Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 10:45
Le 26 juillet 2013, nous avions évoqué la " catastrophe ferroviaire de Brétigny : un acte de malveillance doublé d'une dissimulation politique ?" Une éclisse défaillante était à l'origine du déraillement du train Paris-Limoges à Brétigny (Essonne) le 12 juillet. Ce jour-là des jeunes sont venus dépouiller les morts et les blessés, le pouvoir dissimula la chose, la piste du sabotage fut occultée. Près de deux mois après, une plainte visant la maintenance et l'entretien du réseau ferroviaire... est déposée.

 

Selon une info "Le Parisien", près de deux mois après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, l'avocat de plusieurs victimes a déposé lundi (2 septembre NdCR.) une plainte pour "sabotage en bande organisée" auprès des juges d'instruction chargés du dossier.

 

 

 

"Sabotage en bande organisée", c'est l'intitulé de la plainte déposée lundi auprès des magistrats chargés d'enquêter sur la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) survenue le 12 juillet. C'est ce que rapporte Le Parisien mardi.

 

Pour maître Xavier Gruwez, l'avocat des victimes à l'origine de la plainte, le manque d'entretien du réseau, qui a occasionné le détachement d'une éclisse résulte d'"une entente (...) entre la SNCF et RFF (Réseau ferré français)", ayant occasionné la détérioration du réseau ferroviaire.

 

C'est donc la maintenance et l'entretien du réseau ferroviaire que visent cette plainte. L'avocat des victimes estime ainsi que "RFF n'a pas exécuté une convention conclue avec le Syndicat des transports d'Ile de France, qui l'obligeait à prévoir une maintenance renforcée sur certaines du réseau, considérées comme les plus critiques."

Trois enquêtes

 

Peu de temps après la catastrophe, les témoignages sur le mauvais état des voies avant le drame s'étaient multipliés.

 

La SNCF a concédé que des travaux de maintenance étaient nécessaires. Le président de la compagnie ferroviaire Guillaume Pépy avait précisé en juillet que des investissements avaient été engagés pour moderniser la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, sur laquelle passait l'Intercités qui a déraillé.

Trois enquêtes ont été lancées pour déterminer l'origine de l'accident de Brétigny-sur-Orge: l'une judiciaire sous l'autorité du parquet d'Évry et deux autres, techniques, menées par la SNCF et le Bureau enquête sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT).

 

 

... Sept personnes ont perdu la vie dans le déraillement du train Intercités 3657, le 12 juillet en gare de Brétigny-sur-Orge. Parmi elles, deux passagers originaires du Limousin et quatre habitants de l'Essonne, qui se trouvaient sur le quai au moment du drame. Une septième victime est morte des suites de ses blessures le 29 juillet dernier.

 

 

Source: http://www.bfmtv.com/societe/bretigny-une-plainte-sabotage-bande-organisee-594336.html

via https://fr-fr.facebook.com/Hollandouille1er/posts/590214217689072

 

. Sécurité : les étranges priorités de Manuel Valls…

Partager cet article
Repost0

commentaires