nationaux espagnols sont faible, et certains pensent encore au franquisme quand ils les voient.
Le PPSOE sont pareil comme l'UMPS, si la droite revient au pouvoir que ferra t-elle de différent du PSOE? Hélas rien!!!

Mais on ne sait pas ce que en pense Sa Majesté le Roi, sûrement contre cela. A Grenade, dans le sud, de tel manifestants nommés "indignados" puis "toma la plaza" ont hués une procession de Notre
Dame du Rosaire, http://youtu.be/_TpM5rKgkzk


Répondre
M

Les partis nationaux espagnols sont faible, et certains pensent encore au franquisme quand ils les voient.
Le PPSOE sont pareil comme l'UMPS, si la droite revient au pouvoir que ferra t-elle de différent du PSOE? Hélas rien!!!

Mais on ne sait pas ce que en pense Sa Majesté le Roi, sûrement contre cela. A Grenade, dans le sud, de tel manifestants nommés "indignados" puis "toma la plaza"


Répondre
D

Pourquoi aussi votent-ils pour des mondialistes FM ?
Ils ne peuvent pas voter pour l'équivalent de la Droite nationale ! Quand on vote mal parce qu'on est snob, on assume ! Ceci dit, je suis heureuse de les voir dans la rue manifester contre les cons
qu'ils élisent !


Répondre
T

Voila trop longtemps que l'Espagne est dirigée par des imposteurs.

Mais qu'en dit le roi?


Répondre